NM2

POULE B : LA ROCHELLE CHUTE À BORDEAUX POUR FINIR LA SAISON

JSA Bordeaux gagne La Rochelle 5 mai 2018
Crédit photo : JSA Bordeaux

Clap de fin pour la saison régulière de Nationale 2 masculine. Retour sur la dernière journée de la poule de NM2.

En dominant le leader rochelais, Bordeaux a récupéré la troisième place devant Cognac et se place en position favorable au ranking. Toulouse s'est de nouveau imposé et va aborder les playoffs en pleine confiance. En bas de tableau, Valence-Condom a terminé la saison en boulet de canon pour accrocher la 10e place.

 

  • JSA Bordeaux vs La Rochelle : 62-49

Malgré leur victoire au Real Chalossais, les JSA ne pouvaient plus prétendre à l'une des deux premières places, Toulouse s'étant imposé à Marmande. Mais la rencontre de gala ce samedi soir face au leader rochelais revêtait d'une importance capitale. En effet, une victoire permettait aux bordelais   d’accrocher la troisième place de la poule synonyme de deuxième position au Ranking. Le ranking pourrait laisser espérer une accession en NM1 en cas de rétrogradation de clubs de niveau supérieur. Déjà assuré de la première place de la poule grâce à sa victoire face à Val d'Albret, La Rochelle aura été solide toute la saison pour obtenir sa montée en NM1. Même privée de Donzo et Garbin, blessés, Rupella reste une équipe redoutable et se rendait en terre girondine avec l'intention d'obtenir sa 20eme victoire de la saison.

Les JSA, qui évoluaient sans Wilfried Vallois, touché au tendon d’Achille, ont démarré la rencontre tambour battant. A l’image de Michael Ochereobia, omniprésent au rebond et à la finition, les hommes de Joachim Duthé ont asphyxié des rochelais dépourvus de solutions offensives (20-8). Sur leur lancée, les girondins, solides défensivement, ont creusé un écart important grâce à Jeffrey Dalmat et Alex Vialaret à longue distance. Seul Papiyon a tenté de surnager, mais les rochelais ont fait preuve de nervosité, à l’image de Luc Louvès, auteur de 4 fautes en première mi-temps (37-19). Sermonnés, et c’est un euphémisme, par Greg Thielin à la pause, les joueurs de Rupella sont revenus déterminés, rattrapant petit à petit leur retard grâce à une défense de zone efficace. Les JSA, qui ont senti le souffle des maritimes se rapprocher, ont réagi grâce à Alex Vialaret puis Sami Driss. Le capitaine girondin, pour sa dernière, a permis à son équipe de maintenir un écart confortable à l’entrée du dernier quart-temps (51-39). Malgré le bel apport de Dimitrov, Rupella n’est plus parvenu à prendre à défaut la défense girondine. Les bordelais ont pu compter sur un public venu une nouvelle fois nombreux pour accrocher une victoire probante et récupérer la troisième place à Cognac (62-49).

Auteurs d’une superbe saison, les bordelais terminent avec un bilan identique à celui de Toulouse. Désormais les JSA devront patienter pour savoir si cette troisième place leur ouvrira les portes de la NM1. La possibilité d’obtention d’une wild-card fait également partie des possibilités. Pour Rupella place désormais aux playoffs où ils affronteront Besançon.

JSA BMB : Prugnières (7), Dalmat (11), Ochereobia (15), Leonard (2), Driss (13), Vialaret (10), Louis-Louisy (4).

La Rochelle : Constentin (3), Sy (5), Dimitrov (10), Poiroux (2), Papiyon (14), Neto  (4), Louvès (4), Sahraoui (7).

 

  • Toulouse vs Gardonne : 74-51

L’heure était à la fête du côté de la Ville Rose. Le TBC a profité de ce dernier match à domicile pour célébrer le titre en Trophée Coupe de France et l’accession en NM1. Déjà en vacances depuis plusieurs semaines, Gardonne s’attendait à une soirée longue et difficile.

D’entrée Pascal Tajan a permis aux toulousains de creuser un écart qui va s’avérer rédhibitoire pour les hommes de Christian Ortega. Avec 11 points dans le seul premier quart-temps la gâchette du TBC a mis son équipe sur les bons rails (26-8). Senghor, épaulé par Claveau a bien tenté de mener la révolte, mais les locaux ont bien géré leur avantage (39-25). Le public venu en nombre a ensuite assisté à un troisième quart-temps plus alerte, où Pasut et Ajenifuja ont répondu aux assauts de Benon et Senghor (60-44). Les deux formations ont terminé la rencontre en roue libre, Mansour Tall profitant des dernières minutes pour s’illustrer. Pour sa dernière sur le banc de l’ESG, Christian Ortega termine sur une nouvelle défaite (76-54). La fin de saison a été particulièrement compliquée pour la formation bergeracoise.

