NM1

TROPHÉES NM1 2018 : XAVIER FORCADA MVP

Xavier Forcada
Crédit photo : Christine Van Roy

Le meneur champion de Nationale 1 rafle le titre de MVP pour sa première saison en France. Demond Watt, son coéquipier en Alsace et Kyle Tresnak, l'intérieur de Rueil, complètent le podium.

Au fil de la saison, on aurait pu mettre une pièce sur Demond Watt, meilleure joueur à l'évaluation. C'est finalement son coéquipier Xavier Forcada qui s'empare du trophée. Déjà élu meilleur meneur de la division par les joueurs et entraîneurs, l'espagnol de 29 ans est le grand MVP de cette saison 2017/18. Il succède à Ludovic Vaty, titré l'an dernier.

Maître à jouer du champion alsacien, auteur de quelques double-double comme à Souffelweyersheim (18 points et 10 passes décisives) ou à La Charité (14 points et 12 passes décisives), le n°9 des Géants verts n'a pas mis longtemps à imposer sa patte et à s'adapter à la Nationale 1. Il a aussi montré à Ludovic Pouillart qu'il avait bien fait de lui faire confiance l'été dernier et combine sur 30 matchs, 11,8 points à 40,7% de réussite aux tirs, 3,1 rebonds, 6,2 passes décisives et 1,7 interception pour 14,5 d'évaluation en 31 minutes. Déjà meilleur meneur de LEB Gold la saison dernière, Xavi Forcada est en pleine force de l'âge. Il ne sera pas simple pour le BCGO de le conserver cet été.

Son trophée lui sera remis ce mardi soir à l'occasion du match face au Centre Fédéral.

Sur le podium pour ce trophée SNB/Bebasket de MVP, joueurs et entraîneurs ont placé la crème des pivots de la division : Demond Watt et Kyle Tresnak. Le premier, également arrivé à Gries-Oberhoffen l'été dernier, a fait une saison fracassante. Parti sur un rythme effréné (34 d'évaluation puis 25, 20 et 33), il a signé une pointe à 42 il y a quelques semaines sur le parquet du GET Vosges (32 points et 16 rebonds) et il est donc tout sauf étonnant de le voir à cette position, même si Kyle Tresnak lui a été préféré pour le titre de meilleur poste 5. Pas blessé de la saison contrairement à l'année passée à Angers, Demond Watt a largement montré de quoi il était capable en France et signe en 32 matchs 14,6 points à 68% aux tirs, 9,4 rebonds et 1,4 passe décisive pour 21,4 d'évaluation en 30 minutes.

Son compatriote de Rueil est lui aussi auteur d'une très grosse saison sous les ordres de Julien Hervy et avec lui, le RAC a bien l'intention d'aller loin en playoffs. Gêné par les blessures ces dernières semaines, l'ex-pivot du GET Vosges revient petit à petit et il ne serait pas étonnant de le voir claquer de nouveaux cartons comme il a pu faire contre Gries-Oberhoffen (27 points pour 32 d'évaluation) ou contre Aubenas (30 points et 7 rebonds pour 35 d'éval). Au sein d'un effectif plus qualitatif que dans les Vosges, Kyle Tresnak a largement fait monter sa ligne de stats et pointe, après 31 matchs disputés, à 17,1 points à 61,4%, 6,3 rebonds et 1,8 passe décisive pour 18,5 d'évaluation en 26 minutes.

Les Trophées NM1 SNB - BeBasket déjà décernés :

01 mai 2018 à 17:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
23 octobre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Limoges
Coaching