NM1


MOATASSIM RHENNAM QUITTE AUBENAS "POUR VIVRE 100% BASKET"

Moatassim Rhennam
Crédit photo : Gérard Héloïse

Au club depuis 2003, le coach de l’USAB a décidé de se lancer dans un nouveau projet, à Pont-de-Cheruy en Nationale 2, pour vivre à 100% du basket. Il coachera son dernier match en Ardèche, ce samedi, face Andrézieux.

Moatassim Rhennam peut quitter Aubenas avec le sentiment du devoir accompli. Non seulement il a faire monter l’équipe première en Nationale 1, en fin de saison dernière, mais il a réussi à la maintenir sportivement, même s’il n’y aura aucune descente vers la Nationale 2 avec la refonte du championnat, en terminant 13e sur 18. "Sur le plan comptable, on est à 13 victoires, on est 13e. Le contrat est rempli et c’est une grande fierté pour tous les joueurs et le club."

"Des ressources qu'on n'imagine même pas en interne"

En début de saison, rien n’était pourtant gagné. Après une bataille en coulisses pour s’engager en Nationale 1, l’USAB a dû composer avec les blessures et l’impossibilité de recruter des jokers. "Le début de saison a été très compliqué avec Justin Moss, mon meilleur marqueur sur la saison, qui se blesse pour les onze premiers matchs, Jonathan Leria qui ne joue que 12 matchs, Michel Ipouck qui loupe 11 matchs, déplore Moat Rhennam. Et la différence à ce niveau là, c’est que quand il y a des blessés, il faut une ou deux options pour prendre un pigiste. On n’a pas pu le faire. Mais ça m’a permis de découvrir des ressources qu’on n’imagine même pas en interne. J’ai développé des joueurs qui ont aujourd’hui le niveau N1 mais qui m’ont laissé dans le doute une bonne partie de la saison. Il y avait une concurrence qu’ils n’arrivaient pas à combattre et ils se sont libérés quand les portes se sont ouvertes. C’est ce que je retiens." Si bien que le promu est devenu invincible à domicile après la trêve de Noël même face aux grosses cylindrés comme Saint-Vallier. 

moatassim-rhennam-quitte-aubenas-avec--beaucoup-d-emotion-1525352237.jpeg

Malgré tout, le coach, au club depuis 2003, d’abord en tant que joueur puis en tant qu’entraîneur, vivra son dernier match sur le banc ardéchois ce samedi soir face à Andrézieux. Il a fait le choix de rejoindre Pont-de-Chéruy, actuel troisième de la poule A en Nationale 2. "La première des raisons, c’est que je travaille à plein temps à côté du basket et j’ai vécu une saison difficile au niveau du rythme. J’aspire depuis trois ans à devenir coach pro et vivre 100% basket. Alors quand Pont-de-Cheruy m’a proposé un projet intéressant avec un nouveau challenge, j’ai dit oui". Moat Rhennam a aussi eu une discussion avec ses actuels dirigeants et il ne se voyait pas repartir sur une saison identique. "L’année prochaine, l’idée était rejouer la même chose. J’avais du mal à me projeter et transformer la chose en vrai challenge. La seule chose qui pouvait me faire rester était de jouer les playoffs avec une augmentation du budget. Je pense que la boucle est bien bouclée."

"J'espère retrouver la N1 très vite avec eux"

Ce qui ne l’empêche pas d’être déjà nostalgique de ces quinze années passées à l’USAB. "Rien que d’en parler, il y a beaucoup d’émotions. J’ai vécu des grands moments en tant que joueur et coach avec quatre étapes importantes : les playoffs de NM2 par deux fois, c’était une première pour le club, la finale de Coupe de France à Bercy qui restera gravée car, voir tout Aubenas dans les tribunes, c’était juste un rêve, puis cette accession en Nationale 1 en passant par des playoffs très compliqués et ce maintien validé sportivement. On a créé un engouement énorme ici. Ça a été très enrichissant."

Et qui sait, peut-être que dans peu de temps, son équipe croisera le chemin d’Aubenas. En Nationale 1 ? "Quand on a goûté à la N1, on a envie d’y rester mais sans objetif, ça m’intéressait pas. Le projet de Pont-de-Cheruy me motive. J’espère retrouver la N1 très vite avec eux."

03 mai 2018 à 16:14
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
19 ans et déjà en retraite sportive. Shootait dans le corner comme dans son fauteuil mais une reprise en D5 est imminente. La Bretagne ça le gagne.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching