NM1

FIN DE LA DANSE POUR FLORIAN LESCA DANS LE MONDE PROFESSIONNEL

Crédit photo : Anthony Ottou

Comme Jérôme Mansanné, Florian Lesca a décidé de stopper sa carrière de basketeur professionnel.  

Il était revenu chez lui à Dax pour elle... Comme tout Landais qui aime le basket, Florian Lesca (1,94 m, 30 ans) rêvait de gagner la Coupe des Landes. Un rêve d’enfant réalisé un soir de mai 2019. Dans les arènes de Dax, il n’a pas su retenir son émotion. Des larmes qui montrent à quel point, il aime le basket et surtout l’importance qu’a ce trophée à ses yeux. Revenu à l’Union Dax-Gamarde pour aider le club à passer un cap, il a réussi en étant un élément majeur du collectif huilé mis en en place par Dennis Mettay. Promu en Nationale 1 et champion de France NM2, il aura réussi avec brio sa mission. 

Cette saison 2019/20 aura été un peu plus compliquée pour lui. Touché à la cuisse en début de saison, il a disputé seulement 11 matchs de Nationale 1. De retour sur les parquets au mois de décembre, il a aidé son équipe a se maintenir assez facilement en troisième division française. Surtout, il aura toujours été d'un grand soutien pour ses coéquipiers. Camarade exemplaire et fidèle, il manquera énormément à son équipe, c'est certain.

C’est donc avec le sentiment du devoir accompli et avec la sincérité qui le définit, qu’il a annoncé sur le Facebook du club mettre un terme à son histoire avec l’Union Dax-Gamarde. 

Par la même occasion, il annonce qu’il quitte le monde professionnel.

"Oui, je pense qu’il est temps d’arrêter j’ai le sentiment que c’est le bon moment pour moi, c’est une décision mûrement réfléchie et c’est sans regret ni tristesse que je quitte le monde du basket professionnel. Je ressens le besoin de passer à autre chose d’avoir d’autres occupations et de me consacrer à un monde professionnel différent. À partir du moment où tu trouves que les sacrifices et les contraintes prennent trop de place c’est qu’il faut s’en aller et laisser la place."

L'envie de voir autre chose, vivre des moments différents auront dicté sa décision. Amoureux de golf et bricolage, il aura donc un peu plus de temps pour se consacrer à ses nouvelles passions. Sans oublier de se tourner vers une reconversion professionnelle. Papa de deux enfants, il voudra profiter aussi de sa famille, mais il ne ferme pas la porte à une possibilité de remettre une paire de basket un jour.

"Pour l’instant je pense plutôt à me reposer. On va avoir une pause estivale qui va être beaucoup plus longue que d’habitude peut être que cela me permettra d’y voir plus clair sur ce que je veux faire. Ce qui est sûr c’est que le basket ne sera plus au premier plan je pense d’abord à mon avenir professionnel et puis le reste viendra ou pas."

florian-lesca1587515723.jpeg

Flo Lesca est Arrivé au centre de formation de l'Elan Béarnais à l'été 2017. Le voici ci-dessus avec son ami Romain Hillote et son cousin Rémi Lesca, aux côtés de Didier Gadou

Arrivé au centre de formation de l’Elan Béarnais lors de la saison 2007/08, il s’impose rapidement comme un élément majeur de l’équipe Espoirs. Aux côtés de Lamine Sambé, Fernando Raposo et de Thomas Heurtel (élu MVP), il remporte le Trophée du Futur en 2008. Puis avec son cousin Rémi et ses amis Jean-Fred Morency et Tanguy  Ramassamy, il écrase tout en Nationale 3 sous les couleurs de Pau-Nord-Est. C'est donc logiquement qu'il signe son premier contrat professionnel avec son club de coeur, bien décidé à continuer d’écrire la légende des joueurs landais passés sous le maillot vert et blanc. 

Champion de France Pro B en 2010 sous les ordres de Didier Dobbels, il jouera deux saisons en Pro A puis une autre saison en Pro B. Non reconduit par le staff palois en 2013, il s’engage avec Tarbes-Lourdes où il portera fièrement les couleurs du club pendant 5 ans.

A 30 ans, il décide d'ouvrir un nouveau chapitre dans sa vie qui sera vraisemblablement aussi enrichissant que les précédents.

 

22 avril 2020 à 10:52
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ANTHONY OTTOU
Bercé par les Chicago Bulls... de Dennis Rodman, mes journées seraient si tristes sans ce fichu ballon orange.
Anthony Ottou
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.