NM2

POULE B : LAVAL AFFICHE SES AMBITIONS

Crédit photo : US LAVAL Basket

La reprise a été chaotique dans la poule B de Nationale 2 avec seulement quatre rencontres jouées.

En raison de la crise sanitaire, seulement 4 rencontres se sont disputées le week-end dernier dans la poule B de Nationale 2 masculine. Si les rencontres entre Garonne et Pornic et Agen et Gardonne ont été reportées à une date ultèrieure, la Fédération française de basketball (FFBB) a refusé le report de la rencontre entre les Espoirs de Nantes et Niort. Mais le club nantais, qui est resté à l'isolement jusqu'à lundi, a fait appel de cette décision.

 

  • Laval - ESMS : 83-60

Auteur d’une belle saison dernière jusqu’à l’interruption liée au COVID, ESMS démarrait ce nouvel exercice dans l’inconnu avec ce déplacement du côté de Laval, nouveau venu dans la poule B.  Xavier Argueil devait aussi composer avec les absences de Lionel Ebreuil, Marko Pavlovic et Matthieu Dabadie.

Ce sont les visiteurs qui ont le mieux abordé la rencontre, s’appuyant sur l’expérience de Nicolas Gayon, bien épaulé par Sébastien Ruop (13-16). La réaction des Mayennais n’a pas tardé avec l’excellent Michel Nsimba. Hopewell puis Crétois à longue distance se sont chargés d’enfoncer le clou. Le bon passage de Thomas Duboquet a tout de même permis à l’Elan de rester dans le match (37-31). S’appuyant sur un collectif très performant, Laval s’est détaché inexorablement sous l’impulsion de Plateau et Guirrou. À cours de solutions offensives, ESMS s’est retrouvé dans les cordes au moment d’aborder le dernier acte (57-40). Gayon et Sidibé ont bien tenté de surnager. Mais les locaux se sont montrés intraitables avec Crétois, diabolique à longue distance puis Nsimba, Hopewell et enfin Houdayer qui a clôturé la belle victoire de sa formation (83-60).

Laval débute parfaitement sa saison avec ce large succès face à une formation landaise bien trop diminuée et qui n’a pas pu combattre à armes égales. Les mayennais se sont appuyés sur une belle profondeur d’effectif qui offre de belles perspectives à coach Cartier.  

Laval : Foucher (3), Roydor (4), Veillet (7), Gelu (6), Nsimba (16), Guirrou (6), Plateau (5), Crétois (14), Houdayer-Hutin (6), Hopewell III (16).

ESMS: Medenouvo (7), Ruop (6), Jofresa (8), Sebie (2), Gayon (18), Duboquet (6), Sidibe (9), Herzig (4).

  • Poitiers - Villeneuve : 88-78

La jeune garde poitevine, convaincante la saison passée, débutait sa saison à domicile face à Villeneuve, sauvé des eaux par l’interruption liée au COVID 19.

Les hommes de Christian Ortega ont bien entamé la partie grâce à Bouyrelou et Vilotijevic, en sursis après des performances décevantes en préparation. Ngufor a permis au PB de recoller au score avant de sortir pour deux fautes. Une opportunité saisie par le VBC, qui a viré en tête grâce à Gary (18-25). Moretto et Albert ont remis les deux équipes à égalité avant que les visiteurs ne reprennent le large grâce à Teurcq et Gary. Un nouveau run initié par Lheriau a permis aux hommes d’Andy Thornton-Jones de revenir sur les talons de leurs adversaires (38-40). Au retour des vestiaires, Ngufor a donné l’avantage à son équipe en inscrivant six points consécutifs. Une avance qui s’est accrue au gré des maladresses du VBC et de la réussite poitevine symbolisée par Albert et Moretto (61-52). Les Lot et Garonnais ont bien tenté de recoller au score avec Gary et Lazare, mais Noba, dominant dans la raquette, et Nelhomme ont anéanti tout espoir de come-back (88-78).

Andy Thornton-Jones ne cachait pas sa satisfaction après ce premier succès abouti. Du côté de Villeneuve, il y a eu des choses intéressantes mais les hommes de Christian Ortega ont manqué de régularité sur l’ensemble de la rencontre.

