NM2

AURÉLIEN SALMON SIGNE AU JŒUF-HOMÉCOURT BASKET !

Aurélien Salmon Boulazac 201516 Sébastien Grasset
Crédit photo : Sébastien Grasset

Le JHB a réussi un gros coup en recevant un contrat paraphé par Aurélien Salmon (2,02 m, 33 ans et 15 saisons de LNB) pour la prochaine saison. Avec Madiop Ndiaye, Nicolas Wachowiak, Jérémy Pietrowski et maintenant Aurélin Salmon, la raquette jovicienne sera sans doute l'une des plus impressionnante de la division.

Par Emmanuel Humbert,

Alors que le voisin messin se mord encore les doigts du mauvais coup de Marcos Suka-Umu, le Jœuf Homécourt Basket, éternel concurrent en Vert, sabre le champagne après avoir concrétisé un énorme coup de poker en signant Aurélien Salmon (2,02 m, 33 ans) pour la prochaine saison.

Victime de sa première grosse blessure en carrière à la toute fin du mois d'octobre dernier (ruptures des ligaments croisés), Aurélien a reçu « toutes les assurances de mon chirurgien et du staff médical. J'ai passé une IRM encore dernièrement. J'ai tous les feux au vert pour reprendre normalement l'entraînement. Dès le début août, je serai sur le parquet de Jœuf-Homécourt ! »

Alors pourquoi ce choix d'une équipe de Nationale 2 pour un joueur au gros palmarés, réputé pour un QI basket supérieur à la moyenne et un shoot à 3-points qui flirte avec les 40 % en carrière ? Parce que le Nilvangeois, passé par le SLUC, Limoges, le HTV, Boulazac et dernièrement Cæn, voulait ranger des valises qui l'accompagnent dans sa vie professionnelle depuis plus de 15 ans. « Avec mon épouse, on avait l'envie de se poser, de ne plus faire des cartons, de ne plus changer les enfants d'école tous les deux ou trois ans. Elle souhaite reprendre une vie professionnelle et moi je veux penser à ma reconversion. Et surtout, je voulais revenir en Lorraine auprès de ma famille et de mes amis ».

« Humainement, ça a accroché tout de suite »

Des offres sont venues d'autres clubs du Grand Est, de la Pro B à la N2. Et également du Luxembourg voisin. Mais c'est le JHB qui a remporté la mise : « Ils ont su se montrer convaincants. Et ils ont été très respectueux, comme je le suis. Humainement, ça a accroché tout de suite. Ça compte beaucoup pour moi. En plus, le projet que me propose le club me convient bien. Ils vont m'aider dans ma reconversion et mon épouse dans sa recherche d'un job ». Sans compter la réputation des supporteurs de la salle Jean-Wurtz « Jean-Wurtz, c'est chaud ! J'y suis passé quand je jouais à Metz en équipes jeunes. Je connais ! ». Sauf que, dès la prochaine saison, ce sont des applaudissements qui salueront chaque ballon de Salmon.

Avec l'arrivée de l'international sénégalais Madiop Ndiaye (2,06 m, 25 ans, Aix-Maurienne en Pro B ; Get Vosges et Feurs en NM1) et les prolongations de Nicolas Wachoiak et Jérémy Pietrowski, la raquette du JHB sera plus que jamais une place forte la saison prochaine.

Selon nos informations, Aurélien Salmon, formé au club de Metz, a donné son accord pour une saison. « Mais ça peut être plus. On verra », précise celui qui a pour habitude de porter plusieurs années les maillots des clubs dans lesquels il s'engage (4 ans au SLUC Nancy et au Limoges CSP, 5 ans au Boulazac Basket Dordogne). Ce serait une véritable aubaine pour le club jovicourtois qui pourrait ainsi voir Salmon quatre ou cinq saisons, au moins, sous le maillot vert.

En bref : Aurélien Salmon, né le 16 février 1987 à Thionville (57), 2,02 m, 92 kg. Trophées : médaillé de Bronze au championnat d'Europe U18 à Saragosse en 2004 avec Marco Pellin, Aldo Curti, Etienne Plateau, Mikaël Mokongo, Guillaume Sene, Thibaut Blanqué, Johan Petro, Souarata Cissé Charles Kahudi, Wilfried Aka et Ian Mahinmi. Vice-champion de France Pro A 2006 et 2007 avec le SLUC Nancy. Vainqueur de la Semaine des As 2005 avec Nancy, Finaliste de la Leaders Cup Pro B 2016 avec Boulazac.

Carrière : 2003-07 : Nancy (Pro A), 2007-10 : Limoges (Pro B), 2010-11 : Limoges (Pro A), 2011-12 : Quimper (Pro B), 2012-13 : Hyères-Toulon (Pro B), 2013-17 : Boulazac (Pro B), 2017-18 : Boulazac (Jeep Élite), 2018-19 : Caen (Pro B), 2019-2020 : Caen (N1).

Records sur un match : 32 points (PO 2016 avec le BBD), 17 rebonds (en 2007 avec le CSP Limoges), 38 d'évaluation (PO 2016 avec le BBD), 45,8% de réussite à 3 points sur les 9 matchs de Leaders Cup 2015-2016. 

06 juin 2020 à 20:09
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.