NM1

CHALLANS VA MIEUX MAIS "L'URGENCE DES RÉSULTATS EST TOUJOURS PRÉSENTE" SELON ANTOINE MICHON

Antoine Michon
Crédit photo : Théo Quintard

Pour son grand retour, l'entraîneur vendéen a permis à Challans de renouer avec la victoire en NM1, la première depuis le 14 décembre dernier !

15 ans après ses débuts sur le banc du Vendée Challans Basket (VCB), Antoine Michon a retrouvé, ce week-end, la salle Michel-Vrignaud. "Émotionnellement, c'était particulier pour moi car c'était ma première à domicile", avoue le natif de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. 

"Je suis content de retrouver ce public. Ici, à Challans, les gens aiment les joueurs qui se battent. Les sifflets qui ont pu tomber des tribunes depuis le début de saison étaient peut-être un petit avertissement. Ce soir, on a montré des choses intéressantes."

Au-delà de ses retrouvailles avec le public vendéen, Antoine Michon a bien entamé l'opération commando grâce à un succès face au Caen Basket Calvados (68-54) avec un troisième quart-temps d’excellente facture (17-6) alors que sa équipe comptait déjà 10 points de retard après 10 minutes de jeu.

"L'équipe sortait d'une cuisante défaite ici (face à Toulouse 51-78, le 17 janvier dernier, ndlr), ça a été difficile de remettre tout le monde en selle et en confiance. J'ai trouvé que le groupe est resté compact comme face à Dax (défaite sur le fil la semaine passée, 63-65, ndlr) mais ce n'était pas passé car offensivement, on n'avait pas mis ces tirs qu'on a mis ce (vendredi) soir. Si on continue de jouer pour le collectif, on va pouvoir embêter des équipes. C'est sur cette base qu'il faut faire grandir le groupe."

michon1580749404.jpegAvec Antoine Michon, Challans a décroché ce week-end sa première victoire depuis le 14 décembre dernier.
(photo : Théo Quintard)

La formation des Pays-de-la-Loire - encore en convalescence - semble avoir retrouvé ses leaders avec notamment la renaissance du capitaine, Dominique Gentil (13 points en 23 minutes) et avec la très bonne sortie de Jérémie Douillet (25 d’évaluation pour 13 points et 13 rebonds).

"C'était un match où les leaders de l'équipe devaient assumer leurs responsabilités. Je trouve qu’ils ont répondu présents. J'espère que la deuxième mi-temps aura déclenché quelque chose chez certains joueurs. On sentait que certains, comme Dominique Gentil, libéraient une forme de frustration qu'ils avaient en eux depuis quelques semaines. Je sais que ce n'est pas un petit déclic qui va relancer la machine mais ce petit degré de confiance n'est que positif. Il faut continuer de gagner et s'accrocher tant qu'il y a de l'espoir."

À quatre journées de la fin, les Vendéens présentent un bilan comptable à l’équilibre (10 victoires en 20 matchs) et sont encore en lice pour accrocher une poule intermédiaire et ainsi s’éviter les frayeurs de la descente. Le VCB devra pour ce faire accrocher un maximum de victoires à Lorient, à Vitré, contre Boulogne-sur-Mer puis à Le Havre.

"On ne vit pas au jour le jour mais pas loin. Il faut en profiter (à propos de la victoire, ndlr) surtout quand on s'est fait matraquer il y a quelques semaines car le basketball, c'est notre passion. Il faut emmagasiner de l'énergie positive. L'urgence des résultats est toujours présente et cela fait qu'on ne va pas dormir beaucoup, on va s'entraîner énormément."

À Challans,

 

03 février 2020 à 20:12
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.