NM2

POULE B : INQUIÉTÉ PAR LE REAL CHALOSSAIS, LA ROCHELLE RESTE SOLIDE LEADER

Rupella Basket 17 victoire 201718
Crédit photo : Rupella Basket 17

La Rochelle a eu chaud chez le Real Chalossais mais sa victoire de 4 points lui permet de rester tranquille leader.

Non sans diffcuté face au Real Chalossais, La Rochelle a confirmé son statut de leader incontestable de la poule. Cognac a bien réagi suite à sa défaite lors du "charentico". Mais le CCBB reste sous la menace de Dax, Toulouse et même Bordeaux. En bas de tableau, Horsarrieu a créé la sensation en s'imposant largement face à Garonne.

 

  • Cognac vs Val d’Albret : 83-63

Après leur défaite à La Rochelle, les Cognaçais se devaient de réagir à domicile face à Val d’Albret, afin de reprendre leur marche en avant. Mais le CCBB devait se méfier des lot et garonnais, libérés après leur victoire face à Horsarrieu.

D’entrée, l’absence de Thomas Seguela s’est faite ressentir à l’intérieur, Traoré et Pellerin se montrant dominateurs dans la peinture. Mais par l’intermédiaire de Franck Seguela et Moustapha Ndiaye, les joueurs de Guillaume Quintard ont compté 5 points d’avance à la fin du premier quart-temps (20-15). A la peine, les locaux ont laissé Traoré et Pellerin s’exprimer. Une timide réaction est venue de Condé et Gara. Malgré une prestation poussive, le CCBB est tout de même rentré au vestiaire avec une légère avance (37-33). Sermonnés à la pause, les Cognaçais sont revenus avec de meilleures intentions, à l’image d’un excellent Frank Seguela, bien épaulé par Thomas Laurent, efficace à l’occasion de son 28e anniversaire. Le VAB a commencé à monter des signes de fatigue, en raison du manque de rotation. Trop esseulés, Traoré et Pellerin ont fini par s’essouffler face à la défense beaucoup plus agressive du CCBB (61-46). Cognac a ensuite parfaitement géré son avance, en neutralisant Maxime Coze, moins en vue que ces dernières semaines. Frank Seguela a réalisé sa meilleure performance offensive de la saison, tandis que Daouda Condé s’est montré solide (83-63).

Sans être impressionnant, le CCBB a réagi après sa défaite lors du « Charentico ». Mais les hommes de Guillaume Quintard devront mieux entrer dans le match samedi à Garonne. Le VAB affrontera Marmande à Barbaste, à l’occasion d’un derby qui pourrait leur permettre de réaliser un grand pas vers le maintien.

Cognac : F.Seguela (20), Incrédule (3), Gassama (6), Seskus (2), Ndiaye (14), Chery (2), Gara (10), Laurent (12), Condé (14).

VAB : Coze (9), Ney (2), Diagne (6), Pellerin (16), Traoré (23), Dacourt (7).

 

  • Real Chalossais vs La Rochelle : 59-63

Inconstatable leader suite à sa victoire face à Cognac, La Rochelle devait se méfier de ce déplacement toujours piégeux du côté du Real Chalossais. Les hommes de Marcel Tremea, qui luttent pour leur maintien, avaient l’intention de réaliser un gros coup.

Les débats ont été particulièrement équilibrés, à l’issue d’un premier quart-temps où les Réalais ont fait jeu égal avec le leader, à l’image d’un Franck Benoit en grande forme (14-16). Rupella, privé de Luc Louvès, a ensuite fait la différence dans le deuxième quart-temps. Grâce à une défense beaucoup plus resserrée, ils ont mis sous l’éteignoir une formation landaise dépourvue de solutions offensives. Dimitrov et Sy ont permis à leur équipe de rentrer au vestiaire avec 15 points d’avance (19-34). Mais les locaux ont décidé de ne rien lâcher. Soutenus par un public fidèle et bruyant, ils ont recollé petit à petit au score grâce à Benoît ainsi que les habituels Crabos et Latapy. Transparent, Donzo a traversé cette rencontre comme un fantôme. Mais Greg Thielin a pu s’appuyer sur Neto, Dimitrov et Sy pour conserver un léger avantage. La fin de match a été particulièrement engagée, dans une rencontre où il n’y a pas eu de grandes envolées offensives. Comme à son habitude, Rupella a parfaitement géré les dernières minutes pour obtenir une victoire importante (59-63).

Grâce à ce nouveau succès La Rochelle consolide sa première place, avant un nouveau déplacement compliqué dans les Landes, du côté de Dax. Pour le Real la rencontre à Valence-Condom sera cruciale dans la lutte pour le maintien.

Real Chalossais : Descat (4), Crabos (10), Ilardia (8), Latapy (9), Benoit (14), Doche (6), Meuel (4), Seck (2), Tresgots (2).

La Rochelle: Donzo (6), Constentin (3), Garbin (2), Papiyon (6), Neto (13), Sahraoui (8), Sy (11), Dimitrov (14).

