NM1

SÉRAPHIN SAUMONT PASSE DU HAVRE À CAEN

Séraphin Saumon STB
Crédit photo : Guillaume Poumarede

Le Caen Basket Calvados vient d'officialiser l'arrivée de Séraphin Saumont.

Le Caen Basket Calvados continue son mercato en annonçant la signature de Séraphin Saumont (2,00 m, 25 ans). Le Nordiste jouait depuis deux ans pour un autre club normand, le STB Le Havre.

Après les arrivées du Géorgien Giorgi Korsantia puis des habitués du championnat français Luidgy Laporal et Moïse Diamé, le CBC complète sa raquette avec un quatrième élément. Un quatuor qui va former une raquette très solide avec notamment deux joueurs expérimentés qui connaissent leur boulot et deux jeunes professionnels à potentiel. Séraphin Saumont tournait du côté du Havre à 5,7 points à 44,5% de réussite aux tirs, 4 rebonds et 2 passes décisives pour 9 d'évaluation, le tout en 20 minutes de moyenne.

Passé par le centre de formation du BCM Gravelines-Dunkerque, il avait commencé sa carrière professionnelle du côté de Charleville-Mezières avant de s'envoler pour le Havre pendant deux saisons. Il arrive donc du côté de Caen dans un rôle complémentaire à Korsantia. Le Géorgien n'étant pas forcément adroit derrière l'arc, cela permettra à Saumont d'apporter ses qualités de shooteur lorsqu'il rentrera sur le terrain. Lors du dernier exercice, il tournait à 43% derrière l'arc, en déça de sa saison 2018/19 et ses 48%.

Le recrutement de Saumont s'inscrit dans le continuité des déclarations d'Eric Fleury, directeur sportif du CBC dans Ouest-France.

"L’équipe construite l’été dernier était belle sur le papier. Pour quel résultat à l’arrivée (5e de la première phase) ? Ça n’a jamais fonctionné sur le parquet parce qu’il y avait trop d’egos, trop de joueurs référencés Pro B qui pensaient que ce serait facile de jouer en N1. Quand ça ne marche pas, il faut être capable de dresser les constats qui s’imposent. On a décidé de construire quelque chose de nouveau et de différent. On a recruté des joueurs qui connaissent la N1 et la dureté de ce championnat (Diamé, Laporal, Ricard-Dorigo, Saumont). Dans une équipe, il faut un ou deux leaders offensifs et des couteaux suisses, des joueurs capables de défendre, de prendre des rebonds, de mettre dedans quand le tir est ouvert, d’accepter leur rôle tout simplement. Le budget a été revu à la baisse et quand tu as moins d’argent, il faut prendre davantage de risques, être plus imaginatif. C’est ce qu’on a fait avec le Géorgien (Giorgi Korsantia). Le recrutement est moins clinquant, c’est vrai. L’avenir nous dira s’il a été judicieux."

Après les trois prolongations et les cinq signatures, Caen est désormais en quête d'un arrière français polyvalent ainsi que d'un combo-guard étranger capable de scorer et de créer. Le club a d'ailleurs précisé par le biais de son directeur sportif que le club ne cherchait pas "un joueur à 20 points (de moyenne)" mais plutôt "un joueur qui éclaire le jeu et fait jouer tout le monde".

L'effectif du CBC 2020/21 :

  • Poste 1 : Aurélien Rigaux
  • 2 : Florian Thibedore
  • 3 : Jérémy Ricard-Dorigo et Bryson Pope
  • 4 : Giorgi Korsantia et Séraphin Saumont
  • 5 : Moïse Diamé et Luidy Laporal
04 juin 2020 à 11:33
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ETIENNE LE PAPE
Etienne Le Pape
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.