NM1

TROPHÉES NM1 : HERVÉ COUDRAY MEILLEUR ENTRAÎNEUR

Crédit photo : Sébastien Grasset

Les entraineurs de NM1 ont voté. Hervé Coudray est élu meilleur coach de la division. Il est accompagné sur le podium par Laurent Foirest, de Quimper, et Jérémy Beaufort, d'Andrézieux.    

Oui, Hervé Coudray est l'entraîneur coupable du coup d'épaule sur Julien Delmas qui a fait le tour du web en seulement quelques heures. Oui, Hervé Coudray a purgé deux matchs de suspension à la suite de ce geste. Mais Hervé Coudray est aussi l'entraîneur qui a fait monter le Caen Basket Calavdos en Pro B, 20 ans après son dernier passage et surtout à deux journées de la fin du championnat de Nationale 1. Et c'est sûrement cela qu'ont retenu les coachs de la division en sacrant le normand meilleur entraîneur de l'année.

"Je pensais que cette erreur m’aurait mis hors-jeu pour y prétendre et ça n’a pas été le cas, nous a-t-il confié. Ça traduit peut-être que les entraîneurs qui ont voté pour moi se sont dit que ça pouvait arriver. Qu’ils n’ont pas jugé sur un geste qui dure un dixième de secondes. Qu’ils ont reconnu le travail effectué depuis août dernier."

En effet, ils ont surtout jugé la belle saison du CBC. Entamée timidement. Terminée en boulet de canon (une seule défaite depuis le 16 décembre). Le point d'orgue ? Ces treize victoires de suite entre la 16e et la 28e journée qui ont permis aux Caennais de prendre la tête du championnat et de ne plus la quitter. Après avoir perdu en demi-finale du Final Four l'an dernier face à Saint-Vallier, Caen a donc obtenu ce qu'il voulait et ce, seulement deux ans après son titre de champion de France de Nationale 2. Costaud.

"Cette belle récompense, c'est de la joie, de la fierté pour tout le travail qui a été fait ici à Caen depuis quatre ans. Une récompense pour moi, mais aussi pour tout le staff de l’équipe, les dirigeants du club, et puis les joueurs bien sûr. Car c’est grâce aux joueurs qu’on a ces résultats là. Que ce soit du meilleur joueur aux meneurs de jeu qui à un moment ont été critiqués, que j’ai moi-même un peu critiqués, ils ont prouvé qu’ils ont franchi un cap. Et je suis forcément content que cette saison se termine comme cela, avec notre montée en Pro B. Au delà des distinctions personnelles, c’est bien là l’essentiel."

Sur le podium de meilleur entraîneur de Nationale 1, on retrouve également Laurent Foirest de Quimper à la seconde place et Jérémy Beaufort, d'Andrézieux, en troisième position. L'ancien international français réalise un gros travail depuis son arrivée en Bretagne en milieu de saison dernière. D'abord, il a réussi à maintenir l'UJAP dans la division au gré de quelques ajustements d'effectif et d'une très belle phase retour puis surfe sur la même dynamique cette saison puisque son équipe truste le haut de tableau et devrait terminer le championnat à la seconde place du classement. 

Concernant Jérémy Beaufort, c'est un peu la surprise du chef. Pour sa première saison d'entraîneur en Nationale 1, le ligérien, professeur des écoles à côté, fait un parcours plus qu'exemplaire avec son équipe. Déjà assurée de se maintenir en Nationale 1, l'ALS vise dorénavant les playoffs. Pas forcément attendu au départ !

13 avril 2017 à 11:56
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
Je ne vais jamais au-delà de la ligne à 3 points, on m'a dit que ça valait moins de points.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching