NM2

POULE B : LE GROS COUP DE PORNIC !

Retour sur la 16e journée de la poule B de NM2.

Pornic - Pays des Olonnes : 85-81

Le choc de la journée avait lieu à Pornic, où le leader était clairement en danger face à des Reds en embuscade à la troisième place.

 

Les locaux ont décidé d’appuyer fort d’entrée, prenant rapidement l’avantage grâce à M’Boma et Lontadila (17-10). Une avance que les hommes de Jean-Baptiste Dieulangard ont conforté avec Mpoy puis M’Boma à la conclusion. Peu inspiré, le POB s’en est remis à Kashala et Toto Nkote pour entretenir l’espoir d’un retour (40-29). La pause a fait le plus grand bien au leader vendéen, qui a grignoté petit à petit son retard sous l’impulsion de Toto Nkote et André. Ferchaud a tout de même permis aux pornicais de conserver un léger avantage, mais les compteurs étaient remis à zero au moment d’aborder le dernier acte (56-54). Peu en vue jusque là, Imhoff a pris feu et renversé la partie pour donner 6 points d’avance à sa formation. A deux minutes de la fin, Ferchaud a redonné l’avantage à Pornic, mais Imhoff a de nouveau inversé la tendance. A 1 minute du terme de la rencontre les deux formations étaient à égalité. Mais M’Boma et Ferchaud ont finalement eu le dernier mot dans une fin de match Hitchcockienne (85-81).

 

Pornic réalise un énorme coup avant de se déplacer sur le parquet de l’ESMS. Moins dominateur ces dernières semaines, le POB devra impérativement s’imposer face au Mans.

 

Pornic : Ferchaud (18), M’Boma (16), Mpoy (10), Delage (9), Lontadila (11), Lecointe (2), Quiros (6), Bronson (6), Akinocho (7).

 

POB : Kashala (10), Toto Nkote (17), Lessort (8), Imhoff (25), André (9), Cantinol (4), Raguette (2), Durand (6). 

 

 
Rezé - Horsarrieu : 62-58

Cette rencontre promettait d’être passionnante entre deux formations lancées dans une dynamique positive.

Et pourtant les deux équipes ont offert un triste spectacle en première mi-temps. Apathiques et peu inspirés offensivement, les banlieusards  nantais ont rejoint les vestiaires avec 4 points de retard, l’ASCH se montrant guère plus transcendante (22-26). Le troisième quart-temps a été d’une toute autre physionomie, Papo permettant aux hommes de Gilles Versier de prendre l’avantage. Meilleur joueur de la rencontre, il a donné 9 points d’avance à sa formation à dix minutes du terme de la rencontre (47-38). Mais, à l’image de Samnick et Fernandez, les visiteurs ont décidé de ne rien lâcher, revenant à égalité a une minute de la fin. Mais c’est finalement l’intenable Papo qui aura eu le dernier mot, tout d’abord à trois points puis sur le ligne des lancers-francs (62-58).

Rezé a assuré l’essentiel et occupe une belle 5ème place avant de se rendre à Agen. Horsarrieu accueillera Auch vendredi soir.

Rezé : Bondron (4), De Casabianca (9), Maudeux (6), Papo (24), Kittar (4), Cevadille (2), Soliman (4), Renaud (9).

Horsarrieu : Samnick (11), Fernandez (12), Dussarrat (7), Lissalt (5), Monfort (8), Pelkic (6), Monblanc (5), Nwagboso (4).


Garonne - Agen : 105-48

Diminué et en difficulté ces dernières semaines, Agen s’attendait à souffrir dans le chaudron meilhanais.

Dès les premières minutes on a senti que le derby serait très long pour l’ABC. Déterminé à se venger du camouflet subi au match aller, le GAB a rapidement compté 20 points d’avance grâce à Steiner et Sow (30-10). Tout le monde s’est mis au diapason à l’image de Gueye et Auriol, pour permettre aux locaux de réaliser un véritable cavalier seul lors de la première mi-temps (61-26). Une emprise confirmée dès le retour des vestiaires, avec Smith et Stojilkovic. L’écart a pris des allures de déroute, les Agenais encaissant notamment un 22-0 en 6 minutes (87-36). Avec 30 ballons perdus et un écart abyssal à l’évaluation (141 à 16), l’ABC a sombré dans une rencontre qui a prouvé que les deux formations ne boxaient pas dans la même catégorie  (105-48).

Les hommes de Dominique Guéret ont corrigé le tir après la défaite à Horsarrieu, et se rendront à Niort samedi prochain. Agen accueillera Rezé avec l’intention de faire oublier cette terrible déroute.

Garonne : Auriol (11), Williams (6), Smith (13), Gueye (19), Steiner (17), Sow (19), Stojilkovic (5), Dia (7), Michel (6), Martineau Constans (2).

 

Agen : Soliman (12), Radjouki (8), Marlas (1), Picardo (5), Farina (9), Tascon (5), Anastasakis (4), Khelifi (4). 
 
 
Auch - Niort : 70-85

 

 

Pas forcément dans le coup en ce début d’année, les Ducks devaient se rassurer sur le parquet de l’ABC, diminué par les absences de Versier et Desbarats. De son côté, Laurent Hay enregistrait le retour de Louis Iglesias.

 

 

Les deux formations ont offert un premier quart-temps agréable et équilibré, les visiteurs prenant une courte avance grâce à Baikoua (21-23). Malgré les absences, Auch est resté dans le match sous l’impulsion de Zoé et Delis Mayeta (37-39). Redoutables à longue distance à l’image de Baikoua et Gantswa, les Ducks ont creusé un écart conséquent dans le troisième quart-temps (54-65). Volontaires, les auscitains ont bien tenté de recoller au score par Chaléat, mais le collectif niortais a fini par faire la différence (70-85).

 

 

Niort s’est rassuré avant d’accueillir Garonne. Auch se déplacera à Horsarrieu dès vendredi. 

 

Auch : Debrie (16), Zoe (14), Chaléat (12), Delis Mayeta (10), Roucou (9), Pujolle (5), Racon (3), Lannelongue (1).

Niort : Baikoua (27), Diancourt (15), Gantswa (12), Iglesias (11), Papiyon (8), Ringer (6), Paquentin (4), Guisse (2).

Villeneuve - ESMS: 82-98

Toujours privés d’Antoine et Léo Chevalier, les Lot et Garonnais accueillaient une formation d’ESMS en confiance et déterminée à conserver sa place en haut du tableau.

Avec 10 points dans le premier quart-temps, Pavlovic a profité des largesses défensives Lot et Garonnaises pour débuter son festival. Malgré le bon passage de Charles, le VBC a accusé 7 points de retard après 10 minutes de jeu (23-30). Complètement dépassés, les hommes d’Alain Jhules ont subi les assauts de Jofresa, Mendy et Pavlovic. Sans réponse face au collectif de l’Elan, le VBC était déjà dans les cordes à la pause (37-58). Les locaux ont réussi à stabiliser l’écart au retour des vestiaires grâce à Gary, Diouf et Jonathan Chevalier. Mais Herzig et Pavlovic ont permis aux visiteurs d’aborder le dernier acte sereinement (56-77). Les Lot et Garonnais ont tout de même remporté cette ultime période, au cours de laquelle Bouyrelou, Gary et surtout Diouf se sont illustrés. Mais l’issue de la rencontre était déjà scellée depuis longtemps (82-98). 

Solidement installé à la quatrième place, ESMS accueillera Pornic samedi pour un choc de haut de tableau. Villeneuve se déplacera sur le parquet du BBM pour ce qu’il ressemble au derby de la dernière chance.   

Villeneuve: Diouf (16), Charles (16), Lazare (6), Bonnal (10), Bouyrelou (5), Gary (17), Ducard (6), J.Chevalier (6). 

 

 

 

ESMS: Pavlovic (32), Medenouvo (2), Dabadie (6), Gayon (12), Jofresa (18), Herzig (9), Mendy (14), Gauthier (5).  

 

 

 

 

JALT Le Mans - Poitiers : 78-83

 

 

Cette rencontre s’annonçait intéressante entre deux équipes aux dynamiques opposées, la JALT devant impérativement s’imposer pour éviter de s’enliser dangereusement dans le bas du classement.

