NM1

TARBES-LOURDES MISE SUR LA CONTINUITÉ

TarbesLourdes mise sur la continuité
Crédit photo : Guillaume Poumarede

Alors que le championnat a déjà livré ses premiers verdicts, la présentation des équipes de Nationale 1 continue.

Recrutement, matchs amicaux, ambitions, calendrier… Nous faisons le tour complet pour tenter de tirer un pronostic sur la saison. Lutte pour le maintien, pour les playoffs ou pour la montée ? Les fortunes seront diverses. Seizième volet avec le Tarbes/Lourdes.

Photo: Xane D'Almeida

Les débuts de championnat en trombe, ils connaissent. Les mauvaises fins à en faire perdre une place en playoffs, aussi. L’année dernière, l’Union Tarbes-Lourdes a soufflé le chaud, le très chaud, le froid mais aussi le très froid. Jusqu’à la douche froide même quand une défaite à domicile face à Cognac, relégué de longue date, lors de la dernière journée, les privaient définitivement d’un espoir de playoffs. Pourtant, tout avait commencé pour le mieux quand ils dominaient le championnat lors des onze premières journées avec neuf passées en tête. Mieux même, ils étaient encore deuxièmes après vingt-quatre journées. Pour ne pas revivre pareil scénario, Alexandre Casimiri, le coach local, a pris son temps suite aux départs des précieux Andrius Ragauskas (15,5 points pour 10,7 d’évaluation), Pierre Pelos (14,2 points pour 17,7 d’évaluation) ou Steven Ricard (10,2 points pour 10,4 d’évaluation). La chance, c’est qu’une grande partie de l’effectif est tout de même restée à commencer par Xane D’Almeida, élu meilleur meneur de Nationale 1 la saison dernière. Ce dernier devrait jouer une fois de plus les chefs de troupe cette saison avec les Masse Doumbe (11 points pour 12 d’évaluation), Florian Lesca (10 points pour 6 d’évaluation) et autre Brian Freeman capable de grosses saisons (8,9 points pour 16,5 d’évaluation en 2013/14).

Seulement trois arrivées

Trois joueurs étaient donc à trouver pour compléter un effectif déjà bien garni. Mais contraint dans son recrutement par une baisse de la masse salariale, l’UTLPB a dû avancé masqué. Ainsi, les trois nouveaux noms ont été annoncés en même temps, fin juillet. Il s’agit de Ricardo Alliman, Darius Tarvydas et Tahirou Sani. Le premier, Jamaïcain de 28 ans arrive de Cherbourg en Nationale 2 où il a passé ses deux dernières saisons. À Vitré avant pour sa découverte du championnat français, il avait démontré de très belles choses (15,5 points et 9,5 rebonds de moyenne en 36 rencontres). Poste 4 explosif de 2,00 m, il va vivre sa première expérience en Nationale 1. Le deuxième, Darius Tarvydas, arrive tout droit de Lituanie. Vu en première division, l’ailier de grande taille (2,00 m) était le leader statistique de la formation de Mazeikiai avec ses 10,9 points à 56,4%, 3,8 rebonds et 1,3 passe pour 9,9 d'évaluation en 25 minutes sur 36 matchs de championnat. Passé par de nombreux clubs lituaniens (Statyba, Lietkabelis, Anyksciu, Citus), le natif de Svencioiu vivra au pied des Pyrénées sa première expérience en dehors de son pays et aura la lourde tache de faire oublier Andrius Raguaskas, légende du club, parti à la retraite.

Enfin, le dernier arrivé est, lui, bien mieux connu dans la troisième division française, en témoigne son passage de deux ans à Quimper où il avait prolongé de deux ans en mai 2014. Auteur de 11,8 points et 5,1 rebonds en 2013/14 et 5,9 points à 41,3%, 3,1 rebonds et 0,8 passe pour 5,8 d'évaluation en 19 minutes sur 19 matchs la saison passée, Tahirou Sani était un cadre de la formation Ujapiste après des passages à Blois, Vitré, le GET Vosges. Ancien prospect connaissant parfaitement la NM1, l'international malien sera un renfort d'expérience pour le groupe pyrénéen.

Les playoffs en ligne de mire

Sur le papier, Tarbes-Lourdes n’a pas la tête d’un premier de la classe mais d’un prétendant très crédible aux playoffs. Reste à voir comment ils mèneront leur saison et comment ils parviendront à tenir ou pas le rythme toute la saison. Lors de la première journée, les hommes d’Alexandre Casimiri ont en tout cas fait le job (victoire 73-72 face à La Rochelle) grâce à un bon apport du banc. Le Lituanien Darius Tarvydas a déjà inscrit 21 points et Ricardo Alliman 12 tout en prenant 8 rebonds. Tahirou Sani, dernière recrue, est lui resté davantage en retrait (2 points et 5 rebonds en 9 minutes). Mais cette équipe tarbaise a montré qu’elle aurait son mot à dire face à des équipes ambitieuses comme La Rochelle. Et la suite face à Rueil et Challans seront autant de tests du même acabit. Équipe offensive, l’UTLPB se battra pour les playoffs. Mais la place n’est pas acquise. Beaucoup d’équipes seront sur le coup.

Arrivées : Darius Tarvydas (Mažeikių, Lituanie), Ricardo Alliman (Cherbourg, NM2), Tahirou Sani (Quimper)

Effectif 2015/2016 : Xane D'Almeida, Sébastien Cape, Florian Lesca, Valentin Yedra, Darius Tarvydas, Masse Doumbe, Eric Bosc, Brian Freeman, Tahirou Sani, Ricardo Alliman 

Entraîneur : Alexandre Casimiri

Les autres présentations :

 

01 octobre 2015 à 16:55
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
Je ne vais jamais au-delà de la ligne à 3 points, on m'a dit que ça valait moins de points.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.