NM1

DEJAN SENCANSKI, MVP DE LA SIXIÈME JOURNÉE

Dejan Sencanski, MVP de la sixième journée
Crédit photo : RAC Basket

L’ailier de Rueil, Dejan Sencanski, est le MVP de la sixième journée de Nationale 1 qui s’est déroulée vendredi 23 et samedi 24 octobre.

Fer de lance d'une équipe en difficulté durant les 20 premières minutes, Dejan Sencanski a poussé Rueil vers une victoire importante samedi soir, à domicile, face à Bordeaux. Dans le dur en première mi-temps, ils étaient menés de 16 points à la pause, les hommes de Julien Hervy ont complètement changé de visage au retour des vestiaires, infligeant notamment un 35-15 à leur adversaire du soir dans le troisième quart-temps. 65 points en tout dans la seconde période. Un véritable festival offensif auquel Dejan Sencanski n'est pas étranger. Samedi soir, il a scoré 33 points à 11/23 aux tirs dont 4/10 à 3 points, pris 7 rebonds, délivré 2 passes décisives et effectué 2 interceptions pour s'en sortir avec 33 d'évaluation en 32 minutes de jeu. Un match stratosphérique qui ne fait que confirmer son début de saison très réussi où il pointe, après six journées, à 20,5 points de moyenne pour 20,5 d'évaluation. Homme du match, Dejan Sencanski peut légitimement être nommé MVP de cette sixième journée de Nationale 1.

Déjà très bon à Cognac l'an dernier (16,8 d'évaluation), l'ailier serbe explose encore cette année et est pour le moment, à l'évaluation, le meilleur joueur rueillois de ce début de saison. Un début de saison qui sourit au RAC, déjà bien installé en haut du classement avec cinq victoires pour une défaite. Petit point noir, les débuts de matchs ratés. À Avignon et face à Bordeaux, les Franciliens ont en effet montré deux visages bien différents après avoir été piqué au vif à la pause. De simples rappels pour le moment mais toujours est-il que Rueil est un postulant sérieux au top 4 du classement. Et avec un Dejan Sencanski à ce niveau, le RAC pourrait poser beaucoup de problèmes cette saison. 

 Les MVPs de chaque journée : 

  • J1: Bennet Davis JR (Chartres) : 20 points à 9/10 aux tirs dont 1/1 à 3 points, 5 rebonds, 6 passes décisives et 2 contres pour 31 d’évaluation en 34 minutes (victoire 70-69 face à Berck).
  • J2: Justin Rutty (Berck): 20 points à 7/12 aux tirs dont 0/1 à 3 points, 11 rebonds et 6 passes décisives pour 28 d'évaluation en 50 minutes de jeu (victoire 105-102 face à Saint-Vallier).
  • J3: Guillaume Mérie (Vitré): 29 points à 10/13 aux tirs dont 3/5 à 3 points, 6 rebonds et 3 passes décisives pour 31 d'évaluation en 37 minutes de jeu (victoire 84-76 à Chartres). 
  • J4: A'uston Calhoun (Angers): 30 points à 13/26 aux tirs dont 4/7 à 3 points, 17 rebonds et 1 contre pour 35 d'évaluation en 39 minutes de jeu (victoire 77-58 face à Caen).
  • J5: Kyle Cain (Saint-Vallier): 20 points à 7/13 aux tirs dont 0/2 à 3 points, 10 rebonds et 4 passes décisives pour 29 d'évaluation en 34 minutes de jeu (victoire 80-76 face à Aix-Maurienne).
  • J6: Dejan Sencanski (Rueil): 33 points à 11/23 aux tirs dont 4/10 à 3 points, 7 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions pour 33 d'évaluation en 32 minutes de jeu (victoire 105-89 face à Bordeaux).

 

 

26 octobre 2015 à 14:57
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
Je ne vais jamais au-delà de la ligne à 3 points, on m'a dit que ça valait moins de points.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.