NM1

LE MENEUR AMÉRICAIN DE CHARTRES VERS LA SORTIE ?

Le meneur américain de Chartres vers la sortie
Crédit photo : UBCM

Engagé cet été par l'UB Chartres Métropole Basket Club et sous contrat pour toute la saison, Rickey Gibson (1,92 m, 31 ans) n'est pas sûr de terminer l'exercice 2015/16 avec la formation de Nationale 1.

Engagé cet été par l'UB Chartres Métropole Basket Club et sous contrat pour toute la saison, Rickey Gibson (1,92 m, 31 ans) n'est pas sûr de terminer l'exercice 2015/16 avec la formation de Nationale 1. En grande difficulté depuis l'ouverture du championnat, le successeur de Ricky Franklin n'arrive pas à convaincre le staff chartrain. 

« Ça ne fonctionne pas, indique le manager du club Milan Vasic dans les colonnes de l'Écho Républicain. Rickey est un bon joueur, qui travaille, mais il se traîne sur le terrain. Il n'a pas la vision du jeu comme devrait l'avoir un meneur de son rang. Et je me demande s'il se plaît vraiment à Chartres. »

Lors de sa dernière prestation sous la tunique de l'UBCM, l'ancien meneur de jeu de Lugano a été inexistant avec ses 2 points à 0/6 aux tirs (2/2 aux lancers francs), 1 rebond, 4 passes décisives et 3 balles perdues pour 2 d'évaluation en 17 minutes. Pire, Chartres a mieux joué sans lui lors de la victoire face une décevante équipe de Quimper (82-59). 

En souffrance, l'ancien pensionnaire de Stillman College rend pour l'instant une copie de 5,9 points à 30,2% de réussite aux tirs, 2,9 rebonds, 5,1 passes décisives et 2 balles perdues pour 8,9 d'évaluation en 25 minutes de jeu. Des statistiques faibles pour un joueur étranger en troisième division. Collectivement, cela impacte sur l'équipe puisque la formation d'Eure-et-Loire se retrouve dans le bas-fond de la division avec une quatorzième place pour un triste bilan de deux victoires et cinq défaites en sept rencontres. 

S'il sera encore de la partie à l'occasion du déplacement à Tarbes-Lourdes pour la huitième journée du championnat, l'expérimenté états-unien pourrait néanmoins jouer ses dernières minutes sous les ordres de Philippe Namyst  avant de voir la porte. Affaire à suivre. 

03 novembre 2015 à 13:58
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BENJAMIN GUILLOT
Barbu et tatoué, BeBasket a aussi son "Birdman". Spécialiste du tir à 3 points avec la planche.
Benjamin Guillot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.