Poitiers : Moretto (13), Lheriau (11), Touré (3), Cluzeau (5), Nelhomme (6), Fofana (5), Albert (16), Noba (12), Merceron (7), Ngufor (10).

Villeneuve : Bouyrelou (11), Lazare (8), Chevalier (1), Bonnal (8), Diouf (6), Gary (19), Teurcq (11), Vilotijevic (10), Rodriguez (4).

  • Horsarrieu - BBM Marmande : 89-91

Avec deux joueurs majeurs absents ( Monblanc et Fernandez) et une préparation complètement tronquée, Horsarrieu n’abordait pas la réception du BBM dans les meilleures conditions.

Avec un seul entraînement collectif lors des 10 derniers jours, les hommes d’Eric Billy-Diwongui s’attendaient à souffrir physiquement. Et pourtant, les deux formations se sont rendues coup pour coup dans un premier quart-temps très offensif. Monfort et la nouvelle recrue Boteko ont répondu aux fulgurances de Dembélé et Tisba (26-26). Les débats sont restés équilibrés dans le second acte. Malgré l’excellent passage de Dussarrat, ce sont les visiteurs qui ont viré en tête à la pause grâce à leur recrue star, Eddy Steiner. (48-52). Malgré les assauts de Lissalt et Vukosaljevic, les Lot et Garonnais, par l’intermédiaire de Bruzac et Stojilkovic, ont conservé leur avantage au moment d’aborder le dernier quart-temps (67-69).Le BBM a fini par l’emporter d’une courte tête grâce à son duo composé de Stojilkovic ( 12 points dans le dernier quart-temps) et Dembélé (89-91).

Au regard de la situation actuelle, l’ASCH n’a pas démérité face à une formation du BBM qui a pu s’appuyer sur ses deux recrues majeures, Steiner et Stojilkovic.

Horsarrieu : Dussarrat (12), Lissalt (12), Descorps (10), Boteko (15), Monfort (12), Dabadie (2), Conde (4), Vukosaljevic (22).

BBM: Bruzac (5), Steiner (19), Stojilkovic (21), Menville (6), Bailey (5), Ditu Mona Samu (10), Dembele (16), Tisba (6).

  • Auch - Rezé : 96-74

Auch, auteur d’une saison 2019/20 prometteuse pour un promu, accueillait Rezé, qui n’en finit plus de surprendre depuis deux ans.

L’avant match a été marqué sous le signe de l’émotion avec un vibrant hommage rendu à Enzo Franceschin, jeune meneur de l’ABC tragiquement disparu l’été dernier.
Transcendés et bien décidés à s’imposer pour Enzo, les auscitains ont réalisé un premier quart-temps proche de la perfection. Sous l’impulsion de Desbarats, Zoé et du nouveau venu Takerboust, les locaux ont assommé d’entrée des banlieusards nantais aux abonnés absents (29-6). L’euphorie est retombée rapidement côté ABC, ce qui a permis aux hommes de Gilles Versier de recoller petit à petit grâce à Papo (tout simplement énorme samedi soir) et De Casabianca (46-38). Surmotivés par l’espoir d’un come-back, les visiteurs ont poursuivi sur leur lancée avec Papo et Jacq en fers de lance (64-58). Malheureusement, la formation nantaise a payé dans le dernier acte les efforts déployés pour recoller au score. Les hommes de Gilles Versier se sont littéralement écroulés sous les banderilles de l’excellent Debrie (96-74).

Malgré une performance inégale qui se justifie par le manque de compétition depuis plusieurs mois, l’ABC a réalisé une solide performance offensive. Rezé a payé cher un premier quart-temps complètement raté.

Auch: Debrie (20), Zoé (20), Takerboust (13), Brachet (3), Lannelongue (6), Nsumbu Bidi (3), Desbarats (17), Hangoué (6), Versier (8).

Rezé : Papo (33), Jacq (14), De Casabianca (14), Maudeux (3), Soliman (4), Renaud (4), Robin (2).



Si vous voulez contribuer à la rédaction de BeBasket avec des résumés des poules A, C et D de Nationale 2 masculine, merci de nous contacter à redaction@bebasket.fr avec comme object "couverture NM2 poule ? 2020/21"










par @
16 septembre 2020 à 13:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
PAT VILLEMUR
Pat Villemur
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.