Le TBC n’a pas eu à forcer son talent pour préparer idéalement son ¼ de finale face à Vitré samedi. Les hommes de Laurent Kleefstra, qui rejoindra Berck l’an prochain, ont encore faim de titres.

Toulouse : Couret (6), Fedensieu (3), Tajan (15), Williams (3), Hue (1), Dabadie (10), Pasut (13), Ajenifuja (16), Hanck (7).

Gardonne : Rabah (5), Tall (5), Adgnot (5), Akylangongo (3), Claveau (11), Senghor (13), Benon (9).

 

  • Val d’Albret vs Valence-Condom: 59-79

En regain de forme en cette fin de saison, Valence-Condom se déplaçait à Val d’Albret avec la possibilité d’aller chercher la 10ème place. Le VAB se présentait très diminué, avec seulement 5  joueurs valides.

Les Gersois sont entrés idéalement dans la rencontre avec un 9/0 initié par Patey. Mais un petit relâchement a permis à Pellerin de réduire l’écart (14-21). Mais le second quart-temps s’est aparenté à un cauchemar pour les lot et garonnais, qui ont subi la foudre et encaissé un terrible 16-0. Seremet et Nasri se sont régalés à longue distance pour permettre à leur équipe de rentrer au vestiaire avec 21 points d’avance (20-41). Pellerin et Coze ont tenté de mener la révolte, mais Seremet, Mendes et Trepout ont permis au VCB de maintenir son avance (41-64). Les hommes de Sébastien Boutin, qui n’ont pas été avares derrière l’arc (37 tirs à trois points tentés) ont laissé filer le dernier quart-temps, remporté 18-15 par le VAB (59-79). Avec seulement 5 joueurs, Val d’Albret ne pouvait pas lutter à armes égales face à des gersois au complet depuis quelques semaines.

Grâce à cette victoire Valence accroche une 10ème place inespérée il y a quelques mois. L’heure est désormais à la reconstruction, avec deux  nouveaux coachs (Thomas Baurens et Jean-Luc Clet) et un effectif renouvelé ( seuls Seremet, Trépout, Maggesi et Patey restent). Pour le VAB, le chantier s’annonce aussi très important cet été.

VAB : Ney (10), Diagne (6), Coze (14), Mouchi (6), Pellerin (23).

VCB : Patey (21), Mendes (15), Nasri (12), Mehiaoui (3), Trépout (8), Seremet (18), Desbarats (2).

 

  • Pays des Olonnes vs Real Chalossais : 90-80

Cette rencontre était avant tout l’occasion de fêter Mathieu Boutry, dont c’était le dernier match avant une retraite bien méritée. Pour le Real il s’agissait de la dernière en NM2 avant de repartir en NM3 la saison prochaine.

Privés de Latapy, les réalais ont encaissé d’entrée un terrible 12-0. Dépassée par le rythme et l’impact du duo Bennett-Petrovic, la formation landaise a énormément subi lors d’une première période à sens unique (55-31). Avec un Durand une nouvelle fois intenable, le POB a compté 33 points d’avance dans le troisième quart-temps. C’est le moment choisi par les visiteurs pour réagir. Et de belle manière, à l’image de Crabos et Tresgots, qui se sont montrés efficaces derrière l’arc. Le Real, grâce à Meuel, a petit à petit comblé son retard, pour finalement échouer à 10 petites unités. Les hommes de Marcel Tremea ont réagi bien trop tard pour espérer l’emporter, mais quittent la NM2 sur une image positive. La rencontre s’est terminée sur une belle fête en l’honneur de Mathieu Boutry.

Le POB a réalisé une saison plutôt inégale mais nul doute que cette équipe aura son mot à dire pour la montée la saison prochaine. Pour le Real, qui repartira en NM3 sans Marcel Tremea, Franck Haristoy et Assane Seck, la saison aura été compliquée. Il reste désormais à connaître l’objectif du club la saison prochaine : remonter aussitôt ou se stabiliser au 5ème échelon national.

POB : Mourier (2), Toto Nkote (9), Benfatah (14), Durand (20), Imhoff (6), Petrovic (19), Boutry (3), Bennett (15), Terrien (2).

Real Chalossais: Descat (8), Darrieutort (13), Crabos (20), Ilardia (8), Benoit (2), Meuel (14), Seck (4), Tresgots (5), Brocaires (6).

 

  • Garonne vs Dax: 69-62

Pour la dernière de la saison dans le Chaudron  meilhanais, le GAB souhaitait offrir une belle sortie à son coach Fayssal Rhennam mais aussi une victoire à son fidèle public. Dax avait décidé de faire plus ou moins l’impasse en laissant au repos Bourcier, Darrigand et Mansanné en vue de la finale de la coupe « du Monde » des Landes ce mercredi.

