NM1

UN ASSISTANT NON QUALIFIÉ SUR LA FEUILLE DE MATCH : BESANÇON VA PERDRE DEUX POINTS, ANDRÉZIEUX EN RÉCUPÈRE UN !

Crédit photo : BesAC Basket

Lors de la deuxième journée de Nationale 1, Besançon a disposé d'Andrézieux-Bouthéon (83-70). Mais le promu franc-comtois va perdre sa victoire en raison de la présence non-autorisée sur le banc de Paul-Miguel Régnier.

Trois victoires en quatre rencontres : un début de saison idyllique pour le promu bisontin ? Pas vraiment... En plus de l'embarassante affaire des non-qualifications de Benjamin John, Nicolas Dos Santos et Mansour Tall suite à un dépassement de la masse salariale, le Besançon Avenir Comtois a reçu une très mauvaise nouvelle vendredi.

Vainqueur d'Andrézieux-Bouthéon sur le terrain le 25 septembre (83-70), le club doubiste s'apprête à perdre le bénéfice de sa victoire. La raison ? La commission fédérale de la FFBB a repéré le nom de Paul-Miguel Régnier sur la feuille de match en qualité d'adjoint de Nicolas Faure, en lieu et place de l'habituel Joseph Kalambani, retenu par une formation. Le règlement impose que les coachs et leurs assistants soient salariés à temps plein par le club. Or, Régnier - intérieur du BesAC la saison passée - évolue en NM3 avec Jura Salins et entraîne les U15 de Lons-le-Saunier.

« C’est une grosse bourde du coach », assène Philippe Tristram, le président du club bisontin dans L'Est Républicain. « Ça partait sans doute d’un bon sentiment mais c’est une méconnaissance du nouveau règlement. Il est resté sur ce qu’il connaissait alors qu’en Pro A, Pro B et N1, les entraîneurs et assistants doivent être salariés du club à 35 heures. »

Voici donc un point fortuit qui va tomber dans l'escarcelle de l'ALS Basket, une fois que la définition aura été notifiée par lettre recommandée. En revanche, le coup est rude pour Besançon, qui ne va pas faire appel et ne va même pas obtenir le traditionnel point de la défaite sportive. Un match perdu par pénalité vaut zéro point, c'est donc deux unités qui vont s'envoler du bilan du BesAC. Actuellement cinquième de la Poule A de Nationale 1, Besançon va dégringoler à la dixième place.


Paul Régnier, au fond avec un pull bleu, n'avait pas à figurer sur le banc bisontin contre Andrézieux
(photo : BesAC Basket)

07 octobre 2018 à 19:09
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
23 octobre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Limoges
Coaching