NM1

CHARTRES GAGNE ENFIN, AIX-MAURIENNE DE JUSTESSE, RUEIL JOUE À SE FAIRE PEUR

Chartres soulagé, Aix-Maurienne de justesse, Rueil joue à se faire peur
Crédit photo : Donovan Gougeon

Chartres sort du tunnel de défaite en s'imposant face à Quimper, Rueil assure le service minimum et le SAP Vaucluse trace sa route.

Ça devient compliqué en revanche pour La Rochelle.

Enfin, Chartres peut respirer. En quête d'un succès après avoir subi cinq défaites consécutives, les hommes de Philippe Namyst ont retrouvé le sourire ce samedi soir en s'imposant facilement à domicile face à Quimper (82-59). Pourtant, le début de match a été catastrophique, signe d'une équipe en plein doute (0-11 après 5 minutes). Mais derrière, l'UBCM a déroulé et n'a jamais vraiment été inquiété. À +13 à la mi-temps puis +29 à la fin du troisième quart-temps dans le sillage d'un bon Bennet Davis (18 points et 9 rebonds), les Chartrains prennent ce soir deux points qui font du bien. Quimper peut s'inquiéter car hormis Deividas Busma, auteur de 21 points et 11 rebonds pour 27 d'évaluation, et Morgan Durand (14 points et 4 rebonds), l'apport des joueurs est bien maigre.

Une équipe qui fait son petit bonhomme de chemin, c'est le SAP Vaucluse. Vainqueurs surprise à Challans le week-end dernier, les Vauclusiens ont disposé de La Rochelle, ce samedi soir (83-71). Toujours devants dans cette partie, les hommes de Stéphane Dao ont fait le plus gros écart du match dans le dernier quart-temps où ils ont pris jusqu'à 17 points d'avance à 1 minutes 30 de la fin. La performance collective est intéressante puisque huit joueurs ont marqué. À noter la première discrète de Williams Soliman sous ses nouvelles couleurs (2 points et 4 rebonds).

De l'enjeu, on est habitué à en avoir du côté de Berck et il y en a encore eu ce soir dans le match face à Aix-Maurienne. Une grande partie du match en tête mais jamais par de gros écarts, les Berckois pourront nourrir des regrets car Aix-Maurienne est passé devant à 5 minutes de la fin et n'a plus jamais lâché les rênes. Pourtant, la fin de match a été hâletante (-1 à 9 secondes de la fin) mais Steffon Bradford (17 points, 3 rebonds) n'a pas tremblé aux lancers-francs pour offrir la victoire aux siens (58-61). C'est un petit coup d'arrêt pour Berck qui était invaincu à domicile et qui restait sur deux victoires de rang. 

Rueil joue à se faire peur. Auteurs d'un gros début de saison, les Rueillois ont peut-être vu la victoire trop facile face au Centre Fédéral et sont passés tout près d'une grosse déconvenue. Menés de 10 points à 10 minutes de la fin du match avec notamment un très bon Bathiste Tchouaffé (19 points, 6 rebonds et 6 passes décisives pour 25 d'évaluation), Jérémie Douillet (19 points et 11 rebonds pour 25 d'évaluation) et ses partenaires ont dû accélérer dans le dernier acte pour faire le boulot en l'emportant de justesse (77-72). Une bonne piqûre de rappel.

Enfin, Saint-Vallier a pris son temps. Devant à la fin de chaque quart-temps, le SVBD, qui menait que d'un seul point à la pause, a fait le trou dans les dix dernières minutes, en infligeant un 28-16 au GET Vosges, pour s'imposer tranquillement (98-78). Le cinq majeur (Delhomme-Hoyaux-Wright-Disy-Cain) a été déterminant puisque tous les joueurs ont marqué plus de 10 points. De quoi bien se rassurer après le gros trou connu à Blois la semaine passée. C'est un coup d'arrêt pour le GET Vosges après quatre victoire consécutives.

Au soir de cette septième journée, le trio de tête (Tarbes-Lourdes, Blois et Rueil) ne change pas même si, avec la défaite des Tarbais vendredi soir, tout le monde est désormais à égalité. Dans le bas de tableau, six équipes sont à deux victoires et cinq défaites.  

Vendredi 30 octobre :

  • Mulhouse - Tarbes-Lourdes: 91-85
  • Angers - Vitré: 94-79
  • Caen - Blois: 60-70
  • Bordeaux - Challans: 79-87

Samedi 31 octobre :

  • SAP Vaucluse - La Rochelle: 83-71
  • Saint-Vallier - GET Vosges: 98-78
  • Centre Fédéral - Rueil: 72-77
  • Chartres - Quimper: 82-59
  • Berck - Aix-Maurienne: 58-61
31 octobre 2015 à 23:51
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
Je ne vais jamais au-delà de la ligne à 3 points, on m'a dit que ça valait moins de points.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.