NM1

ITW JÉRÉMY BEAUFORT (ANDRÉZIEUX) : « LA STAR, C’EST L’ÉQUIPE »

Crédit photo : Union Rennes Basket 35

Alors que le championnat de Nationale 1 démarre vendredi soir, Andrézieux, tout récent promu dans la division, se lancera dans le grand bain samedi soir, face à Caen. Jérémy Beaufort, le coach, fait le point. 

Dix ans plus tard, revoilà Andrézieux en Nationale 1. Êtes-vous serein avant d’aborder cette nouvelle saison ?

Oui serein car si on est à cette place, c’est qu’on le mérite de par notre saison l’an passé. Le club essaie de se structurer. Mais même si Andrézieux avait connu la Nationale 1 il y a dix ans, ce championnat reste nouveau, car il a totalement évolué. C’est vraiment une grosse excitation à l’idée de commencer. 

À l’époque, l’équipe avait fait l’ascenseur. Pensez-vous être mieux armé cette fois-ci ?

C’est dur de dire mieux armé ou pas car une nouvelle fois, le championnat a beaucoup évolué. Mais on a essayé de mettre tous les atouts de notre côté. La volonté du club est de se pérenniser à ce niveau. Le challenge est très intéressant.

Une grande partie de l’effectif va tout de même découvrir la division. Ne craignez-vous pas un peu les premiers matchs ?

C’est une des craintes qu’on peut avoir en effet. Les seuls qui ont connu la Nationale 1, c’était il y a quelques années. Mais ça peut aussi être transformé dans l’aspect positif. Les joueurs, peu connus dans la division, peuvent être des surprises. Les adversaires ne nous connaissent pas.

Après avoir changé votre meneur américain dernièrement, vous avez déclaré « avoir l’effectif que vous souhaitiez ». Comment vous placez-vous par rapport aux autres équipes ? 

Le club souhaitait faire confiance à la majorité des joueurs qui ont obtenu la montée en mai dernier ainsi que les jeunes qui ont notre confiance. On les sent capables d’acquérir le niveau de Nationale 1. Nous n’avons pas un effectif avec des stars mais dix joueurs qui peuvent travailler collectivement. C’était mon souhait. Bien sûr, en quantité et en qualité, bien d’autres équipes du championnat sont supérieures à nous mais avec des moyens également supérieures. C’est un pari que l’on fait et j’espère qu’il sera réussi. Les joueurs le méritent.

Vous débutez en plus face à Caen, un des favoris. Pas facile comme entame…

Exactement. Après la Coupe de France contre Aix-Maurienne mardi dernier, on reçoit Caen qui est vu comme un ogre de la division puis Chartres. On va vite comprendre et sentir le réel niveau de la Nationale 1 ! Démarrer par Caen va nous permettre d’être rapidement dans le bain.

Au vu des résultats, les matchs amicaux ont été un peu poussifs. La Coupe de France, mardi soir, vous a un peu rassurée ? 

Tout à fait. Les matchs amicaux ont été assez poussifs car nous avons eu pas mal de blessures et notamment notre intérieur Perris Blackwell qui a fait seulement son deuxième match complet mardi. Il a montré, en tout cas, ses qualités et ce qu’on pouvait attendre de lui. Notre nouveau meneur, Jerrold Brooks, n’a aussi fait que son troisième vrai match. Tout n’a donc pas été simple mais depuis une ou deux semaines, le groupe évolue, répond à nos attentes. On passe des paliers.

Selon vous, à quelle place doit-on attendre l’ALS cette saison ?

La volonté du club étant de se pérenniser, on veut assurer au plus vite le maintien et ensuite, on verra. On dit que l’appétit vient en mangeant ! On est un peu les petits poucets de ce championnat mais on va vite apprendre et s’adapter.

Quelles seront les forces de votre équipe ?

Je pense que la force principale, ce sera le groupe. Collectivement, il peut faire de grandes choses. La vraie star, c'est l’équipe. On l’a vu l’an dernier dans le partage des points, l’apport dans le jeu. Chaque semaine, quelqu'un de différent se montrait.

15 septembre 2016 à 14:16
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
Je ne vais jamais au-delà de la ligne à 3 points, on m'a dit que ça valait moins de points.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.