NM1

TARBES-LOURDES EN DEMI-FINALE, IL FAUDRA UNE BELLE DANS LES AUTRES QUARTS

Crédit photo : RAC

Que des victoires à domicile pour ces quarts de finale retour de playoffs. Tarbes-Lourdes a doublé la mise contre le GET Vosges mais Quimper contre Chartres, Souffelweyersheim contre Andrézieux et Rueil contre Challans sont désormais à égalité.

  • Tarbes-Lourdes vs GET Vosges : 70-52

Tarbes-Lourdes aura construit son match différemment mais au final, le résultat est le même : une victoire face au GET Vosges synonyme de qualification en demi-finale des playoffs. Si pendant trente minutes, aucune des deux équipes n'a réussi à creuser l'écart (16-16, 10' ; 33-32, 20 ' et 46-43, 30'), l'UTLPB a fait la différence dans le dernier quart en passant un 24-9 au GET. Avec des temps de jeu et une marque réparties - les meilleurs marqueurs sont Xane d'AlmeidaÉric Bosc et Florian Lesca avec 11 points - les locaux ont fini par faire déjouer des visiteurs peu inspirés (32% de réussite aux tirs, 18 ballons perdus et 44 d'évaluation collective finale) et où seul Ulysse Adjagba a marqué plus de six points (13 unités). L'équipe de Laurent Mathis s'arrête donc au même stade que l'an dernier alors que Tarbes-Lourdes va plus loin (battu par Caen en quart la saison dernière). C'est la seule équipe qualifiée pour les demis qui n'aura pas de belle à jouer samedi.

  • Rueil vs Challans : 90-56

Challans était prévenu. Rueil, dans son Stadium, c'est costaud. D'ailleurs, très rapidement malmené (23-14 après dix minutes puis 42-27 à la mi-temps), le VCB n'a jamais fait illusion. Au final, et après un 28-13 infligé par le RAC dans le dernier quart-temps, le différentiel est de 34 points : 90-56. Il n'y a donc pas eu match (111 d'évaluation collective à 42, 50% de réussite aux tirs à 34, 21 ballons perdus à 10). Le RAC, sous l'impulsion de Will Felder (31 points pour 28 d'évaluation) bien complété par Ron Anderson (18 points et 6 rebonds pour 19 d'évaluation), ne pouvait pas rêver mieux pour égaliser à un partout dans la série et reprendre confiance. La série est relancée pour la belle à Challans, samedi. 

  • Andrézieux vs Souffelweyersheim : 74-70

Dans une soirée où Jerrold Brooks cartonne (24 points, 3 rebonds et 6 passes décisives), où Nemanja Kovanusic moissonne au rebond et où Christnel Jean-François sort aussi de la boite (18 points, 3 rebonds et 3 passes décisives pour 20 d'évaluation), Andrézieux peut généralement soulever des montagnes. En l'occurence ce mardi soir, l'ALS a poussé Souffelweyersheim à un match 3. Devants à la pause (37-35) mais repassés derrière en fin de troisième quart-temps (54-57), les joueurs de Jérémy Beaufort se sont employés dans le dernier acte pour s'adjuger la partie. La fin de match a notamment été tendue mais le BCS, malgré les 17 points et 7 rebonds pour 21 d'évaluation de Ruphin Kayembe laisse passer l'occasion et devra rejouer samedi. Avec la pression puisque dans ce match, Andrézieux n'aura rien à perdre. Mais bien tout à gagner.

  • Chartres vs Quimper : 77-70

À la Halle Jean Cochet, Chartres aime bien pousser Quimper dans ses retranchements. Début décembre, l'UJAP était déjà venu s'y casser les dents (82-68). Ce mardi, l'issue est de nouveau la même. Toujours en tête et avec jusqu'à neuf points d'avance à plusieurs moment du match, les locaux ont été dans la maîtrise mais se sont tout de même fait peur sur la fin quand Quimper est revenue de 70-63 à 70-70 en moins de trois minutes. Heureusement pour eux, ils ont conclu la partie sur un 7-0 leur ouvrant les portes de la belle à Quimper, samedi. Vyacheslav Bobrov est le meilleur marqueur Quimpérois de la soirée avec 16 points en plus de ses 8 rebonds pour 16 d'évaluation. Côté UBCM, c'est Jonathan Mitchell qui a le plus scoré (15 points, 4 rebonds et 4 passes décisives pour 17 d'évaluation). À noter aussi, encore une fois, la bonne sortie d'Olivier Romain à la mène (14 points, 3 rebonds et 9 passes décisives pour 18 d'évaluation).

02 mai 2017 à 23:59
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
Je ne vais jamais au-delà de la ligne à 3 points, on m'a dit que ça valait moins de points.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.