NM1

LORIENT ET BOULOGNE ARRACHENT LES PLAYOFFS, RUEIL PREND LA TROISIÈME PLACE

CEP Lorient
Crédit photo : Gérard Héloïse

La qualification pour les playoffs était le dernier enjeu pour cette 34e journée. 

La phase régulière du championnat de Nationale 1 version 2017/18 est close. Ce samedi soir, Lorient et Boulogne ont arraché les deux derniers tickets pour les playoffs. Et c’était bien là le plus gros enjeu de la soirée. Lorient avait son destin en main. À domicile, le CEP devait l’emporter face GET Vosges et c’est ce qu’il a fait avec la manière (102-76). Malgré une première période accrochée (52-48), les Bretons ont accéléré au retour des vestiaires en passant deux fois 25-14 pour s’imposer. Jared Newson a été excellent (28 points pour 29 d’évaluation) face au GET diminué (seulement sept joueurs étaient sur la feuille) du jeune Alexis Thomas, auteur d’une prestation XXL (20 points et 17 rebonds pour 37 d’évaluation). Mais c’est surtout le collectif Lorientais qui a fait la différence (51% de réussite aux tirs, 32 passes décisives et 133 d’évaluation collective). Lorient termine ainsi la saison à la 8e place, juste devant Boulogne qui a décroché l’autre ticket.

Gries-Oberhoffen fait tomber le record

Le SOMB s’est difficilement défait du Centre Fédéral en terre parisienne (71-90). Emmené par Ivan Février (24 points, 8 rebonds et 4 passes décisives pour 17 d’évaluation), le CFBB menait même d’un petit point (41-40) à la pause. Il aura fallu une deuxième mi-temps plus aboutie de l’équipe de Fred Brouillaud pour signer la 17e victoire de la saison synonyme de playoffs. Dans cette soirée, c’est donc Souffel le grand perdant. L’équipe Alsacienne a complètement explosé chez le leader Gries-Oberhoffen et échoue à la dixième place. Dominé de bout en bout, le BCS a pris l’eau en défense et était déjà loin au score au bout de vingt minutes (62-39). La seconde période n’aura rien changé changé. Le champion, qui en profite pour faire tomber le record de défaites sur une saison détenu par Monaco, avec quatre, l’emporte 114-81 et termine son extraordinaire saison avec un feu d’artifice. Xavier Forcada (15 points, 4 rebonds pour 9 passes décisives pour 26 d’évaluation), Glenn Duro (15 points et 6 rebonds) et Asier Zengotitabengoa (24 points dont 6/8 à 3 points) ont été à la manoeuvre).

En battant Saint-Quentin dans le choc de cette dernière journée (68-59), Rueil s’est emparé de la  troisième place et affrontera Lorient en playoffs. Avec Dejan Sencanski en meilleur scoreur (18 points et 11 rebonds pour 24 d’évaluation), le RAC s’est surtout appuyé sur un gros deuxième quart-temps (24-9) pour construire sa victoire. Le dernier objectif de la saison régulière est atteint. L’équipe de Julien Hervy peut pleinement se consacrer aux playoffs, où elle a de grandes ambitions, comme Chartres, large vainqueur de Tarbes-Lourdes (103-69), avec un troisième quart-temps de haute volée (38-20) ou Saint-Vallier qui a remporté son dernier match à domicile face à Challans (63-54). Michael Craion a inscrit 18 points et pris 14 rebonds pour 27 d’évaluation. 

Tous les résultats de cette 34e journée :

  • Lorient vs GET Vosges : 102-76
  • Centre Fédéral vs Boulogne : 71-90
  • Gries-Oberhoffen vs Souffelweyersheim : 114-81
  • Rueil vs Saint-Quentin : 68-59
  • Chartres vs Tarbes-Lourdes : 103-69
  • Saint-Vallier vs Challans : 63-54
  • Aubenas vs Andrézieux : 85-66
  • Orchies vs Brissac : 87-81
  • Sorgues vs La Charité : 83-73
06 mai 2018 à 10:56
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
Je ne vais jamais au-delà de la ligne à 3 points, on m'a dit que ça valait moins de points.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
23 octobre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Limoges
Coaching