NM2

DAX ET GARONNE BATTUS, LE PAYS DES OLONNES RECOLLE

Avenir Serreslousiens Colombins Horsarrois bat Dax 2018
Crédit photo : Avenir Serreslousiens Colombins Horsarrois

Pour la deuxième fois en trois journées, Dax a perdu. Retour sur la 13e journée de la poule B de NM2.

Cette ultime journée avant la trêve nous a offert des scénarios incroyables, notamment à Horsarrieu et Montgaillard. Dax et Garonne battus, c'est le POB qui a réalisé une excellente opération et qui recolle au duo de tête. La phase retour s'annonce passionnante aussi pour le maintien, où l'on assiste à un regroupement en bas de classement.

 

 

  • Horsarrieu - Dax : 81-80 (a.p.)

Voila un derby qui promettait entre Horsarrieu, plutôt en forme ces dernières semaines, et le leader Dax, qui n'a plus perdu face à un club Landais depuis désormais 3 ans.

Les hommes de Denis Mettay ont bien entamé la rencontre par Garcia et Darrigand. Étrangement absent défensivement, l'UDG a laissé Radenkovic et Badiane s'exprimer dans la raquette. Deux tirs à trois points de Monblanc ont permis à Horsarrieu de revenir au score, avant que El Khir et Ramassamy à l'intérieur puis Garcia à longue distance ne redonnent un peu d'air à leur formation (23-28).  Entre maladresses et balles perdues, le second quart-temps a été moins prolifique offensivement. Les visiteurs ont trouvé des solutions sur des tirs à mi-distance de Valayer, El Khir et Lesca. Malgré le bel apport de Radenkovic, l'UDG a viré en tête à la pause (35-43). Mais un derby reste toujours particulier et l'ASCH est revenu avec l'intention de frapper un grand coup. Badiane et Alexis ont amorcé le retour de leur formation. La réponse est venue de Garcia et El Khir. Puis Monblanc, à trois points, a ramené l'ASCH à 3 points (56-59). Le quatrième quart-temps a été extrêmement disputé, Ramassamy et Badiane faisant parler leur taille et leur puissance à l'intérieur. Alexis, au rebond offensif puis sur la ligne des lancers-francs a permis aux locaux de rester dans la partie. La rencontre est alors entrée dans une autre dimension. À 5 secondes de la fin, suite à un échec de Monblanc, l'UDG possédait 3 points d'avance et deux lancers francs à tirer. Darrigand a échoué à deux reprises et Monblanc d'un tir incroyable depuis son propre camp a envoyé  les deux équipes en prolongation (73-73). Le combat s'est poursuivi, les deux formations se rendant coup pour coup. El Khir a donné deux points d'avance aux dacquois, avant que Lissalt ne vienne crucifier son ancienne équipe d'un superbe tir longue distance. La dernière tentative de Garcia a échoué et le public pouvait  exulter, ses protégés réalisant un véritable exploit dans un scénario complètement fou (81-80). 

Horsarrieu a frappé fort en faisant tomber le leader et voisin invaincu depuis 3 ans dans les derbys Landais. L'ASCH accueillera Gardonne a la rentrée. Pour Dax ce nouveau coup d'arrêt est problématique avant de se déplacer à Niort.

Horsarrieu : Lissalt (5), Alexis (20), Monfort (5), Dabadie (7), Radenkovic (20), Monblanc (14), Badiane (10).

Dax: El Khir (18), Mansanné (2), Lifermann (2), Darrigand (14), Mbodj (2), Valayer (4), Ramassamy (14), Garcia (19). 

 

  • ESMS - Garonne : 83-80

Suite à la défaite de Dax du côté d'Horsarrieu, le GAB pouvait revenir à égalité avec le leader en cas de victoire à Montgaillard. Mais cette rencontre avait des allures de piège pour la formation Lot et Garonnaise.

L'entame de match a été plutôt équilibrée avec à la conclusion Ruop côté ESMS et Crook côté GAB. Mais la sortie du géant britannique pour deux fautes a permis aux  locaux de réaliser une grosse série, avec un 10-0 pour conclure le premier quart-temps (20-14). Malgré l'adresse de Stojilkovic, les visiteurs ont subi le rythme élevé des joueurs de Mathieu Pouxvielh. Medenouvo et Jofresa, auteur d'un bon passage, ont donné 10 points d'avance à l'Elan au moment de rentrer aux vestiaires (47-37). La pause a fait le plus grand bien au GAB, qui a comblé une partie de son retard grâce à Gueye et Cotton. Mais Pavlovic a stoppé la remontée  Lot et Garonnaise et maintenu son équipe en tête (60-55). Sur leur lancée, les joueurs de Dominique Guéret ont pris l'avantage grâce à une incroyable adresse à trois points, symbolisée par Stojilkovic (5 tirs longue distance dans la rencontre). Alors que la dynamique a semblé changer de camp, Jofresa a remis les deux équipes à égalité. À trois secondes de la fin, et suite à une faute de Cotton, Gayon s'est retrouvé sur la ligne des lancers francs. Le premier réussi, il a loupé délibérément le second pour faire tourner le chronomètre. Surpris les Garonnais ont laissé Medenouvo récupérer le rebond offensif et parachever le succès de son équipe (83-80).

L'Elan s'offre un beau cadeau de Noël avant l'heure et conclue cette année à une excellente cinquième place. Avec une seule victoire de retard sur Dax, Garonne peut légitimement rêver de la première place, qui plus est avec le retour d'Eddy Steiner dans la rotation.

ESMS : Medenouvo (13), Labadie (5), Gayon (19), Pavlovic (11), Ruop (10), Jofresa (16), Gilbert (9).

GAB : Cotton (6), Darrigand (7), Stojilkovic (23), Jean-Pierre (11), Crook (12), Mubarak (8), Gueye (13). 

 

  • Pornic - Pays des Olonnes : 58-63

Sans faire de bruit le POB est en train de mettre la pression sur le duo de tête, avec une assise défensive retrouvée et des succès qui s'enchaînent. Cette rencontre face à Pornic était aussi l'occasion de mettre à distance un concurrent direct.

D'entrée les locaux se sont heurtés à un mur. Bien en place défensivement les vendéens ont rapidement pris les devants grâce à Durand et Toto Nkote (11-16). Ruiz muselé, Cedric Ferchaud a tenté de sonner la révolte, mais, tout en maîtrise, le POB a viré en tête à la pause (24-30). Toujours dans le match, les Pornicais ont tout tenté pour recoller au score, à l'image de Diakite. Mais, avec un excellent Imhoff à la baguette, les hommes de Guillaume Pons ont affiché une incroyable sérénité, qui leur a permis d'accroître encore leur avance (38-46). Ruiz et Ferchaud ont redonné de l'espoir à leur formation, mais le POB a parfaitement géré son avantage. Si l'écart final est faible, Pornic n'a jamais semblé en mesure de prendre le dessus face à une très solide équipe vendéenne, qui se relance complètement dans la course à la montée (58-63).

Les défaites conjuguées de Dax et Garonne profitent au POB, qui revient à égalité avec le GAB et à une seule victoire de l'UDG. Défait  trois fois lors des quatre dernières journées, Pornic rentre dans le rang et descend à la 7eme place.

Pornic : Colin (3), Ruiz (12), Lecointe (2), Ferchaud (14), Quiros (6), Paquentin (4), Diakite (14), Mpoy (4).

POB: Mourier (2), Toto Nkote (14), Lessort (9), Durand (13), Imhoff (9), Ogunfolu (4), Cantinol (6), Bogmis (6).

 

  • Niort - Val d'Albret : 85-68

Après deux défaites consécutives, niort avait l'ambition de se relancer face à une équipe du VAB rentrée définitivement dans le rang, mais qui pouvait compter sur le retour de Desbarats.

