NCAA

QUENTIN DIBOUNDJE : "LE FAIT QU'YVES PONS AIT RÉUSSI À TENNESSEE ME MET EN CONFIANCE"

Quentin Diboundje Eyobo
Crédit photo : Montverde Academy Athletics

Le jeune Français Quentin Diboundje Eyobo, ancien espoir de l'Elan Chalon, poursuit son aventure américaine puisqu'il s'est engagé avec l'Université de Tennessee pour évoluer en NCAA.

Quentin Diboundje-Eyobo (1,94 m, 18 ans) continue son ascension aux Etats-Unis. Après une saison au sein de l'Académie de Montverde, qui joue au niveau High School, il est s'est engagé pour l'Université du Tennessee.

Avant de débarquer dans le pays de l'Oncle Sam en 2020, l'arrière a effectué sa formation en France. D'abord U11 (poussin) à Saint-Jean-de-Védas, il a ensuite rejoint la Croix d’Argent Basket à Montpellier en parallèle de son entrée au Pôle Espoir de Montpellier. Mais il n'a réalisé son objectif d'intégrer le Pôle France, rejoignant finalement le centre de formation de l'Elan Chalon où il s'est imposé année après année :

"En cadets, les débuts ont été très difficiles, a-t-il confié à WeSport. En première année je ne jouais pas, ce qui constituait une deuxième frustration après ne pas avoir été pris à l’INSEP. Cela m’a tout de même formé mentalement car je n’abandonnais pas, je me suis battu et je m’entraînais dur tous les jours. L’année suivante, j’ai fait mes premiers pas en espoirs avec notamment deux bons matchs contre Fos-sur-Mer, mais j’y avais toujours un rôle mineur, je jouais peu et parfois je n’étais même pas dans le groupe. Néanmoins tout s’est amélioré en dernière année cadet après l’arrivée d’Ali Bouziane en tant que coach. Je jouais beaucoup plus en espoirs et en cadets, où j’étais meilleur scoreur de l’équipe, et je passais même du temps avec le groupe pro. C’était très dur d’enchaîner deux matchs avec beaucoup de temps de jeu dans le week-end, surtout qu’en même temps il y avait le bac à préparer."

Ainsi, lors de sa dernière saison en France, 2019-2020, il valait 11,74 points à 43,6% de réussite aux tirs, 5,1 rebonds et 2,3 passes décisives en Espoirs. Ensuite il a pris la décision de rejoindre une High School et son choix s'est porté vers la prestigieuse académie de Montverde. Prestigieuse car elle a accueillis par le passé des joueurs comme D'Angelo Russell, Ben Simmons ou encore Joel Embiid.

S'il n'a pas pu énormément se montrer pour sa seule et unique saison de High School, COVID-19 oblige, il a pu séduire un programme universitaire du niveau de Tennessee. Quant à son choix de le rejoindre, plutôt que d'aller ailleurs, il est notamment du à la présence du Français Yves Pons ces quatre dernières saisons.

"Clairement, le fait qu’Yves, un Français, soit dans un gros programme américain et réussisse dans une université comme Tennessee, cela m’a mis en confiance car lorsqu’on est Européen dans un programme comme ça on a tendance à te juger et te mettre de côté. Cela montre qu’on peut réussir sans être vraiment Américain, surtout que dans l’effectif il y a aussi des Serbes par exemple donc je ne serai pas le seul Européen et je pourrai y être à l’aise. Jouer dans une grosse conférence comme la ACC a aussi influencé mon choix, car je vais jouer contre certains des meilleurs joueurs de la NCAA. J’aurais également un bon roster avec notamment Kennedy Chandler (prospect 5 étoiles) qui a récemment committ à Tennessee et je ne pourrai que devenir meilleur."

Quant à son objectif, il est celui d'avancer année après année, sans se mettre de limite ni s'imposer de délai. 

"Ce sera ma première année, je ne suis même pas rank (joueur non-classé par le système d'étoile des prospects lycéens, ndlr) donc je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre. Je peux être là pour un one and done (faire une seule saison NCAA avant de se déclarer à la Draft NBA, ndlr), pour deux, trois ou quatre ans je ne sais pas, donc donc là cela va vraiment être de la découverte. Je veux essayer de comprendre comment tout se passe dans le milieu, ce qu’il faut faire pour réussir, ce qu’il faut faire pour éviter… Mon but est de montrer que dès mon année freshman je peux beaucoup apporter à l’équipe, notamment en défense, et après on verra ce qu’il se passe."

Le Montpelliérain va pouvoir se rendre sur le campus de Knoxville et s'acclimater à ce nouvel environnement. En effet, s'il avait pour objectif d'intégrer l'équipe de France U19 dans la perspective du Mondial de la catégorie en Lettonie, il ne fait pas partie de la présélection de 25 joueurs qui nous a été communiquée.

21 avril 2021 à 20:43
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
TOM LARTIGAU
Tom Lartigau
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.