NM1

RAPHAËL WILSON SOUHAITE RESTER AU GET VOSGES

Raphael Wilson souhaiterai poursuivre l'aventure avec le GET Vosges
Crédit photo : BBC Nyon

Arrivé au GET Vosges l'été dernier en provenance de la deuxième division suisse (19,7 points de moyenne avec Nyon), Raphaël Wilson (1,95 m, 26 ans) a livré une belle saison au sein de la formation promue en Nationale 1.

Arrivé au GET Vosges l'été dernier en provenance de la deuxième division suisse (19,7 points de moyenne avec Nyon), Raphaël Wilson (1,95 m, 26 ans) a livré une belle saison au sein de la formation promue en Nationale 1. Meilleur marqueur et meilleure évaluation de l'équipe coachée par Laurent Mathis avec 13,1 points à 46,1%, 4,4 rebonds et 1,5 passe décisive pour 12 d'évaluation en 26 minutes sur 28 matchs, l'ailier a montré la voie pour permettre au club vosgien d'assurer un maintien tranquille en terminant à la onzième place avec un bilan de 14 victoires pour 16 défaites.

Des belles statistiques qui pourraient l'inciter à poursuivre l'aventure avec le GET.

"J’ai très envie de rester, indique le natif d'Oullins à Vosges Matin. Après, cela dépendra de ce que veut faire le coach et des conditions qu’on me proposera. C’est vrai que j’aspire à me stabiliser. À chaque fin de saison, se demander où on va aller, si on va retrouver un club, penser à déménager, c’est usant. J’ai passé une bonne saison à Épinal. Je m’y sens bien. Et j’ai envie de relever le challenge avec le GET car la saison prochaine s’annonce difficile. Mais je n’ai pas toutes les cartes en main. J’en saurai plus dans les prochains jours."

Après un retour réussi au troisième échelon national, l'ancien pensionnaire du Centre Fédéral qui a déjà connu treize clubs dans sa jeune carrière pourrait avoir enfin trouvé l'endroit idéal pour se poser.

22 mai 2015 à 19:44
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BENJAMIN GUILLOT
Barbu et tatoué, BeBasket a aussi son "Birdman". Spécialiste du tir à 3 points avec la planche.
Benjamin Guillot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.