Les Ducks ont démarré pied au plancher en infligeant d'entrée un 8-0 à ses adversaires. Le temps mort pris par William Ramadour (qui remplaçait Greg Elorza malade) a eu pour effet de réveiller ses troupes à commencer par Petrovic (16-14). Iglesias a débuté son festival, permettant aux niortais de se détacher, avant que Diouf et Desbarats ne remettent une nouvelle fois le VAB dans la partie. À la pause tout était à refaire pour les hommes de Laurent Hay (36-34). Les deux équipes ne se sont pas quittées durant le troisième quart-temps, Petrovic répondant à l'excellent match d'Iglesias. À 10 minutes du terme de la rencontre tout était encore à faire (56-52). Mais un gros coup de chaud de Ribar Baikoua, auteur de 8 points consécutifs, a  permis aux Ducks de se détacher. Le VAB ne s'en est jamais remis, multipliant les approximations et les pertes de balle pour finalement s'incliner sur un score sévère vu la physionomie de la partie (85-68).

Niort reste bien ancré à la 4eme place au moment d'aborder la trêve hivernale. Pour les Lot et Garonnais il va falloir désormais regarder dans le rétroviseur.

Niort: Sainsbury-Garcia (11), Diancourt (9), Iglesias (23), R. Baikoua (23), B. Baikoua (4), Macouangou (8), Barauskas (5), Gantswa-Babami (2).

VAB: Constant (15), Diouf (11), Bonnelalbay (5), Desbarats (13), Petrovic (19), Camara (5).

  • Marmande - Valence-Condom : 73-71

Sévèrement battu par le POB lors de la   dernière journée, le BBM devait se racheter face à Valence, en pleine lutte pour le maintien. 

Les hommes de Laurent Ruesgas ont bien débuté la partie grâce au duo Hane-Bailey. Les Vécégébistes , pas vraiment entrés dans leur match, ont ensuite laissé Dembele s'exprimer trop facilement (25-18). 
Mais les Gersois, convaincants dans le jeu ces dernières semaines mais qui ont tendance à s'écrouler dans le money time, ont rapidement réagi par l'intermédiaire de Seremet. L'écart rapidement comblé, Radjouki a ensuite permis à sa formation de prendre l'avantage juste avant la pause (38-40). Au petit jeu des montagnes russes, les locaux ont repris l'ascendant grâce à Dembele. Mais à 10 minutes du terme de la rencontre, et malgré certaines maladresses, Valence pouvait encore espérer l'emporter (57-53). Les efforts de Radjouki et Seremet sont malheureusement restés vains. Dans une fin de match à suspense, les Lot et Garonnais ont fini par l'emporter grâce à un bon passage de Couzigou, toujours précieux. Une nouvelle fois dans le coup, le VCGB s'est incliné de 2 petits points et pouvait clairement s'en vouloir au coup de sifflet final  (73-71).

Avec cette nouvelle défaite Valence reste premier relégable. Les signes encourageants aperçus ces derniers temps devront être validés par des victoires à la reprise. Marmande termine l'année sur une bonne note et devrait profiter de la trêve pour retrouver ses blessés (Danigo, Boulefaa).

BBM: Bruzac (11), Pontens (2), Chery (6), Menville (4), Bailey (12), Couzigou (8), Hane (14), Dembele (15).

VCGB : Patey (7), Maggesi (6), Hoarau (2), Trépout (4), Mbala (6), Radjouki (16), Fabo (5), Seremet (14), Pehoua (11).

 

  • Rezé - Agen : 75-71

Le match de la peur se déroulait ce week-end dans la banlieue nantaise, entre Rezé et Agen, les deux derniers fermant la marche au classement. Autant dire que dans la lutte pour le maintien, cette rencontre valait son pesant d'or.

Les locaux ont bien entamé la partie grâce à De Casabianca et Kittar. Étrangement absents, les Agenais n'ont pas su trouver de solutions offensives (16-8). En manque d'adresse, l'ABC s'est laissé distancé, incapable de contenir Diop et Renaud. À la mi-temps les hommes de Gilles Versier pouvaient être sereins (35-22). Et pourtant, Pellerin et Dimitrov ont mené la révolte Lot et Garonnaise, Agen grappillant petit à petit son retard. Mais Henaff a permis à sa formation de conserver un écart confortable (54-45). Agen n'a pas dit son dernier mot, à l'image de Dimitrov et Pellerin, intenables. Mais les joueurs de Léo Sansot ont fini par s'essouffler dans cette course à handicap. Partis de trop loin après une première mi-temps insipide, les Agenais ont laissé échapper un précieux succès dans la course au maintien (75-71).

