NM1

PRIDOTKAS A MENÉ CHARTRES VERS UN GROS SUCCÈS À CAEN, RUEIL SOLIDE À L'EXTÉRIEUR

Crédit photo : Donovan Gougeon

Pour le compte de la 17e et dernière journée de la phase aller de ce championnat de Nationale 1, trois matchs avancés avaient lieu ce vendredi soir.

Parmi eux, une grosse surprise, c'est la victoire de Chartres à Caen avec un Vaidotas Pridotkas injouable: 44 d'évaluation. Rueil a quant à lui tenu son rang en déplacement, de même qu'Aix-Maurienne à domicile.

  • Caen - Chartres: 67-88

Que peut-il arriver à une équipe quand l'un des ses joueurs est sur orbite ? Pas grand chose. Et ce soir, c'est Caen qui en a fait les frais. Incapables d'arrêter Vaidotas Pridotkas (38 points à 80% de réussite aux tirs, 12 rebonds, 1 passe décisive et 1 interception pour 44 d'évaluation en tout juste 30 minutes de jeu), les Caennais ont subi toute la rencontre avec notamment en cause, un deuxième quart-temps catastrophique: 17-33. Derrière, le CBC n'a pas su revenir et laisse donc échapper une lourde défaite dans son palais des sports. Ce soir, l'UBCM de Pridotkas était tout simplement injouable. Pour sa première, Yann Siegwarth a été décevant (-4 d'évaluation en 12 minutes). Les Chartrains reprennent leur marche en avant après la courte défaite du week-end dernier face à Saint-Vallier tandis que Caen est de nouveau stoppé.

  • GET Vosges - Rueil:71-79

Avec trois déplacements en quatre matchs, Rueil se devait de montrer sa force de caractère à l'extérieur. C'est déjà chose faite ce soir avec une victoire au GET Vosges, une équipe accrocheuse et difficile à jouer dans sa salle. Sérieux, le RAC, bien emmené par Fabien Calvez et ses 17 points (18 d'évaluation), a fait la course en tête toute la rencontre et a fait le plus gros trou du match en début de quatrième quart-temps avec un avantage de +17 (47-64) à 6 minutes de la fin. Fidèle à sa réputation, la formation de Laurent Mathis est parvenue à revenir à quatre points à 40 secondes du terme mais les Rueillois ont bien géré pour l'emporter. Une victoire qui permet de continuer à mettre Blois sous pression. Charly Pontens est le meilleur joueur côté Vosgien avec 12 points et 6 passes décisives pour 20 d'évaluation. 

  • Aix-Maurienne - SAP Vaucluse: 82-76

Aix-Maurienne a joué avec le feu. Il n'aurait d'ailleurs pas fallu que le match dure plus longtemps. Après un excellent premier quart-temps (29-10) confirmé par 10 minutes suivantes solides (46-29), l'AMSB pensait avoir fait le plus dur à la pause pour disposer facilement du SAP Vaucluse. Mais c'était sans compter sur la réaction visiteuse en deuxième mi-temps et surtout en fin de match. Encore menés de 13 longueurs à 10 minutes du terme de la rencontre, les hommes de Stéphane Dao ont grappillé doucement leur retard pour finalement échouer à six petits points. Un soulagement pour Aix-Maurienne, une déception pour le SAP Vaucluse qui a, un temps, pu croire au hold-up grâce à un bon 5 majeur (Liorel, Kaba, Zygimantas, Soliman, Soumaoro) où tous les joueurs ont marqué plus de dix points. À l'instar du RAC, les Savoyards restent donc aussi bien placés en embuscade en haut du classement.

Le reste des matchs ce samedi.

Samedi 16 janvier:

  • Vitré - Bordeaux:
  • Quimper - Tarbes-Lourdes
  • Blois - Challans
  • Saint-Vallier - La Rochelle:
  • Berck - Mulhouse:

Mardi 19 janvier:

  • Angers - Centre Fédéral:
16 janvier 2016 à 00:21
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
Je ne vais jamais au-delà de la ligne à 3 points, on m'a dit que ça valait moins de points.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.