NM1

LE PAYS DES OLONNES BASKET EN NM1 : "UNE FIERTÉ ET UNE RÉCOMPENSE POUR TOUT UN CLUB", SOULIGNE GUILLAUME PONS

POB
Crédit photo : Anita Breheret

C'est fait ! Le Pays des Olonnes Basket a accepté la proposition de la FFBB et évoluera en NM1 la saison prochaine pour la première fois de son histoire.

"On est heureux d'accéder à la NM1, c’est une fierté et une récompense pour tout un club d’arriver à un tel niveau. C’est la récompense du travail effectué depuis 2 saisons. On a participé aux Playoffs l’année dernière et cette année, on était premier de notre poule." Guillaume Pons arrivé au Pays des Olonnes Basket (POB) en 2017 est un entraîneur heureux. Car l'année prochaine, le POB découvrira la NM1 alors même que les instances fédérales avaient décidé d'un staut quo. Mais c'était avant que La Charité-sur-Loire et Feurs annoncent leur incapacité de présenter un budger digne de NM1. Et donc leur intention de repartir à l'étage inférieur. Troisième du ranking établi par la FFBB, la formation vendéenne a profité de la défection de Beaujolais pour s'inviter au troisième niveau national avec Rennes "Quand la Fédération a reçu le refus de Beaujolais Basket, ils nous ont fait une proposition, détaille le Président du POB Jacky Benoist. On l’a reçue le mardi 9 (juin) et on a répondu favorablement ce jeudi 11 juin 2020 avant midi (date butoir) par lettre recommandée et par mail."

"Beaucoup de détermination et d'humilité"

Véritable terre de basket, la Vendée comptera ainsi un troisème club professionnel avec La Roche Vendée BC (LFB) et le Vendée Challans Basket (NM1). Mais avant de penser à se péreniser à un tel niveau, Guillaume Pons se veut prudent. "On y va avec beaucoup de détermination et d’humilité avec un objectif sportif qui sera le maintien. Ce sera aussi un apprentissage de la division pour le club. Il y aura notamment de beaux derby face à Challans." Et même face à Angers.  "On ne boxe pas dans la même catégorie en termes de budget et d’objectif, souligne le Président du POB. Ils visent le haut de tableau et ont l’ambition pour certains de rejoindre la Pro B alors qu'on vise le maintien. Mais ça va être une aventure sympa et c’est une récompense pour notre public. Ce sera des matchs particuliers dans la saison."

"C'est plus facile de se maintenir en NM1 que de monter"

Invité de dernière minute, le club des Sables-d'Olonne, pour s'offrir une première saison en NM1, a su obtenir les garanties financières nécessaires auprès de ses partenaires et des collectivités. "Le budget n'est pas encore bouclé mais il devrait se rapprocher des 750 000 € (la moyenne en NM1) contre 520 000 € en NM2 cette année. On passera devant le contrôle de gestion de la FFBB dans deux semaines mais ça ne devrait pas poser de problème." En revanche, le POB devra jouer à Beauséjour (900 places) en attendant une nouvelle salle de 2 500 places prévue pour 2022/23. "Ce n’était pas forcément une obligation d’être en NM1 dès cette année (dans le projet du club, ndlr) car on va jouer à Beauséjour. Et c’est une salle assez vétuste mais on fera faire avec en attendant notre salle. Mais c'est quand même plus facile d’essayer de se maintenir que d’essayer de monter." 

"Garder une continuité dans l'effectif"

Avec cette affection tardive en NM1, le club sablais a pris du retard dans son recrutement. "On a perd du temps dans la construction de l’équipe mais ce n’est pas pour autant qu’on n’a pas avancé, avance Guillaume Pons. On est en discussion avec certains joueurs pour continuer l’aventure mais l’idée est de garder une continuité avec les joueurs qui ont participé à la montée cette année. Les choses vont s’accélérer maitnenant car on sait qu’on va aller en NM1 l'année prochaine. On aimerait partir avec 9 joueurs professionnels" Seule certitude, Aurélien Toto N'Kote ne sera plus de la partie car il a décidé de raccrocher. Pour le reste, il faudra encore patienter...

13 juin 2020 à 17:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.