NM1

QUIMPER : TENSORER DEUX ANS DE PLUS, GOUNTAS ARRIVE

Mathieu Tensorer deux ans de plus à l'UJAP
Crédit photo : François Pietrzak

Figure de l'Union Jeanne d'Arc Phalange Quimper 29, Mathieu Tensorer (1,98 m, 32 ans) vient de prolonger son contrat de deux années supplémentaire avec le club breton selon Le Télégramme.

Figure de l'Union Jeanne d'Arc Phalange Quimper 29, Mathieu Tensorer (1,98 m, 32 ans) vient de prolonger son contrat de deux années supplémentaire avec le club breton selon Le Télégramme

Nommé capitaine de la formation bretonne en début de saison, l'ailier valait en 2014/15 10,8 points à 49,1%, 3,6 rebonds et 2,3 passes décisives pour 11,7 d'évaluation en 26 minutes sur 29 matchs de saison régulière de Nationale 1. Son équipe a terminé à la quatorzième place synonyme de relégation sportive en NM2, même si le club est dans l'attente d'un repêchage en Nationale 1 à la place d'Aix-en-Provence qui connait de graves problèmes financiers. 

Né à Quimperlé, à 50 kilomètres de son lieu de travail, le régional de l'étape a commencé sa carrière à l'UJAP de 2001 à 2008 (NM1 puis Pro B) avant de connaitre diverses expériences à Limoges (Pro B), Blois (NM1), Saint-Vallier (Pro B) et Lille (Pro B). Revenu dans son club de coeur durant l'été 2013, le polyvalent poste 3 est un élément majeur du collectif. Sa prolongation est un gage de sécurité pour la formation du Finistère.

D'autre part, l'UJAP devrait engager le jeune Malcolm Gountas (1,88 m, 21 ans). Passé pro au SPO Rouen cette saison, il a goûté à la Pro A (1,8 point et 0,7 rebond pour 1,7 d'évaluation en 9 minutes sur 12 matchs) en plus d'évoluer avec les Espoirs (12,5 points à 37,5% de réussite aux tirs, 3,2 rebonds et 2,6 passes décisives en 32 minutes). Mais c'est en Nationale 1 qu'il devrait aller chercher des responsabilités. Il l'a lui même annoncé au cours d'une interview donnée à Melty suite à son titre de MVP des finales universitaires nationales.

"Je préfère redescendre (de niveau), faire le taf' et remonter au fur et à mesure des années, que d'essayer tout de suite de percer en première division, rester sur le banc et enterrer ma carrière, comme j'ai pu voir d'autres joueurs le faire. Ce n'est pas mon objectif. Je n'ai pas de fierté ou d'ego. Je préfère vraiment redescendre, quitte à remonter après, plutôt de que faire le chemin inverse."

17 juin 2015 à 17:32
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BENJAMIN GUILLOT
Barbu et tatoué, BeBasket a aussi son "Birdman". Spécialiste du tir à 3 points avec la planche.
Benjamin Guillot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching