NM2

LEADER DE LA POULE B AVEC PORNIC, CÉDRIC FERCHAUD S'APPRÊTE À TIRER SA RÉVÉRENCE, À 41 ANS

Crédit photo : Vincent Janiaud

Aujourd'hui joueur de Pornic, avec qui il est en tête de la poule B de Nationale 2, l'ancien international français Cédric Ferchaud pense mettre fin à son cursus de joueur à l'issue de la saison 2021-2022.

"Je sais pertinemment que ça va me manquer". Pour l'émission Crossover de Ouest-France, Cédric Ferchaud (1,96 m, 41 ans) évoque la fin de son parcours de basketteur. L'ancien international français joue encore pour Pornic, club largement en tête de la poule B de Nationale 2 masculine. Il sait pertinnemment que beaucoup de choses vont lui manquer, comme cette sensation qu'il a éprouvé tout au long de sa carrière de joueur : "Il y a des matches où tu te sens super bien, t'as cette adrénaline, ces frissons qui montent". Sa longue carrière de joueur professionnel a débuté en 1999 à Cholet, en Pro A. Ensuite, après deux années de Pro B avec Mulhouse le temps de prendre de la maturité, le shooteur a passé ept saisons suivantes dans l'élite. Son bel exercice 2006-2007 lui a ouvert les portes de l'Equipe de France, avec qui il a disputé le Championnat d'Europe 2007 à Madrid.

Déjà en reconversion professionnelle depuis son arrivée à Pornic, en Nationale 2, l'ancien Choletais parle de cette transition de vie difficile, après près de 15 années passées au plus haut niveau : "Je suis passé par des phases compliquées, surtout pour la reconversion. Je ne sais pas si on peut parler de déprime, mais on en était pas loin du tout". En vrai passionné de la balle orange, Cédric Ferchaud s'est toujours dévoué à 100% dans son travail, pour lequel il n'avait pas l'impression de se donner du mal : "Quand tu es passionné, tu n'as pas l'impression de bosser. Moi, j'ai eu l'impression de commencer à bosser à 35 ans", moment où l'arrière est arrivé à Pornic. Il est devenu agent commercial depuis sa signature.

"Est-ce-que je ne ferais pas mieux d'accepter que je ne trouverais jamais ce que j'ai vécu avec le basket, pour avancer. Je crois que je vais faire ça". Une carrière longue et forte en émotions, qui conduisent le joueur de 41 ans à ne pas se lamenter sur les bons souvenirs du passé, pour se consacrer à son avenir. Père de famille, le Vendéen d'origine nuance tout de même son propos, lui qui pourra consacrer plus de sa présence à ses enfants : "Je vais avoir plus de temps pour mes filles, mes week-ends de libres".

Pour son après carrière, l'ancien joueur de l'Equipe de France veut "trouver sa voie professionnellement", "s'éclater" et surtout permettre à sa famille et à ses enfants d'être "heureux et épanouis". Mais avant cela, pourquoi ne pas finir sur une belle réussite avec la montée de Pornic en Nationale 1 ?

10 février 2022 à 08:10
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RAPHAËL DELAVEAUX
Raphaël Delaveaux
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.