NM1

AVEC SA VICTOIRE DANS LE DERBY, VITRÉ "VOIT LA LUMIÈRE AU BOUT DU TUNNEL"

Victorieux face à l'URB 35 (80-67) dans le derby breton, Vitré a mis fin à une série de quatre défaites de suite. Peut-être un déclic pour se relancer dans le championnat.

Vitré n'avait pas encore gagné en 2017. C'est chose faite depuis samedi soir avec cette victoire 80 à 67 dans le derby face à Rennes. Les hommes de Zoran Durdevic restaient sur quatre défaites de suite, huit sur les neuf derniers matchs. 

"Il faut d’abord remercier ce public exceptionnel qui nous a toujours soutenu même dans les moments difficiles. Ce soir, c’était un moyen de les remercier avec ce derby. Je suis content. Bravo aux joueurs également car ce n’était pas simple pour eux dans un contexte difficile. Une spirale négative s'était engagée. On voit la lumière au bout du tunnel. Il n’y a pas d’euphorie, ça reste une victoire. Maintenant, il faut enchaîner", savourait l'entraîneur Vitréen.

Dans ce match, les locaux en ont passé une bonne partie en tête et comptaient quatre points d'avance à la pause (46-42). Ils ont ensuite entériné leur victoire dans le dernier quart-temps, remporté 25-10.

"J’ai vu une équipe de Vitré qui a géré tout le match. Deux ou trois fois, on a même eu des écarts importants mais on s’est un peu précipité en jouant individuellement. Ce qui a permis à Rennes de revenir. Sur la première mi-temps, on perd huit ballons qui coûtent neuf points. Aux lancers, on est à 1/7. Alors si on gère ces choses-là, on peut être à +20 points à la mi-temps. Mais encore une fois, on encaisse que 68 points et cela démontre qu’on est bien la meilleure défense."

Du côté du coach rennais Pascal Thibaud, il y avait un mélange de regrets et de satisfaction mais surtout d'interrogation quant au fait de jeu à la 33e minute. Un début d'échauffourée a fait perdre à l'URB ses deux américains. Daviin Davis et Anthony Hill ont été renvoyés au vestiaire.

"Il y a de la frustration mais aussi une satisfaction sur les trente-trois premières minutes. Au moment de l'incident, on prenait progressivement l’ascendant sur une équipe de Vitré qui jouait bien. Est-ce qu’il y a vraiment besoin de mettre une deuxième anti-sportive à Daviin Davis pour saborder le match ? Jusque là, le spectacle était magnifique. Par cette décision, les arbitres ont donné le match. C’est dommage mais on doit se préparer à ce genre d'événement. On aurait dû rester dans le match malgré tout. On a eu des ballons mal exploités. Et au final, on y laisse le goal-average."

Malgré tout, Pascal Thibaud voulait retenir du positif de cette défaite.

"On enchaîne les bonnes prestations même si on ne gagne qu'un match sur quatre en janvier. Ce n’est pas une catastrophe par rapport au plan de jeu. On s’est déplacé trois fois, on savait que ça allait être un mois difficile et je suis bien content d’avoir gagné à Challans. Maintenant, il faut féliciter cette équipe de Vitré qui joue bien collectivement, avec de l'intensité défensive et je souhaite vraiment que les deux équipes se maintiennent dans la division."

 

29 janvier 2017 à 16:50
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
Je ne vais jamais au-delà de la ligne à 3 points, on m'a dit que ça valait moins de points.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.