NM1

QUIMPER ET SOUFFEL SOLIDES À DOMICILE, RUEIL SE QUALIFIE APRÈS UN MATCH FOU

Crédit photo : RAC

Quimper et Souffelweyersheim se sont facilités la tâche dès le début de match pour se qualifier en demi-finale. En revanche, Challans et Rueil ont dû se départager en prolongation (102-111).

  • Challans vs Rueil : 102-111

Mais quel match que ce Challans vs Rueil ! Rien que les chiffres font saliver : 104 à 124 d'évaluation collective finale, 49% de réussite aux tirs d'un côté, 61% de l'autre. 28 rebonds à 47, 18 interceptions à 10 et pourtant, 33 ballons perdus par Rueil ! Bref, une véritable belle de playoffs. Le RAC est allée chercher sa place en demi-finale. Challans, poussé par ses supporters, ne l'a pas donnée. Galvanisés par leur large succès mardi dernier (90-56), les Rueillois, même s'ils étaient menés à la mi-temps (49-46), ont mis un gros coup d'accélérateur au retour des vestiaires. De cinq points d'avance à la fin du troisième quart-temps à quinze à 6'40 du terme (73-88).

Mais les locaux sont revenus... de nulle part. Jusqu'à égaliser dans la dernière minute. Et même quand Ron Anderson pensait donner la victoire aux siens sur un dunk à quatre secondes du buzzer (92-94), Challans, par Ibrahim Saounera, trouvait le moyen de recoller sur la remise en jeu. Une dernière fois... En prolongation, avec les neuf points de Lamine Sambe (22 points au final) et l'activité de Karim Gourari (17 points et 11 rebonds pour 23 d'évaluation), le RAC s'est envolé vers les demi-finales sans trembler, cette fois, et affrontera Quimper à partir de samedi prochain. À noter tout de même dans ce match, la très belle prestation du Challandais Emmanuel Monceau, auteur de 24 points et 7 rebonds pour 24 d'évaluation . 

  • Souffelweyersheim vs Andrézieux : 81-66

Moins de suspense en revanche à l'espace des sept arpents de Souffelweyersheim. Et pour cause, le départ des locaux a été explosif : 20-0 après 6'30. Forcément, à la fin du 1er quart-temps, la messe était presque dite : 32-5. Andrézieux a beau eu gagner les trois quart-temps suivants, le -29 en tout début de deuxième quart-temps (34-9) a été traîné comme un boulet tout du long. Au final, le score est donc honorable (81-66) et le dernier match de la saison de l'ALS, qu'à moitié gâché. Grâce à l'activité de Perris Blackwell (26 points et 13 rebonds pour 28 d'évaluation) et le relâchement du BCS qui a ouvert son banc, l'ALS sort avec les honneurs.

Eux, les promus qui constituaient la vraie surprise de ces playoffs. Souffel a donc pu s'économiser avant d'être confronté à un autre gros morceau d'ici une semaine : Tarbes-Lourdes. Adam El Ghazi a été actif sur le parquet avec 14 points et 4 rebonds pour 18 d'évaluation tandis que Giedrus Staniulis s'est bien remis en jambes pour son retour : 13 points et 10 rebonds pour 17 d'évaluation. L'aventure continue pour les Alsaciens.

  • Quimper vs Chartres : 76-64

Comme Souffel, Quimper a parfaitement su s'ouvrir la voie pour s'éviter les frissons dans ce quart de finale face à Chartres. Largement en tête dès la fin du 1er quart-temps (23-8), l'UJAP a continué de creuser l'écart pendant trois quart-temps (45-23, 20' puis 64-40, 30') avant de quelque peu baisser en régime dans les dix dernières minutes (12-24). Mais l'essentiel était bien acquis. Portés notamment par l'activité du capitaine Mathieu Tensorer (16 points, 4 rebonds et 5 passes décisives pour 23 d'évaluation) et de Dwight Burke (14 points et 5 rebonds pour 20 d'évaluation), les Bretons ont fait respecter la logique du classement dans cette série.

L'UBCM, qualifiée pour ces playoffs à la dernière journée de championnat, n'aura surtout pas à rougir de son année et aura bien tenu tête au favori quimpérois sur ces trois matchs en une semaine. Pour Quimper, place désormais à Rueil avec, toujours, l'avantage du terrain et peut-être, le retour de Maxime Choplin à la mène, blessé au mollet (claquage) depuis la 30e journée face à Caen.

06 mai 2017 à 23:21
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
Je ne vais jamais au-delà de la ligne à 3 points, on m'a dit que ça valait moins de points.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.