Le premier quart-temps a été relativement équilibré, Larrouquis et Ramassamy, dans deux registres différents, se rendant coup pour coup (17-16). L’entrée de Mathieu Auriol, la révélation de la saison, a permis au GAB de creuser un premier écart. Grâce à l’apport de Sainsbury, les locaux sont rentrés au vestiaire avec 13 points d’avance (41-28). Même diminués, les dacquois ont finalement décidé de ne pas laisser filer la rencontre. Ramassamy et Manoussos se sont montrés dominateurs dans la raquette. Lema en a profité pour rentabiliser son temps de jeu pour permettre à l’UDG de revenir sur les talons de son adversaire (56-52). Mais le manque de rotation a fini par avoir raison des hommes de Denis Mettay. Larrouquis et Mubarak ont redonné de l’air au GAB, qui a par la suite géré son avantage (69-62).

Garonne termine sur une bonne note une saison que l’on peut qualifier de décevante vu les objectifs affichés. Mais comme chaque année le GAB sera une nouvelle fois dangereux la saison prochaine, pour enfin obtenir une montée en NM1 qui se refuse depuis de nombreuses années. Pour Dax, la finale de la coupe « du Monde » des Landes face à Mongaillard promet d’être intéressante. L’UDG enchainera ensuite avec la Coupe Sud-Ouest.

Garonne : Auriol (8), Steiner (4), Darrigand (3), Larrouquis (20), Mubarak (11), Gaillou (3), Caille (10), Sainsbury (10).

Dax : El Khir (8), Lissalt (8), Ramassamy (21), Lema (10), Manoussos (12), Pedelucq (3).

 

  • Horsarrieu vs Marmande : 82-77

Pour la dernière de la saison dans les Arènes Horsarrieu avait pour objectif de finir idéalement une saison qui aura été difficile du début à la fin. Marmande, capable du meilleur comme du pire, se déplaçait sans Stojilkovic, Condé et Kouloumba.

Les deux formations se sont rendu coup pour coup dans un premier quart-temps équilibré où Monfort côté ASCH et Jean-Pierre pour le BBM se sont montrés à leur avantage (22-22). Les locaux ont ensuite fait la différence grâce à Wilfried Dumas, la bonne surprise du jour, et Thibaut Dabadie (45-38). Les hommes d’Adrien Ferrer ont conservé leur avantage après la pause malgré la superbe performance de Jean-Pierre dans la raquette. Monfort et Radjouki ont permis à leur équipe de faire la course en tête (63-58). Un écart que les landais ont conservé jusquà la fin de la rencontre malgré le meilleur match de la saison du jeune Yuri Natof côté marmandais (83-77). Les joueurs pouvaient fêter ce beau succès avec leur fidèle public.

Cette victoire n’empêchera pas l’ASCH de terminer dernier avec 4 victoires mais cette première année en NM2 aura permis aux joueurs d’engranger de l’expérience. Pour le BBM, qui tourne la page Fred Rocco, l’objectif sera de faire mieux que cette 8ème place.

Horsarrieu : Dussarat (6), Dumas (10), Descorps (7), Dabadie (11), Talbot (7), Monblanc (2), Radjouki (10), Fernandez-Mortos (5), Bayle (9), Monfort (15).

BBM : Bruzac (12), Natof (10), Danigo (6), Jean-Jacques (3), Jean-Pierre (27), Dembélé (11), Pontens (1), Couzigou (7).

 

Le classement de la poule B de NM2 à l'issue de la saison :

1er : La Rochelle : 19 victoires, 5 défaites

2e : Toulouse : 18 victoires, 6 défaites

3e : Bordeaux : 18 victoires, 6 défaites

4e : Cognac : 18 victoires, 6 défaites

5e : Dax : 16 victoires, 8 défaites

6e : Pays des Olonnes : 13 victoires, 11 défaites

7e : Garonne : 14 victoires, 9 défaites

8e : BBM Marmande : 12 victoires, 12 défaites

9e : Gardonne : 9 victoires, 15 défaites

10e : Valence-Condom : 5 victoires, 19 défaites

11e : Val d'Albret : 5 victoires, 19 défaites

12e : Real Chalossais : 5 victoires, 19 défaites

13e : Horsarrieu : 4 victoires, 20 défaites

 

Les meilleurs marqueurs après 21 journées :

1-Maxence Claveau (ESG) 17.19 points

2- Evan Pellerin (VAB) 17.17 points

3- David Seremet (VCB) 16.00 points

4- Nikola Stojilkovic (BBM) 15.65 points

5- Djordje Petrovic (POB) 15.46 points

6- Claude Jean-Pierre (BBM) 15.33 points

7- Stephan Michael Bennett (POB) 14.63 points

8- Thomas Larrouquis (GAB) 14.50 points

9- Sami Driss (JSA) 14.26 points

10- Jean-Charles Crabos (Real Chalossais) 14.17 points

par @
10 mai 2018 à 08:35
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
PAT VILLEMUR
Pat Villemur
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
22 octobre - 16h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
22 octobre - 23h30
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
23 octobre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Limoges
Coaching