NCAA

JAYLEN HOARD S'EST COLTINÉ UN ZION WILLIAMSON RECORD

Jaylen Hoard et Wake Forest se sont heurtés à un colosse mardi soir : Zion Williamson.

Pour son deuxième match dans la célèbre et relevée conférence ACC, Jaylen Hoard était opposé aux Duke Blues Devils avec sa formation universitaire de Wake Forest, qui compte également dans ses rangs le poste 4/5 français Olivier Sarr.

Utilisé au poste 4 à quasi plein temps, Jaylen Hoard a du faire face à un phénomène : Zion Williamson. Le futur n°1 de la Draft NBA, aussi puissant que mobile et athlétique, a fait souffrir Hoard dans les duels. Williamson a d'ailleurs battu son record de points en NCAA, finissant à 30 points à 13/16 aux tirs (dont 3/4 à 3-points), 10 rebonds, 5 passes décisives, 4 interceptions et 4 balles perdues en 32 minutes.

Mais Wake Forest a résisté, pendant quasiment une mi-temps, à l'équipe de "Coach K", qui compte notamment dans ses rangs les trois favoris pour le Top 3 de la prochaine Draft (Williamson donc mais aussi le Canadien R.J. Barrett, fils de Rowan, et Cameron Reddish). L'écart s'est définitivement fait au retour des vestiaires et Duke a gagné de 22 points (87-65) au final.

18 rebonds pour Hoard et Sarr

Si Williamson a été l'attraction de la soirée, les jeunes Français de Wake Forest se sont également montrés. Jaylen Hoard a terminé meilleur marqueur des Demon Deacons avec 13 points à 5/11 aux tirs. Surtout, il a encore montré son activité au rebond (9), notamment au rebond offensif (5). Olivier Sarr (5 points à 2/3 aux tirs) a passé 23 minutes sur le terrain car il a réussi à aider Wake Forest à rivaliser avec Duke dans le secteur du rebond (37 prises à 42) avec 9 prises pour lui aussi. La suite s'annonce intéressante pour eux deux dans la jeune équipe coachée par Danny Manning, qui a cependant perdu ses 2 premiers en ACC.

S'il veut être drafté et drafté haut, Jaylen Hoard va devoir passer un cap sur le tir extérieur. Capable d'en mettre, il manque cependant de consistance à longue distance et son 0/3 de mardi se place dans la lignée de son début de saison derrière l'arc (19,2% de réussite pour le moment avec 8 dernières tentatives manquées). Poste 4 très mobile, rapide sur le premier pas, il s'ouvrira encore plus le jeu dès lors qu'il sanctionnera les défenses coupables de ne pas être assez agressives sur lui à 6 ou 7 mètres du cercle.

09 janvier 2019 à 11:10
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching