NM1

GUILLAUME PAYEN-BOUCARD PROLONGE À MULHOUSE

Guillaume PayenBoucard Mulhouse 201920 Gérard Héloïse
Crédit photo : Gérard Héloïse

Guillaume Payen-Boucard prolonge à Mulhouse pour la saison 2020/21.

Auteur d'une grosse saison 2019/20 (16,5 points à 41,7% de réussite aux tirs, 8,5 rebonds, 3,5 passes décisives et 3,4 balles perdues en 37 minutes), le Canadien Guillaume Payen-Boucard (1,98 m, 30 ans) espérait signer dans un club de Pro B. Mais finalement il reste en Nationale 1 et a prolongé à Mulhouse. L'ancien cadre de l'Université de Carleton (à Ottawa, Ontario) et joueur du GET Vosges va tenter d'aider le Mulhouse Basket Agglomération à grimper dans la hiérarchie de la Nationale 1.

"Guillaume de par sa prolongation nous prouve qu'il se sent bien à Mulhouse, il a un talent à multiples composantes, a commenté son coach Jean-Luc Monschau. Il a progressé sur tout la saison dernière devenant plus régulier, jouant plus pour les autres et provoquant de nombreuses fautes donc pas mal de lancers francs ce qui soulage l'équipe. Cette agressivité vers le cercle ainsi que sa progression sur les autres secteurs font de lui un joueur important au sein du collectif et nul doute qu'il progressera encore cette saison."

Le club a également engagé le meneur William Mensah et l'intérieur Cédric André.

13 juillet 2020 à 17:08
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.