Cette victoire permet à Rezé de laisser la dernière place à son adversaire du soir. À la reprise les banlieusards Nantais accueilleront un autre mal classé, Valence-Condom. Agen se déplacera à Garonne.

Rezé : De Casabianca (12), Henaff (13), Diop (8), Baron (3), Nsimba (5), Maudeux (9), Simoneau (3), Kittar (8), Renaud (12).

Agen: A.Abbassi (13), Dimitrov (20), Pellerin (22), Champie (6), Farina (3), Picardo (6), Martinez (2).

 

  • Villeneuve - Gardonne : 67-76
Ce duel entre entre le VBC et l'ESG s'annonçait très intéressant et équilibré, les deux formations ayant pour objectif de prendre leurs distances avec la zone rouge.
 
Les visiteurs ont pris le meilleur départ grâce à Gueye. Mais l'entrée d'Antoine Chevalier a fait le plus grand bien aux Villeneuvois, qui ont viré en tête à la fin du premier quart-temps (14-13). Grâce à un 11-0 à cheval sur les deux périodes, les hommes d'Alain Jhules ont creusé un premier écart. Sentant le vent tourner, Ridwan Rabah a décidé de prendre les choses en main. Avec 16 points et 4 tirs longue distance dans ce seul quart temps, le capitaine de Gardonne a fait tomber la foudre et permis à sa formation de reprendre l'avantage  (31-34). Au retour des vestiaires le combat a de nouveau fait rage entre les deux équipes, avant que Senghor ne permette à l'ESG de creuser un petit écart. Grâce à Chailly, les locaux étaient encore dans le coup à 10 minutes de la fin du match (49-53). Comme souvent, les hommes de Fred Rocco ont connu un moment d'absence, qui a remis leurs adversaires dans la partie. À cinq du terme, le VBC a repris l'avantage. Et pourtant un nouveau coup de tonnerre va s'abattre sur le "chaudron" de Descartes. Avec cinq tirs à trois points en 5 minutes, le duo Kastratovic-Adgnot a climatisé une salle chauffée à blanc quelques minutes plus tôt. Villeneuve ne s'en remettra pas (67-76). 
 
C'est un énorme coup de massue pour Villeneuve, qui ne possède qu'une victoire d'avance sur le trio Valence-Rezé-Agen. Gardonne va pouvoir passer les fêtes sereinement et pourquoi pas regarder plus haut.
 
Villeneuve : Bassetto (6), J. Chevalier (13), Gary (13), Traoré (6), Chailly (14), A. Chevalier (9), L. Chevalier (6).
 
Gardonne : A. Adgnot (10), Djedje (8), Gueye (10), Rabah (23), Senghor (13), Czajkowski (3), Kastratovic (9). 
 
 

Top 10 des marqueurs :

1- Djordje PETROVIC (VAB) 20.85 points

2- Sébastien RUIZ (Pornic) 19.08 points

3- Evan PELLERIN (Agen) 17 points

4- Etienne DE CASABIANCA (Rezé) 15.77 points 

5- Cedric GARY (Villeneuve) 15.69 points 

6- Luidgy CHAILLY (Villeneuve) 15.69 points

7- Cedric Ferchaud (Pornic) 15.67 points 

8- Yoan Desbarats (VAB) 15.43 points 

9- Ander GARCIA URBINA (UDG) 15.08 points 

10- Devan BAILEY (Marmande) 15 points

Le classement :

  • 1- UDG Dax 11-2
  • 2- Garonne 10-3
  • 3- POB 10-3
  • 4- CAN 79 Niort 9-4
  • 5- ESMS 7-6
  • 6- Horsarrieu 7-6
  • 7- Pornic 7-6
  • 8- BBM Marmande 6-7
  • 9- Gardonne 6-7
  • 10- VAB 5-8
  • 11- Villeneuve 4-9
  • 12- Valence-Condom 3-10
  • 13- Rezé 3-10 
  • 14- Agen  3-10
 
par @
19 décembre 2018 à 08:34
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
PAT VILLEMUR
Pat Villemur
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching