NM1

ITW JÉRÉMY BICHARD (ANGERS) : "CE SERAIT UN RÊVE DE POUVOIR JOUER AVEC MON FRÈRE"

Jérémy Bichard Angers 201819
Crédit photo : Gérard Héloïse

Confiné chez lui en famille du côté d'Angers où il jouait cette année, Jérémy Bichard (1,85 m, 29 ans) s'est confié auprès de BeBasket sur de nombreux sujets et notamment l'arrêt prématuré de la saison 2019/20.

C'est ce que l'on pourrait appeler une double peine. L'Étoile Angers Basket venait de terminer la première phase en première position de la Poule A et se trouvait très bien placée dans la course à l'accession en Pro B, avec un groupe qui vivait très bien au quotidien. "Dès le début le groupe a super bien accroché, on était un groupe très soudé c’est ce qui nous a permis d’être en tête de notre poule, a commenté Jérémy Bichard. Le bilan jusqu’à maintenant était excellent, on s’était bien préparé pour entamer la deuxième phase, on était au complet et prêt à essayer de remplir l’objectif du club qui était de monter en Pro B".

Dans l'attente de la décision de la LNB

Mais crise sanitaire oblige, la Fédération a annoncé l'arrêt définitif de la saison 2019/20. Une décision, que Jérémy Bichard (1,85 m, 29 ans), le meneur de l'EAB, comprend : "Je pense que c’était la meilleure des solutions, la plus équitable, même si quand tu es dans le haut du tableau comme nous à Angers, ce n’est pas très agréable de se voir dire que les six mois de compétition n’ont servi à rien. Mais vue la crise sanitaire, le bien commun passe avant la compétition."

De plus, le club Angevin se trouve dans une situation d'attente inconfortable. Situé en deuxième position au ranking fédéral de la Nationale 1 masculine, le club pourrait être repéché à l'étage supérieur, en Pro B, en fonction de la décision de la LNB. "Ce n’est pas facile, surtout pour les clubs, car forcément le recrutement, budget et règlement ne sont pas les mêmes selon le niveau auquel le club évoluera" poursuit ‘il.

Créée en 2017, des suites de la fusion entre le club d'Angers BC 49 et de l'Etoile d'Or Saint-Léonard, l'EAB Angers n'a de toute façon pas le souhait de s'éterniser en Nationale 1 : "Angers est un club très ambitieux et structuré. Son projet est de monter en Pro B et de s’y stabiliser. Les conditions de travails sont idéales, un staff technique et médical fourni ainsi qu’une très belle salle. Le club est vraiment soutenu par les partenaires publics et privés."

Considéré comme l'un des meilleurs meneurs de la division, Jérémy Bichard est arrivé dans le Maine-et-Loire il y a maintenant deux ans en provenance de Rueil (NM1) dans la cadre de ce projet ambitieux. Passé également par Mulhouse (N1), il aura brillé dès son arrivée, compilant 12,7 points à 50,8% de réussite aux tirs, 3,9 rebonds et 6,7 passes décisives pour 17,6 d'évaluation en 28 minutes de moyenne. Une saison aboutie sur le plan individuel mais ou le club n'aura pas réussi à passer le cap des huitièmes de finale de playoffs (défaite contre Boulogne-sur-Mer 106 à 77).

Un avenir en Pro B ?

Cette saison, l'équipe présentait un bilan de 20 victoires pour seulement 6 défaites."Collectivement, c’était un vrai plaisir de jouer dans cette équipe et d’en être le capitaine. Individuellement, je suis content de ma saison même si je m’étais vraiment préparé pour cette deuxième partie de saison à fort enjeu". Un exercice, au gout d'inachevé certes mais ou le capitaine Angevin aura largement contribué à la première place de son équipe, tournant cette fois à 9,8 points à 48%, 3,6 rebonds et 6,6 passes décisives pour 13,8 d'évaluation en 28 minutes de moyenne.

Actuellement confiné en famille, ou il continue de s'entretenir physiquement quotidiennement, Jérémy s'est livré également sur la particularité de devoir affronter son frère Kévin, qui jouait cette saison du côté de Challans dans la même poule de N1 : "Ce sont toujours des matchs très particuliers, que je coche dès la sortie du calendrier. On aime bien se taquiner avant les rencontres. On se connaît par cœur donc c’est toujours drôle quand on se retrouve face à face durant le match. Je préférais bien sur jouer avec lui plutôt que de l’affronter. C’est d’ailleurs un de mes rêves de pouvoir faire une saison ensemble avant la fin de nos carrières respectives."

Véritable leader, capable d'artiller à 3-points (44,7% de réussite lors de la saison 2018/19), le natif de Martigues devrait continuer d'intéresser de nombreux clubs de Pro B et de NM1 dans les semaines à venir, lui qui est actuellement en fin de contrat du côté d'Angers (mais il possède une clause de prolongation de contrat si le club monte en Pro B). Affaire à suivre.

Pour revoir les meilleures actions de Jérémy Bichard cette saison :

16 avril 2020 à 12:45
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
YANN BANKHALTER
Yann Bankhalter
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.