 

  • Horsarrieu vs Garonne : 92-74

Avant de se rendre en terre landaise, le GAB possédait encore un espoir d’accrocher l’une des deux premières places. Il restait à savoir comment les joueurs avaient encaissé la nouvelle du départ de leur coach Fayssal Rhennam à la fin de la saison. L’ASCH, qui joue son maintien lors de chaque journée, avait l’intention d’en profiter pour réaliser un gros coup devant son public.

Déterminés et impliqués, les locaux ont abordé la rencontre de la meilleure des manières, grâce à Monblanc et Radjouki. Face à des Lot et Garonnais dépassés défensivement et privés de Moupegnou et Poilly, les hommes d’Adrien Ferrer ont creusé un premier écart devant un public déjà conquis (25-17). Bayle et Talbot ont permis à leur équipe de ne pas relâcher la pression dans un deuxième quart-temps une nouvelle fois largement dominé par l’ASCH. Seul Eddy Steiner a surnagé pour permettre aux Garonnais de ne pas sombrer, dans une première mi-temps où ils n’ont jamais donné l’impression d’être entré dans le match (52-41). Au retour des vestiaires Horsarrieu a poursuivi son festival offensif, toujours grâce à Monblanc, bien secondé par Monfort. Apathique, le GAB s’en est remis à l’inévitable Eddy Steiner et sur l’apport de Moses Mubarak pour maintenir une lueur d’espoir à l’entame du dernier quart-temps (75-62). Mais les Landais ont parfaitement géré les 10 dernières minutes par l’intermédiaire de Talbot et Radjouki. Hors du coup, les hommes de Fayssal Rhennam ont même laissé leurs adversaires accroitre leur avance, l’écart approchant les 20 unités (92-74).

L’ASCH a réalisé sa meilleure prestation de la saison avant de se rendre au Pays des Olonnes. Cette victoire est très rassurante dans l’optique du maintien. Garonne a peut être laissé passer sa dernière chance d’accrocher les playoffs. La victoire sera indispensable samedi face à Dax, afin d’entretenir un léger espoir.

Horsarrieu : Monblanc (18), Radjouki (13), Dabadie (9), Talbot (16), Bayle (15), Monfort (13), Urbonas (8).

Garonne : Steiner (24), Auriol (5), Darrigand (6), Larrouquis (10), Mubarak (13), Gaillou (4), Caille (8), Sainsbury (4).

 

  • Gardonne vs Valence-Condom : 101-74

Très diminué à Garonne, l’ESG retrouvait Darko Kastratovic et Philippe Senghor à l’occasion de la venue d’une formation de Valence-Condom en grande difficulté, mais enfin au complet. Si la rencontre apparaissait plus importante pour les visiteurs, les hommes de Christian Ortega avaient pour objectif d’offrir une belle prestation à leur fidèle public.

Les locaux ont réalisé un véritable festival offensif, dans un match à sens unique où le VCB a fini par sombrer sous les assauts de Kastratovic, Claveau et Benon. Les trois joueurs ont dépassé les 20 points, Benon en profitant pour réaliser sa meilleure performance offensive de la saison. Maxence Claveau a confirmé ses formidables qualités de scoreur, bien secondé par un Darko Kastratovic, de plus en plus proche de son niveau de la saison dernière. Le jeune Loic Masson en a profité pour se joindre à la fête et inscrire 5 points. Les Gersois n’ont jamais existé dans cette rencontre, à l’exception de David Seremet, toujours excellent. Kongbo, Desbarats et Mendes ont aussi dépassé les 10 unités, mais cela restera anecdotique.

En grand danger, Valence va probablement abattre sa dernière carte samedi avec la réception du Real Chalossais. Une défaite condamnerait quasi définitivement le VCB. Gardonne se rendra à Bordeaux vendredi soir.

Gardonne : Kastratovic (20), Rabah (2), Tall (11), Adgnot (8), Akylangongo (2), Claveau (23), Senghor (10), Benon (20), Masson (5).

VCB: Mehiaoui (2), Mendes (12), Nasri (3), Kongbo (10), Trepout (1), Desbarats (12), Seremet (25), Patey (3), Bachman (6).

 

  •  Toulouse vs Pays des Olonnes: 76-57

Après leur superbe victoire le week-end dernier à Bordeaux, les Toulousains se devaient de confirmer leur belle forme actuelle face à une équipe du POB en roue libre ces dernières semaines.

Les hommes de Laurent Kleefstra et Old Lo ont fait la différence lors de la première mi-temps, en s’appuyant sur une défense agressive qui leur a permis de neutraliser Petrovic et Bennett. Les artilleurs maison Quentin Hanck et Kayode Ajenifuja ont permis au TBC de rentrer au vestiaire avec 14 points d’avance (45-31). Les locaux ont ensuite géré leur avantage avec Xavier Pasut, toujours solide dans la raquette. Aux abonnés absents Petrovic et Bennett ont traversé cette rencontre comme deux âmes en peine. Si Durand et Imhoff se sont montrés efficaces à longue distance, le non match de son secteur intérieur a couté cher au POB. Pascal Tajan, sur la ligne des lancers-francs a lui aussi atteint les 10 unités. Le sort étant scellé depuis longtemps, les coachs toulousains en ont profité pour donner du temps de jeu au jeune Delis Mayeta. Des minutes qu’il a parfaitement rentabilisées en inscrivant 5 points. En limitant les Vendéens à 57 points, le TBC a confirmé sa solidité défensive (76-57).

