NM1

STÉPHANE EBERLIN (SOUFFEL) : "LA FIN DU 3E QUART-TEMPS A ÉTÉ TERRIBLE"

Stéphane Eberlin Souffelweyersheim
Crédit photo : Gérard Héloïse

Souffelweyersheim a perdu, en match 1 de la finale des playoffs à Quimper, ce samedi soir. Devant à la mi-temps, le BCS a perdu pied en deuxième période. Match retour mardi.

Pour accéder à la Pro B, Souffelweyersheim doit au moins gagner un match à Quimper. Et ce samedi soir, les Alsaciens y auront cru un temps. Pour le compte du match 1 de la finale des playoffs dans une salle Michel Gloaguen pleine à craquer, le BCS était devant à la mi-temps (28-33) et comptait encore quatre points d'avance à 1'50 de la fin du 3e quart-temps. Mais la suite a été fatale. Stéphane Eberlin, l'entraîneur Souffelweyersheimois, la raconte auprès d'Ouest-France.

"On fait 29 minutes dans le projet de jeu qu’on avait mis en place, où on a prouvé qu’on était capables de tenir. Pour avoir une chance de gagner, il nous faudra arriver à tenir 40 minutes mardi. Sur ce match, la fin du 3e quart-temps a été terrible pour nous. On a un shoot ouvert à 3 points qui aurait pu nous faire passer à +8. On ne le met pas, et derrière on prend un 6-0. Ça a réveillé la salle, et ça nous a mis un gros coup sur la tête. Maintenant, on a aucune pression, on n’a jamais annoncé qu’on voulait jouer la montée. C’est la cerise sur le gâteau."

Un 6-0 sur la fin du 3e quart-temps initié par Vyacheslav Bobrov  puis un 12-0 d'entrée de quatrième quart-temps. La messe était dite. 

"La seconde mi-temps et la première n’ont rien à voir, analysait de son côté Laurent Foirest, le coach quimpérois. Il y avait peut-être un peu de pression avec le contexte de la finale. On a commencé le match tardivement, comme ça a été le cas en quarts de finale et en demi-finale. Après la pause, on s’est mieux passé le ballon, et on a enfin réussi à avoir des shoots dans de meilleures conditions."

Désormais, tous les regards sont tournés vers le match retour, mardi. Quimper voudra terminer le travail et valider sa montée en Pro B. Souffel n'aura pas le droit à l'erreur et fera tout pour remettre les compteurs à zéro. Maxime Choplin, qui a joué plus de 19 minutes pour son retour de blessure et qui a inscrit 5 points, espère la même issue qu'en championnat. L'UJAP s'était imposé 107-86 en Alsace.

"Souffelweyersheim est une équipe qui nous réussit plutôt. Mardi, on a la possibilité de finir le job. On a fait notre match de l’année là-bas, si on peut le refaire ce serait top, mais ce ne serait pas facile. Revenir (de blessure) me fait du bien, ça m’avait manqué d’être sur le terrain. Je me sentais bien cette semaine, j’ai essayé de m’appliquer, je suis plutôt satisfait de ma rentrée."

Rendez-vous dans deux jours, à 20 h, au gymnase des 7 arpents de Souffelweyersheim.

28 mai 2017 à 10:12
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
Je ne vais jamais au-delà de la ligne à 3 points, on m'a dit que ça valait moins de points.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.