NM2

POULE B : LA CHARITÉ ET LA ROCHELLE TOMBENT, BRISSAC EN PROFITE

Crédit photo : Jacques Moreau

En battant La Charité à domicile, Gravenchon a signé le gros coup de cette quinzième journée de Nationale 2.

Cette quinzième journée était placée sous le signe de l'offensive puisque pas moins de huit équipes ont passé la barre des 80 points. Les deux premiers du classement, à savoir La Charité et La Rochelle ont perdu en déplacement, ce qui permet à Brissac (désormais deuxième de la poule) d'accéder aux places qualificatives pour les playoffs.

Châteauroux vs Tours : 64-107

Dans un derby du centre, Châteauroux qui n'a toujours pas goûté au parfum de la victoire cette saison, recevait son voisin tourangeaux. Ce samedi soir au complexe Valère Fourneau, les locaux ont vécu une soirée particulièrement difficile. En effet, il y a eu match pendant un seul quart-temps. Après les dix premières minutes, les Tourangeaux ont pris le large grâce à une bonne adresse à 3-points (15 tirs primés dans ce match côté visiteur) et une défense qui était montré d'un cran. A la mi-temps, les Berrichons accusaient déjà un retard conséquent (33-49). La tendance s'est confirmée aux retour des vestiaires, Julien Lesieu (17 points) se distinguait par son impact aux rebonds et au scoring permettant à son équipe de s'envoler au score. Avec un retard de 24 points à l'aube du dernier quart-temps, les joueurs de l'Indre ont quelque peu lâché prise, accumulant les pertes de balle. Les hommes de Pierre Tavano en ont profité pour faire le plein de points et même passer la barre des 100 points. Avec six joueurs sur huit en double figure, les joueurs de l'UBTM ont pu se rassurer en attaque, ce qui était leur axe majeur de travail ces derniers temps. Même si la situation des deux équipes sur le plan comptable n'est pas la même, ces deux formations n'ont plus grand chose à espérer cette saison. En effet, Châteauroux est promis à la relégation tandis que les Tourangeaux ne visent désormais qu'une place en première partie de tableau.

Les marqueurs (source : La Nouvelle République) :

Châteauroux : Fabo (17), McClark (11), Sarkis (10), Gotagni (10), Monsoreau (6), Roche (5), Laloge (3), Tomaku (2).                                                    
Tours : Pridotkas (21), M'Boma (17), Lesieu (17), Matic (17), Moukenga (11), Ramphort (10), Diouf (8), Belabre (6).

 

Rezé vs Brissac : 57-88

Brissac, solide troisième de cette poule B, se déplaçait chez un mal classé, Rezé, dans l'optique de glaner une dixième victoire de rang. En face, avec une victoire sur les dix derniers matchs disputés, Rezé lutte pour sa survie en Nationale 2. Déséquilibrée sur le papier, la rencontre l'a aussi été sur le parquet. En effet, encore dans le coup à l'issue des dix premières minutes (19-24) les Rezéns ont vu leurs adversaires se détacher de quasiment dix unités au terme de chaque quart-temps. La ligne extérieure, incarnée par Kamel Ammour (15 points) ou encore Matthieu Robin (12 points) s'est montrée à son avantage durant cette rencontre. Cette opposition aura confirmé que ces deux formations ne jouaient définitivement pas dans la même cour. Attention à la formation nantaise, qui aura à nouveau un match délicat à disputer la semaine prochaine, du côté de La Rochelle. A trois victoires du premier non relégable, la pression est plus que jamais sur les épaules des hommes de Stéphane Jarnoux.

Ce dernier, un brin fataliste, s'est exprimé à chaud dans les colonnes de Ouest-France : 

"On avait réussi à faire douter quelques équipes chez nous depuis le début de l'année, mais la le match on peut le jouer cent fois, le résultat sera le même."

Les marqueurs (source : Ouest-France) : 

Rezé : Kittar (19), Soliman (16), Baron (6), Henaff (6), Le Feuvre (5), Gilbert (3), Diop (3)                  
Brissac : Ammour (15), Robin (12), Mace (12), Sy (10), Soumahoro (10), Devanne (10), Chupin (8), Jackson (6), Zoric (5)

 

Cognac vs Ré : 86-72

Dans un "derby bis", le vrai opposant Cognac à La Rochelle, les Charentais accueillaient aux Vauzelles une formation particulièrement en forme ces derniers temps. Cela s'est vu en première mi-temps, période pendant laquelle les insulaires ont fait la course en tête fâce à des Cognaçais qui manquaient clairement d'aggressivité. Les joueurs ont regagné les vestiaires avec une marque qui aurait pu être plus lourde pour les locaux (27-35). A l'entamme du troisième quart-temps, l'intérieur rétais Philippe Papiyon a réussi à passer 8 points en 4 minutes pour tenter de conserver cet avance. Mais les joueurs du  CCBB ont progressivement retrouvé du mordant et pointaient même en tête en fin de quart-temps (57-53). Le dernier acte a commencé tambour battant pour les locaux qui profitaient d'un back-to-back à 3-points du jeune meneur de jeu (20 ans) Kilian Incrédule (11 points) pour enfoncer la marque. Le manque de rotation côté Rétais (seulement huit joueurs sur la feuille de match) leur aura été fatal par la suite, ce qui a permis aux hommes de Guillaume Quintard de vivre une fin de match assez tranquille. A noter que c'est à nouveau le jeune arrière Jonathan Boucaud (15 points) qui a fini meilleur marqueur de son équipe côté Charentais. Lors de la prochaine journée, Cognac ira défier Brissac pour ce qui sera l'affiche de la seizième journée, tandis que l'USV Ré tentera de se reprendre face à Pornic à domicile.

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

Cognac : Boucaud (15), N'Diaye (14), Chery (12), Conde (12), Incredule (11), Séguéla (7), Sadiku (5)
Ré : Papiyon (18), Molongo (16), Moulart (10), Russell (10), Chevigny (10), Beuzelin (6), Poiroux (2)

 

Pornic vs EOSL Angers : 93-81

 Dans un duel de deuxième partie de tableau, les coéquipiers de Cédric Ferchaud accueillaient dans leur antre du Val Saint Martin, la formation angevine, en difficulté dans ce championnat. Très mal rentrés dans cette rencontre (14-26 après 10 minutes de jeu), les locaux ont sonné la révolte peu après en passant 35 points à leurs invités du soir dans le deuxième quart-temps (49-44 à la pause). Les hommes de Donald Chantreau ont tout simplement réalisé une grosse partie après leur mauvaise entame. Un joueur s'est particulièrement illustré durant la rencontre : Il s'agit de l'intérieur serbe Bojan Davidovac, qui a marqué 27 points et pris 15 rebonds, finissant la rencontre à 41 d'évaluation (!). Bien servi par le meneur François Gomez (14 passes décisives !), le serbe s'est amusé face à la raquette adverse. L'ailier Cédric Ferchaud (20 points) s'est lui aussi distingué en signant un excellent 4/5 à 3-points. En face, les extérieurs ont fait en sorte que l'écart ne prenne pas plus d'ampleur. Globalement, cette partie a été marquée par une très forte réussite au shoot de part et d'autre. Les Pornicais signant même un insolent 13/22 à 3-points. Mais c'est finalement Pornic qui a le plus fait trembler les filets et qui s'impose. Les joueurs de la Loire-Atlantique (7 victoires et 8 défaites) iront affronter l'USV Ré la semaine prochaine pour espérer retrouver un bilan positif. Quant aux Angevins, les chances de maintien se réduisent semaine après semaine. Ils devront proposer autre chose dans leur salle face à Cherbourg.

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

Pornic : Davidovac (27), Ferchaud (20), Morlende (13), Lhomont (12), Jean-Pierre (11), Baudu (3), Nicollin (3), Gomez (2), Gobin (2)                                                                    
EOSL Angers : Lupot (18), Péricard (16), Yao-Delon (14), Cissoko (12), Dacourt (7), Aultman (6), Guirrou (6), Jovanovic (2).       

