NCAA

DES FRANÇAIS TRÈS ATTENDUS EN NCAA CETTE SAISON

Jaylen Hoard Wake Forest 201819 DR
Crédit photo : DR

Des Français, de différents niveaux et potentiels, démarrent ces jours-ci leur saison NCAA. Tour d'horizon.

La saison NCAA 2018/19 masculine a pris son envol le week-end dernier. Après des affiches déséquilibrées, de gros programmes s'affrontent à l'occasion de tournois hors-conférence très médiatisés. Si en France, de nombreux jeunes s'affirment sur les parquets professionnels, d'autres prospects venus de l'Hexagone doivent être suivis avec attention.

Tillie et Ona Embo déjà à l'arrêt

Il y a les "anciens", c'est à dire Killian Tillie et Renathan Ona Embo. Deux joueurs de la génération 98 qui ont hésité à se présenter à la Draft au printemps dernier après leur saison sophomore. Tillie sera indisponible pour les deux premiers mois de la compétition, la faute à une fracture de stress de la cheville. Quant à "Ray" Ona Embo, il n'a pas pu jouer lors du premier match officiel, la faute à une tendinite rotulienne qui l'a embettée tout au long du dernier mois d'entraînement. Quoi qu'il en soit, ils ont désormais un statut de leader à Gonzaga et Tulane et leurs performances seront décisives pour leur équipe respective.

L'heure de l'émancipation pour Pons et Sarr

Très peu utilisé lors de sa première saison à Tennessee, Yves Pons est cette fois parti pour jouer. Après son 1er match, ses actions, toujours aussi spectaculaires, ont été largement relayées sur la toile. Surtout, il a joué 21 minutes pour 7 points, 5 rebonds et 3 contres contre Lenoir-Rhyne.

Freshman (première année) en 2017/18, l'intérieur Olivier Sarr avait déjà droit à 15 minutes de temps de jeu. Cette saison, il devrait faire partie des éléments majeurs de Wake Forest. Ce week-end contre Belmont Abbey, il a cumulé 16 points et 13 rebonds.

Jaylen Hoard et Joël Ayayi, la crème de la crème

A Wake Forest, Sarr est désormais coéquipier avec son ami Jaylen Hoard. Le freshman, très attendu, a lui planté 19 points (en plus de 5 rebonds) face à Belmont Abbey. C'est la 1ère recrue "5 étoiles" de l'université en basketball masculin depuis 2008. Dès la fin de saison, il pourrait s'inscrire à la Draft NBA où il est attendu très haut. Pour cela, il faudra briller en NCAA. Si à Wake Forest, ils sont deux Français, c'est également le cas à Gonzaga. Après avoir ramassé le bronze en Lettonie cet été avec l'équipe de France U18, l'arrière Joël Ayayi est rentré à Spokane, pour jouer cette fois. Sur le 1er match, contre Idaho State, le freshman a passé 8 minutes sur le parquet pour 4 points et 1 rebond.

Kayouloud, Coudreau, Mballa et les autres

Après une saison solide à New Mexico State, avec qui il a joué la March Madness, Sidy N'dir a rejoint un prestigieux programme pour sa dernière saison NCAA : Pittsburg. Le Bourguignon a commenté par une sortie de 13 minutes et 2 petits points.

Après trois saisons au Centre Fédéral, Marko Coudreau porte désormais les couleurs de North Dakota. Lors de la très facile entame (victoire 104-48 contre Northland), il a fini à 3 points à 1/6 et 4 rebonds en 18 minutes. Autre "freshman" à suivre, Joshua Mballa. A Texas Tech, programme réputé, celui qui avait assuré le show à l'EuroBasket U18 2017 a joué 5 minutes pour 2 points et 1 rebond contre Incarnate. Le Lyonnais Marc Gosselin (Western Carolina) est senior cette saison, soit dernière année. L'an passé, ce poste 3 tournait à 8,8 points et 6,5 rebonds en 27 minutes. Après une saison comme "redshirt", l'ancien Espoir du CCRB Paul Djoko a joué 21 minutes dans la facile victoire de Northern Kentucky contre Wilmington (102-38). On suivra également la dernière saison de Luidgy Laporal (ex CFBB, SIG) à St. Francis, lui qui a cumulé 4 points et 5 rebonds face à Buffalo. Découvert avec l'équipe de France U20 en 2017, Alexis Yetna fait ses premiers pas en compétition avec South Florida. Contre Albama A&M, l'intérieur a mis 3 points mais pris 9 rebonds en 24 minutes. Ailier de Central Arkansas, Eddy Kayouloud (né en 1999), a démarré la saison avec une sortie à 19 points contre Missouri (défaite 68-55). Transféré chez les Chattanooga Mocs pour sa saison senior, l'ancien Espoir de l'Elan Béarnais Thomas Smallwood (2,13 m) s'est lui imposé (80-69 contre les Charlotte 49ers) et a réalisé en plus un match plein (14 points à 5/9 et 6 rebonds en 29 minutes).

07 novembre 2018 à 17:25
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
16 novembre - 01h15
NBA Extra
16 novembre - 02h00
Houston Rockets
Golden State Warriors
16 novembre - 09h15
Minnesota Timberwolves
New Orleans Pelicans
16 novembre - 11h00
Houston Rockets
Golden State Warriors
16 novembre - 12h45
NBA Extra
Coaching