À L'ÉTRANGER

DE LA NM2 À TEAM USA : DOMNICK BRIDGEWATER (14 POINTS) TIENT TÊTE À ISAIAH THOMAS

Crédit photo : FIBA

Habitué à défendre sur Édouard Choquet ou Jamar Diggs lors des entraînements de Fos-Provence, Domnick Bridgewater a vécu un week-end instructif, à San Juan, avec des oppositions contre Isaiah Thomas et J.J. Barea. Mais les Bahamas ont perdu leurs deux rencontres, les laissant ainsi à quai du prochain championnat des Amériques.

Mercredi, nous vous parlions du grand rendez-vous de Domnick Bridgewater (1,78 m, 20 ans). Éloigné des parquets depuis l'interruption du championnat de NM2, le Bahaméen retrouvait la compétition vendredi contre Team USA, et Isaiah Thomas, pour le compte des éliminatoires de l'AmeriCup 2022.

Si les Bahamas n'ont pas su créer la sensation (77-93), le jeune meneur de Sapela (prêté par Fos-Provence) n'a pas été ridicule face au double All-Star NBA. Certes incapable de régler la mire à longue distance (0/5 à trois points), Bridgewater a cumulé 14 points à 6/17, 3 rebonds, 2 passes décisives, 2 interceptions et 3 balles perdues en 30 minutes. Il s'est même permis une folle séquence de 30 secondes dans le deuxième quart-temps, subtilisant le ballon à deux reprises dans les mains de l'ex-star des Boston Celtics, avant de le contrer de manière autoritaire.

De son côté, désireux de prouver aux franchises NBA que sa place est toujours dans la grande ligue, Isaiah Thomas a cumulé 19 points à 7/15, 4 rebonds, 2 passes décisives et 6 balles perdues en 22 minutes. Il s'est même fait encore plus discret le lendemain contre le Mexique (96-75), devant se contenter de 9 points à 3/8 et 3 passes décisives en 20 minutes au cours d'un match dominé par une autre ancienne gloire, Joe Johnson (11 points à 5/9, 9 rebonds et 7 passes décisives).

Une défaite contre Porto-Rico qui coûte la qualification

Néanmoins, derrière les attraits d'une honnête prestation face aux États-Unis, le week-end est un échec total pour les Bahamas qui terminent à la dernière place de leur groupe. La qualification pour l'AmeriCup se jouait samedi face à Porto-Rico, et ce sont les locaux qui ont arraché le dernier billet (102-97) au prix d'une remontée fantastique dans le money-time (les Bahamas menaient 79-70 à l'entame du quatrième quart-temps). Auteur d'une prestation sensiblement similaire à ce qu'il avait proposé la veille (12 points à 3/10, 1 rebond, 4 passes décisives et 4 balles perdues en 25 minutes), Domnick Bridgewater a pourtant été dominé par ses deux vis-à-vis, tous deux anciens pensionnaires de NBA, J.J. Barea (26 points, 7 rebonds et 8 passes décisives) et Shabazz Napier (22 points, 5 rebonds et 7 passes décisives).

21 février 2021 à 19:26
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.