 

 

La première mi-temps a été dominée par le PB, avec toujours le duo Desmonts-Dauby à la conclusion. Malgré les efforts de Courcier et Crook, les manceaux, incapables de contenir Seymour, ont accusé 9 points de retard à la pause (32-43). Au retour des vestiaires, Minla’a et Kuyo ont sonné la récolte et permis à la JALT de renverser la partie en prenant 4 points d’avance. Mais le manque de constance des locaux a fini par leur coûter cher, obligé de s’incliner face à Charles Albert, auteur de son meilleur match de la saison, puis Dauby (78-83). 

 


Les hommes de Sébastien Duval se trouvent désormais dans une situation délicate avant de se rendre sur le parquet du POB. A l’inverse, Poitiers  s’installe solidement dans la première partie du classement, et accueillera Gardonne samedi.  

 

 

JALT : Courcier (16), Crook (18), Diard (2), Bah (11), Kuyo (14), Minla’a (12), Baptiste (5). 

 

 

Poitiers : Dauby (15), Desmonts (14), Albert (20), Seymour (11), Moretto (8), Lheriau (6), Cluzeau (5), Nelhomme (3).  
 
 
Gardonne - BBM Marmande : 61-87

En difficulté depuis plusieurs semaines, Gardonne et le BBM avaient pour objectif de se relancer. Pour Alex Palfroy, arrivé sur le banc Lot et Garonnais il y a 2 semaines, c’était aussi l’opportunité d’aller chercher un premier succès.

Les locaux ont connu une entame désastreuse, n’inscrivant qu’un seul panier en 10 minutes. Il n’en fallait pas plus pour le BBM pour se détacher grâce à Bruzac et Bailey (8-18). La réaction des hommes de Cedric Barrat n’a pas tardé. Adgnot tout d’abord, puis Rabah et Motti ont remis les deux équipes à égalité à la pause (30-30). Le troisième acte a largement tourné à l’avantage des Lot et Garonnais, qui ont pris le large grâce à Bruzac et Benhamza (42-56). Dépassés défensivement, les gardonnais ont sombré lors de l’ultime période face à la puissance de Chailly et l’opportunisme de Couzigou. Alex Palfroy pouvait savourer ce premier succès porteur d’espoirs (61-87).  

Le BBM a enfin stopper sa spirale négative avant d’accueillir Villeneuve. Pour Gardonne, un déplacement périlleux se profile du côté de Poitiers.
 
Gardonne : Kastratovic (9), Rabah (13), Adgnot (5), Madronet (5), Senghor (8), Motti (20), Lalanne (1).
 
BBM: Bruzac (16), Chailly (14), Benhamza (16), Arnolin (9), Bailey (5), Couzigou (8), Macouangou (5), Hane (8), Dembele (4), Benhamed (2). 
 
 
 
 
Le classement : 
 
  • 1- POB 13-3
  • 2- Garonne 12-4
  • 3- Pornic 12-4
  • 4- ESMS 10-6
  • 5- Rezé  9-7
  • 6- Poitiers 9-7
  • 7-Auch 8-8
  • 8- Niort 7-9
  • 9- Horsarrieu 7-9
  • 10- BBM Marmande 7-9
  • 11- JALT Le Mans  6-10
  • 12- Agen 5-11
  • 13- Gardonne 4-12
  • 14- Villeneuve 3-13

Top 10 des marqueurs :

  • 1-Darko Kastratovic (Gardonne) 18.50 points
  • 2-Akaemji Williams (GAB) 16.56 points
  • 3-Arnaud Imhoff (POB) 16.46 points
  • 4- Christopher Dauby (Poitiers ) 15.20 points
  • 5- Julian Lewis (POB) 14.75 points
  • 6- Cédric Ferchaud (Pornic) 14.47 points
  • 7- Yohan Desbarats (Auch) 14.64 points
  • 8- Ribar Baikoua (Niort) 14.33 points 
  • 9- Antoine Chevalier (Villeneuve) 14.21 points
  • 10- Johan Papo (Rezé) 14.07 points 
 

 

par @
12 février 2020 à 21:43
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
PAT VILLEMUR
Pat Villemur
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.