NM1

SAINT-VALLIER EN BON OUTSIDER

Saint-Vallier en bon outsider
Crédit photo :

Alors que le championnat a déjà livré ses premiers verdicts, la présentation des équipes de Nationale 1 continue.

Recrutement, matchs amicaux, ambitions, calendrier… Nous faisons le tour complet pour tenter de tirer un pronostic sur la saison. Lutte pour le maintien, pour les playoffs ou pour la montée ? Les fortunes seront diverses. Quatorzième volet avec Saint-Vallier.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. C’est ce que Saint-Vallier a appris à ses dépend en fin de saison dernière. Alors que la deuxième place, synonyme d’accueil des phases finales des playoffs, leur était promise, les Drômois ont chuté lors de la dernière journée sur le parquet d’une équipe de Quimper déjà condamnée à descendre. Une défaite qui a laissé la part belle à Vichy, exempt lors de cette dernière journée, mais qui pouvait profiter du faux-pas de Saint-Vallier pour monter sur la deuxième marche du podium. Résultat des courses, même si les Saint-Vallierois ont écarté Rueil difficilement en quart de finale des playoffs, ils ont ensuite buté sur Blois (87-83) en demi-finale. Pour la montée en Pro B, il fallait donc repasser. Ils n’ont pas réussi à prendre l’ascenseur immédiat pour remonter en Pro B.

Trois paris pour le recrutement

Mais si cette nouvelle année était la leur ? Jean-Sébastien Chardon est parvenu à conserver une très bonne osmose. Seulement trois joueurs ont quitté la Drôme. À savoir Alexandre Hergott, auteur d’une saison tronquée par une blessure de longue durée (4,2 points, 2,4 rebonds et 0,5 passe décisive pour 4,6 d'évaluation en 13 minutes de moyenne et 16 matchs disputés), le barbu Kurt Cunningham (14,2 points, 6,8 rebonds et 2,6 passes décisives pour 16,8 d’évaluation en 27 minutes de moyenne) et enfin le poste 3/4 serbe Milos Markovic (4,1 points pour 7 d’évaluation). 

En replacement de ces partants, les trois nouveaux n’ont pas tardé à être connu. Début juillet, coach Chardon avait son effectif au complet. D’abord, pour remplacer Kurt Cunningham, Saint-Vallier n’avait pas le droit à l’erreur car c’était une pièce maîtresse. Et c’est sur Kyle Cain que les dirigeants ont misé. Poste 4 gaucher et athlétique, il a terminé la saison à Massagno en Suisse (19,5 d'évaluation sur quatre matchs) après avoir débuté sa carrière professionnelle en Israël. Fait rare, le Chicagoan a écourté son cursus NCAA (Arizona State puis UNCG) pour commencer au plus vite sa carrière professionnelle. Il n'a malgré tout qu'une saison professionnelle dans les jambes. Un vrai pari tout comme le jeune Valentin Mukuna (2,09 m, 22 ans) au poste 5. Ce dernier arrive de Chartres où il a débuté sa carrière professionnelle (2,7 points et 1,8 rebond en 8 minutes de moyenne) après avoir été formé à l'Orléans Loiret Basket. Enfin pour boucler l’effectif, c’est un joueur sortant d’une saison blanche qui arrive : Olushina Ikuesan. Ancien du Paris-Levallois, Vichy et Saint-Quentin, ce poste 1/2 évoluait en Nationale 2, à l’Ouest-Lyonnais, en 2013/14. À Vichy en 2011/12, il valait par exemple 4,9 points pour 2,8 d’évaluation en 14 minutes de moyenne par match en Pro B.

Une victoire encourageante face à Caen

Ces trois recrues constituent clairement des paris osés de la part de Jean-Sébastien Chardon. S’avèreront-ils payants ? L’avenir le dira mais en attendant, le SVBD n’a pas tremblé lors de la première journée à domicile face à Caen (90-78). Les jaunes et rouges s’en sont notamment remis à Gide Noël, auteur de 17 points tout comme Jonathan Hoyaux. Harry Disy en a lui inscrit 16, Jesse Delhomme 15, Rasheed Wright 11 et Olushina Ikuesan 10. Ces six joueurs au-dessus de la barre des 10 points prouvent bien toute la qualité de l’effectif drômois. Les recrues, l’Américain Kyle Cain et le jeune Valentin Mukuna ont été en retrait, n’inscrivant respectivement que 2 et 0 points en 12 et 5 minutes. Ces derniers doivent donc encore s’adapter et ils pourront bénéficier de matchs abordables face à Berck, Angers puis Vitré, des équipes en construction, pour se ressaisir. 

Parler de monter pour Saint-Vallier serait donc sûrement ambitieux au vu de la densité du championnat mais c'est en bon outsider que le SVBD abordera cette saison 2015/16. 

Arrivées : Kyle Cain (Massagno, Suisse), Olushina Ikuesan (sans club), Valentin Mukuna (Chartres, NM1).

Effectif 2015/16 : Jesse Delhomme, Johan Pericard, Jonathan Hoyaux, Rasheed Wright, Olushina Ikuesan, Mamadou Sy, Gide Noël, Harry Disy, Kyle Cain, Valentin Mukuna.

Entraîneur : Jean-Sébastien Chardon

29 septembre 2015 à 13:24
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
Je ne vais jamais au-delà de la ligne à 3 points, on m'a dit que ça valait moins de points.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.