NM1


CHARTRES S'OFFRE UN TICKET POUR LA PRO B

Crédit photo : Gérard Héloïse

En Nationale 1 depuis la saison 2011/2012, Chartres jouera pour la première fois de son histoire en Pro B la saison prochaine. 

Dans ces playoffs de Nationale 1 complétement fous, Chartres n'avait pas encore gagné à l'extérieur tandis que le CEP Lorient espérait toujours ouvrir son compteur de victoires au Palais des sports de Kervaric. Une série devait donc prendre fin ce soir et c'est finalement les visiteurs qui ont fait respecter la logique. Face à des locaux limités (7 joueurs sur la feuille de match dont William Olugbeje qui a joué deux minutes), ils ont bataillé mais sont tout de même venus logiquement s'imposer à Lorient pour ce match 2 (86-91).

Les valeureux lorientais avaient pris un départ canon en jouant comme dans un rêve pour mener très rapidement 6-0 grâce à son secteur intérieur. C'est Ronald Rutgauskas (25 points et 11 rebonds pour 30 d'évaluation) qui était recherché en priorité au poste bas pour peser sur la défense chartraine. Les locaux profitaient ensuite des maladresses de leurs adversaires pour se régaler sur du jeu rapide par l'intermédiaire de Fabien Bondron (14 points, 5 passes décisives mais 7 balles perdues). Seul Olivier Romain surnageait alors pour Chartres avec deux paniers longue distance consécutifs (23-12, 10').

La dissuasion de Vincent Pourchot (8 points et 15 rebonds pour 22 d'évaluation) faisait très mal aux visiteurs à l'entame du second quart, mettant ainsi Will Felder et Harry Disy (2 points à 1/5 aux tirs) en grande difficulté. Les Bretons portaient leur avantage à 17 unités (34-17, 14'). Mais voilà, la maladresse de l'UBCM (5/19 aux shoots dans le premier quart-temps) ne pouvait pas durer éternellement et comme lors du match aller, Chartres s'est enflammé. Le premier à allumer la mèche n'est autre qu'Olivier Romain, encore lui, avec quatre shoots primés en première mi-temps bien suivi par Mantas Ruikis (14 points) et Jeremy Ricard-Dorigo (12 points). Six banderilles plus loin et voici les joueurs de Sébastien Lambert qui étaient passés devant pour la première fois du match juste avant la pause grâce une impressionnante série, 21 à 3. (37-38, 20'). Si les joueurs de Philippe Maucourant dominaient largement la partie sous les panneaux (26 rebonds contre 18), Chartres préférait s'écarter et avait raison de le faire (8/20 à 41% derrière l'arc en première période).

On pensait alors que Lorient avait manqué le coche mais les joueurs sont pourtant repartis avec de bien meilleures intentions au retour des vestiaires. Toujours les mêmes acteurs, Vincent Pourchot au rebond et Rutkauskas en renard des surfaces pour conclure les contre-attaques bretonnes (54-47, 25').

Le CEP allait même faire la course en tête pendant une bonne partie de la seconde période avant l'expulsion de Frédéric Loubaki sur une faute technique sévère pour simulation après une antisportive à son encontre dans le premier acte. Indéniablement le tournant du match puisque les Chartrains passaient ensuite un 9-0 dans les pas de Will Felder, enfin dans son assiette (11 points à 4/16 aux tirs pour 5 d'évaluation). L'écart était presque rédhibitoire pour les Bretons (68-75, 36').

Lorient tentait un ultime rapproché dans la dernière minute grâce à deux tirs à trois-points de Eliot Maraux (11 points). Mais Olivier Romain et Mantas Ruikis n'ont pas tremblé sur la ligne des lancers pour offrir la première accession de l'UBCM en Pro B au terme d'une bagarre de tous les instants.

Si Sébastien Lambert avait des interrogations sur son recrutement à l'étage supérieur, il sait désormais qu'il peut compter sur son meneur, Olivier Romain, stratosphérique ce soir avec ses 27 points, 7 rebonds et 9 passes décisives pour un joli 37 d'évaluation.

À Lorient

12 juin 2018 à 22:22
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT DAHERON
Breton (et fier de l'être) exilé dans le nord pour mes études de journalisme.
Vincent Daheron
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching