NM1

GAËTAN CLERC (CAEN) : « ON VA ÊTRE ATTENDUS TOUS LES WEEK-ENDS »

Gaëtan Clerc
Crédit photo : CBC

Le capitaine du CBC est de retour sur les parquets après avoir manqué la fin de saison.  

Gaëtan Clerc (28 ans, 1,89m) a vécu la triste fin de saison caennaise depuis le banc, touché à un tendon de la main à cause d'un accident domestique. Auteur d'un bel exercice d'un point de vue personnel, son meilleur en carrière (9,5 points, 4 rebonds, 4 passes décisives, 12,5 d'évaluation par match), l'arrière est revenu sur cet épisode qui a vu le CBC être relégué en Nationale 1.

« Ce que j’en retiens avant tout, c’est la frustration, a-t-il regretté. Je pense que c’est le sentiment qui a été partagé par tout le monde. Sans toutes les blessures qu’on a eues, on se serait maintenu. Il y a eu au moins deux ou trois saisons en une, entre le début de saison, le changement de coach, tous les blessés, les arrivées… La saison a été très longue, assez éprouvante mentalement, et très frustrante ». 

« La pression, on l'avait déjà avant »

Le capitaine caennais s'est également exprimé sur son intersaison, son désir de rester en Pro B avant d'être convaincu par Fabrice Courcier de relever le défi avec le CBC en N1.

« À deux, trois journées de la fin de la saison, en anticipant le fait que le club allait descendre, je me suis d’abord dit que je voulais rester en Pro B. Je faisais plutôt une bonne saison donc c’était ma première envie. Après, Fabrice (Courcier) a resigné pour trois ans. C’était un premier point. Je l’ai vu en entretien ensuite et il m’a très vite dit que l’objectif était de remonter immédiatement. Je savais qu’en restant le but était de gagner tous les matchs et d’avoir le titre au bout. Tous les clubs de France ne peuvent pas te l’offrir. Entre jouer un maintien ou un milieu de tableau en Pro B et jouer une montée en N1, on retiendra plus la montée. C’est super excitant. J’aime beaucoup la ville de Caen, ma compagne a son travail en CDI et son équipe de basket ici… En réfléchissant de manière globale, ma décision est allée assez vite. »

Caen s'est également doté d'un groupe bâti pour la remontée avec notamment l'axe US Acker-Remekun en provenance de Lille (Pro B). La formation de Fabrice Courcier fera office de favori même si la bataille s'annonce féroce, comme chaque année. Mais cette volonté affichée de remonter dès la saison prochaine ne rajoute pas de pression à Gaëtan Clerc et ses coéquipiers.

« La pression, on l’avait déjà avant. On savait qu’on allait avoir une équipe sympa parce que les dirigeants avaient annoncé qu’ils voulaient remonter tout de suite. C’était le deal pour les joueurs qui restaient. C’est clair qu’avec quelques noms un peu ronflants, on va être attendus tous les week-ends. Tous les week-ends, on va vouloir nous taper parce qu’on a des joueurs, entre guillemets, de Pro B ».

10 aout 2019 à 09:38
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.