 

Gravenchon vs La Charité : 90-80

Gravenchon, fort de deux succès consécutifs, abordait cette rencontre avec moins de pression qu'à l'accoutumée. D'une part, d'un point de vue comptable la situation s'est nettement améliorée. D'autre part, ce match face au leader n'était pas vu comme capital dans l'optique du maintien en Nationale 2. Après un premier quart-temps équilibré, les Normands ont par la suite créé un écart peu avant la mi-temps pour virer en tête de neuf points à la pause (45-36). Par la suite cet écart n'a cessé de gonfler, les locaux se montrant intraitables dans la raquette grâce au trio Kovacevic-McKenzie-Papo qui a cumulé 55 points (!) . Même si le backcourt nivernais a trouvé des solutions en fin de match, les joueurs seinomarins ont pu s'appuyer sur un esprit de combativité indéniable. Un véritable déclic semble s'être produit chez cette formation de bas de tableau. Après ce succès de choix, Gravenchon compte trois victoires de plus que le premier relégable, Angers, et peut désormais se concentrer sur son déplacement à Tours la semaine prochaine. Quand aux Nivernais, ils ont fini par payer une certaine forme de suffisance récurrente ces derniers temps. Cependant cette défaite les maintient tout de même en tête du classement.

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti):

Gravenchon :  Kovacevic (19), McKenzie (19), Papo (17), Le Borloch (15), Scherrens (4), Patry (2), Brizou (2)                                                                    
La Charité : Camara (17), Thalien (17), Aboudou (13), Montanana (10), Fandelet (8), Ajenifuja (8), Boyer (4), Salaneuve (3)

 

Pays des Olonnes vs La Rochelle : 65-55

Les Vendéens du POB, habituellement solides dans leur salle Beauséjour, recevaient la formation rochelaise, équipe qui leur avait posée bon nombre de soucis au match aller (défaite de 14 points). De plus, leur coach, Arnaud Tessier, doit composer depuis quelques matchs avec un effectif réduit. Le match a idéalement débuté pour les joueurs de Greg Thielin, grâce en partie à la bonne entrée de l'intérieur Aziz Dia, mais le shooteur fou Naim El Khdar (18 points) lui donnait la réplique à 3-points. Par la suite, c'est le vétéran Benjamin Boutry (16 points) qui a pris les choses en main pour créer un gros écart à la mi-temps (42-24). Les joueurs de La Rochelle ont complètement perdu leur adresse, et buttaient sur un défense en zone bien organisée. Mais au cours du troisième quart-temps, les visiteurs ont trouvé des ressources pour recoller au score (53-47). On se dirigeait tout droit vers une fin de match accrochée. Pourtant, malgré un effectif restreint par les blessures, les joueurs du POB ont retrouvé un second souffle et se sont même permis d'accentuer leur avance en toute fin de match. C'est l'intérieur  Sebastien Ruiz qui a définitivement sceller le sort de cette rencontre en marquant les quatre derniers points de son équipe. La Rochelle n'a donc pas profité de la défaite de La Charité, et doit même laisser sa deuxième place à Brissac. Les joueurs du POB auront l'occasion de confimer ce bon résultat la semaine prochaine, puisqu'ils affronteront la lanterne rouge, Châteauroux.

