NM1

JONATHAN HOYAUX MVP DU MOIS DE JANVIER

Jonathan Hoyaux, MVP du mois de janvier (attendre)
Crédit photo : SVBD

En pleine bourre cette saison, Jonathan Hoyaux, qui a déjà décroché le titre de MVP du mois de décembre, est de nouveau élu pour le mois de janvier.

Il est accompagné sur le podium par un Lituanien bien connu de la Nationale 1, Vaidotas Pridotkas et l'impressionnant Richie Gordon.

Fidèle à Saint-Vallier (il joue là sa quatrième saison) et précieux dans le roster, Jonathan Hoyaux vit une véritable saison référence. Déjà auteur d'un exercice très correct l'année dernière en Nationale 1 (12,9 points pour 12 d'évaluation), il explose cette année en compilant 15,4 points à 50,6% à 2 points, 4,3 rebonds et 3,2 passes décisives pour 15,9 d'évaluation en 31 minutes de moyenne de jeu et est tout simplement le meilleur Saint-Valliérois à l'évaluation. Déjà élu MVP du mois de décembre pour des performances de haute volée comme le 32 d'évaluation face à Bordeaux, le natif de Tours récidive au mois de janvier en cumulant sur quatre rencontres, 16,6 points à 52,2% de réussite aux tirs dont 55,6% à 3 points, 5,3 rebonds, 4,3 passes décisives et 0,8 interception pour 20,3 d'évaluation en 30 minutes de jeu.

Pas étonnant donc de voir le SVBD truster le haut de tableau tant son poste 2 est sur un petit nuage. Par exemple, face à La Rochelle, il a inscrit 27 points et pris 8 rebonds pour finalement signer un 35 d'évaluation. Il n'en faut pas plus pour en faire notre MVP de ce mois de janvier tant il a régalé sur les parquets de Nationale 1. Juste dans ses basques se positionne l'expérimenté Vaidotas Pridotkas. Dans la saison compliquée de Chartres, l'ailier fort Lituanien sait tout de même tirer son épingle du jeu et affiche des statistiques dans la droite lignée de la saison précédente (16,2 d'évaluation contre 16,9 l'an dernier dernier).

Élu à deux reprises MVP des 14e et 17e journées, il a justement claqué un 44 d'évaluation impressionnant sur le parquet de Caen après avoir inscrit 38 points et pris 12 rebonds. Le tout en tout juste 30 minutes. Une performance qui lui permet entre autre de monter sur la deuxième marche du podium car en cinq rencontres au mois de janvier, le protégé de Philippe Namyst a culminé 18,6 points à 61,5% aux tirs dont 50% à 3 points, 7,4 rebonds et 1,4 passe décisive pour 19,8 d'évaluation en 30 minutes de jeu. Et avec lui, l'UBCM n'a pourtant remporté que deux de ses cinq matchs du mois de janvier. Preuve d'une saison en demi-teinte. Enfin, en troisième position, nous retrouvons Richie Gordon, le solide pivot de Blois. En train de monter en puissance au fil des semaines, l'ADA conforte solidement sa place de leader. Dans cette réussite, c'est surtout le collectif qui prime et de fait, les performances individuelles sont moins visibles.

Pour autant, au mois de janvier, l'ex-joueur d'Angers a réussi à combiner 17,8 points à 50% aux tirs, 5,4 rebonds et 1,6 passe décisive pour 18,4 d'évaluation en 26 minutes de moyenne. Nommé à plusieurs reprises dans les équipes idéales et déjà élu meilleur pivot de Nationale 1 en 2013/14, sa réputation n'est plus à faire. Avec un effectif taillé pour la montée, la formation de Mickaël Hay semble bien parti pour atteindre son objectif initial qu'est la montée en Pro B. Et les quatre victoires en cinq matchs sur le mois de janvier ne vont pas venir contredire ce fait. Dans ces succès, Richie Gordon avait notamment signé 25 points pour 26 d'évaluation face au SAP Vaucluse puis 27 points pour 32 d'évaluation la semaine suivante sur le parquet de Bordeaux. Parfait pour en faire le troisième meilleur joueur de Nationale 1 sur le premier mois de l'année 2016. 

Les MVPs de chaque mois:

  • Octobre: Dejan Sencanski (Rueil): 22,5 points à 54,7% de réussite aux tirs dont 48,8% à 3 points, 4,7 rebonds, 1,8 passe décisive et 0,5 interception pour 21,5 d'évaluation en 33 minutes de jeu en moyenne sur six rencontres.
  • Novembre: Ian Caskill (Caen): 16,3 points à 72,5% de réussite aux tirs, 8,5 rebonds, 1,8 passe décisive, 1 interception et 1 contre pour 22 d’évaluation en 29 minutes de jeu en moyenne sur quatre rencontres.
  • Décembre: Jonathan Hoyaux (Saint-Vallier): 20,3 points à 60% de réussite aux tirs, 6,3 rebonds, 4,5 passes décisives et 1,5 interception de moyenne pour 25,5 d’évaluation en 32 minutes de jeu en moyenne sur quatre rencontres.
  • Janvier: Jonathan Hoyaux (Saint-Vallier): 16,6 points à 52,2% de réussite aux tirs dont 55,6% à 3 points, 5,3 rebonds, 4,3 passes décisives et 0,8 interception pour 20,3 d'évaluation en 30 minutes de jeu en moyenne sur quatre rencontres.
24 février 2016 à 10:42
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
Je ne vais jamais au-delà de la ligne à 3 points, on m'a dit que ça valait moins de points.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
14 décembre - 01h15
NBA Extra
14 décembre - 02h00
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
14 décembre - 11h00
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
14 décembre - 12h45
NBA Extra
14 décembre - 13h00
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
Coaching