En embuscade derrière le duo de tête, Toulouse a désormais deux semaines pour préparer la venue de Val d’Albret. Avec un calendrier plutôt favorable, les Toulousains n’ont pas dit leur dernier mot. Le POB accueillera de son côté Horsarrieu.

Toulouse : Delis Mayeta (5), Couret (3), Tajan (10), Williams (6), Hue (4), Dabadie (7), Pasut (11), Ajenifuja (16), Hanck (14).

POB : Mourier (8), Toto Nkote (9), Benfatah (1), Durand (14), Imhoff (11), Petrovic (6), Boutry (2), Bennett (6).

 

  • BBM Marmande vs JSA Bordeaux: 62-84

Les Bordelais se déplaçaient du côté de Marmande avec pour objectif de faire oublier la défaite face à Toulouse mais aussi de prendre leur revanche par rapport au match aller.

Toujours privé d’Alexis Auburtin, Joachim Duthé a une nouvelle fois lancé le jeune Antoine Léonard dans le 5 majeur. Les JSA ont entamé idéalement la rencontre, profitant des imprécisions du BBM, qui a eu beaucoup de mal à rentrer dans le match. Anthony Prugnieres et Jeffrey Dalmat ont permis à leur formation de prendre l’avantage à l’issue du premier quart-temps (11-14). Les Marmandais ont ensuite réagi grâce au duo Stojilkovic - Jean-Pierre. Les débats ont été particulièrement équilibrés en première mi-temps, les entrées de Vallois et Driss faisant beaucoup de bien aux jaunes et noirs. Les hommes de Fred Rocco sont rentrés au vestiaire avec 2 petits points d’avance (30-28). La pause a été fatale au BBM, qui a subi une véritable déferlante bordelaise. Irrésistibles à l’image d’un Wilfried Vallois auteur de son meilleur match de la saison, les JSA ont asphyxié des Lot et Garonnais dépassés par le rythme imposé par la formation girondine. Antoine Prugnières a encore été omniprésent des deux côtés du terrain tandis que l’expérience de Sami Driss s’est révélée précieuse (44-59). Sur leur lancée, les Bordelais ont profité de l’absence de réaction du BBM pour creuser l’écart. L’issue de la rencontre étant actée, Joachim Duthé en a profité pour ouvrir son banc et terminer la partie avec un 5 composé de Zefania, Léonard, Vialaret, Rivet et Louis-Louisy, soit une moyenne d’âge de 21 ans. Antonin Rivet s’est même offert le luxe d’inscrire un tir à 3-points alors que côté Marmandais Darren Danigo a parfaitement rentabilisé son temps de jeu (62-84). 

Les JSA ont obtenu une victoire probante, se rassurant aussi bien défensivement qu’offensivement avant la réception de Gardonne vendredi. Pour le BBM, Fred Rocco attend une réaction de ses joueurs dès samedi à l’occasion du derby face à Val d’Albret.

BBM : Bruzac (4), Danigo (9), Stojilkovic (16), Jean-Pierre (15), Dembélé (8), Condé (2), Pontens (3), Couzigou (5).

JSA BMB : Prugnières (16), Dalmat (12), Ochereobia (2), Driss (16), Vialaret (14), Louis-Louisy (2), Rivet (3), Vallois (19).

 

Le classement de la poule B de NM2 :

1er : La Rochelle : 16 victoires, 3 défaites

2e : Cognac : 15 victoires, 5 défaites

3e : Toulouse : 14 victoires, 6 défaites

4e : Dax : 14 victoires, 5 défaites

5e : Bordeaux : 13 victoires, 6 défaites

6e : Garonne: 12 victoires, 7 défaites

7e : BB Marmande : 10 victoires, 10 défaites

8e : Pays des Olonnes : 10 victoires, 9 défaites

9e : Gardonne : 9 victoires, 11 défaites

10e : Val d'Albret : 5 victoires, 14 défaites

11e : Horsarrieu : 3 victoires, 17 défaites

12e : Real Chalossais: 3 victoires, 16 défaites

13e : Valence-Condom: 2 victoires, 17 défaites

 

Les meilleurs marqueurs après 21 journées :

 

1-Maxence Claveau (ESG) 17.53 points

2- Evan Pellerin (VAB) 16.78 points

3- David Seremet (VCB) 16.37 points

4- Nikola Stojilkovic (BBM) 16.21 points

5- Djordje Petrovic (POB) 15.95 points

6- Mantcha Traoré (VAB) 15.75 points

7- Darko Kastratovic (ESG) 14.58 points

8- Claude Jean-Pierre (BBM) 14.45 points

9- Eddy Steiner (GAB) 14.32 points

10- Yohan Desbarats (VCB) 14.30 points

 

par @
20 mars 2018 à 09:14
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
PAT VILLEMUR
Pat Villemur
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
23 octobre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Limoges
Coaching