Les marqueurs (source : Site du Rupella Basket 17) :

Pays des Olonnes : El Khdar (18), B.Boutry (16), Ruiz (9), M.Boutry (8), Toto N'Koté (7), Serresse (5), Mourier (2)                                                            
La Rochelle : Keburys (16), Dia (15), Nacius (10), Louves (7), Sahraoui (4), Costentin (3) 

 

Cherbourg vs Fougères : 88-69

Après trois défaites consécutives, les Normands se devaient de réagir face à une formation, elle aussi, en mal de résultat. Fidèle à elle-même, la formation Normande, a montré qu'elle n'était pas la meilleure attaque de la poule B  pour rien, marquant 37 points lors du premier quart-temps (!). Cependant les joueurs de l'Ile-et-Vilaine ont bien réagi, ce qui leur a permis de continuer à y croire à la fin d'un deuxième quart-temps particulièrement offensif (49-44). Mais les locaux ont de nouveau accéleré au retour des vestiaires et ont pu définitivement prendre les devants dans cette partie. Le meilleur marqueur de la poule, l'Américain Jordan Hicks (22 points) s'est montré une nouvelle fois efficace, bien secondé par l'ancien caennais Fabien omont (14 points). La semaine prochaine, les Cherbourgeois auront l'occasion de faire la passe de deux à Angers tandis que les Bretons iront défier La Charité pour tenter de renouer avec le succès.

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

Cherbourg : Hicks (22), Omont (14), Bruzokas (12), Chavoutier (13), Cevadille (8), Lepetit (8), Kieger (6), Gregorieff (5)                                                                                          
Fougères : Bourgault (19), Gueye (13), Duboc (10), Badiane (7), Stanley (6), Tetainanuarii (6), Bourserie (5), Roberts (2), Kancel (1)

 

Le classement de la poule B de Nationale 2 après quinze journées :

  1. La Charité : 13 victoires et 2 défaites
  2. Brissac : 12 victoires et 3 défaites
  3. La Rochelle : 12 victoires et 3 défaites
  4. Cognac :  11 victoires et 4 défaites
  5. Cherbourg : 9 victoires et 6 défaites
  6. Tours : 8 victoires et 7 défaites
  7. Pays des Olonnes : 8 victoires et 7 défaites
  8. Fougères : 7 victoires et 8 défaites
  9. Pornic : 7 victoires et 8 défaites
  10. Gravenchon : 6 victoires et 9 défaites
  11. Ré : 6 victoires et 9 défaites
  12. EOSL Angers : 3 victoires et 12 défaites
  13. Rezé : 3 victoires et 12 défaites
  14. Châteauroux : 0 victoire et 15 défaites

Le top 5 des meilleurs marqueurs de la quinzième journée (source : Richard Ferraguti) :

  1. Bojan Davidovac (Pornic) : 27 points
  2. Jordan Hicks (Cherbourg) : 22 points
  3. Vaidotas Pridotkas (Tours) : 21 points
  4. Cédric Ferchaud (Pornic) : 20 points
  5. Amadie Mckenzie et Marko Kovacevic (Gravenchon), Marc Antoine Bourgault (Fougères) : 19 points

 

Le top 10 des meilleurs marqueurs de la poule B (source : Richard Ferraguti) :

  1. Jordan Hicks (Cherbourg) : 287 points (14 matchs joués, 20,5 points par match)
  2. Amadie McKenzie (Gravenchon) : 291 points (15 matchs joués, 19,4 points par match)
  3. Bojan Davidovac (Pornic) : 250 points (15 matchs joués, 16,7 points par match)
  4. Vaidotas Pridotkas (Tours) : 238 points (15 matchs joués, 15,9 points par match)
  5. Lens Aboudou (La Charité) : 232 points (15 matchs joués, 15,5 points par match)
  6. Kamel Ammour (Brissac) : 223 points (15 matchs joués, 14,9 points par match)
  7. Moussa Camara (La Charité) : 223 points (15 matchs joués, 14,9 points par match)
  8. Miguel Montanana (La Charité) : 218 points (15 matchs joués, 14,5 points par match)
  9. Jimmy Lupot (EOSL Angers) : 215 points (15 matchs joués, 14,3 points par match)
  10. Deividas Keburys (La Rochelle) : 215 points (15 matchs joués, 14,3 points par match)

 

 

06 février 2017 à 07:42
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THOMAS DIETSCH
Capable de localiser tous les clubs de NM2 et pourtant je travaille encore mon double-pas main gauche.
Thomas Dietsch
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.