NM2

POULE B : LE PAYS DES OLONNES ET ESMS RÉALISENT LA PASSE DE 3

Retour sur la troisième journée de la Poule B de Nationale 2 masculine.

Le POB et ESMS sont désormais les seules équipes invaincues après la défaite surprise de Garonne à Agen. Une journée qui a aussi été marquée par la belle victoire de Gardonne sur le parquet du BBM Marmande.

 

ESMS - Villeneuve : 82-66

En difficulté depuis le début de la saison, Villeneuve s'attendait à une rencontre difficile du côté de Montgaillard. En effet ESMS, qui enregistrait le retour de Medenouvo, espérait réaliser la passe de trois devant son public.

À l'issue d'un premier quart-temps équilibré, ce sont les visiteurs qui ont viré en tête grâce à Gary et Bonnal (16-17). Mais les hommes de Xavier Argueil ont haussé le ton et trouvé leur rythme dans une seconde période qu'ils ont largement dominé. Absent la semaine dernière, Medenouvo a permis à son équipe de se détacher, bien épaulé par Pavlovic, qui a pris rapidement le dessus sur ses adversaires directs (44-34). Malgré la nouvelle bonne performance d'Antoine Chevalier, le VBC a accusé le coup et subi l'impact de Pavlovic et Medenouvo. Puis Gayon à longue distance a donné un avantage plus conséquent à l'Elan (65-48). Malgré deux tirs à trois points de Bouyrelou, la formation landaise a parfaitement contrôlé son avance pour s'offrir un troisième succès en autant de rencontres (82-66).

Désormais seule équipe invaincue avec le POB, ESMS est bien décidé à jouer les troubles fêtes avant un déplacement du côté de Pornic. A l'inverse, Villeneuve n'a toujours pas ouvert son compteur mais a réalisé une prestation plus aboutie que lors des deux premières journées. Une embellie qu'il faudra confirmer face à Marmande.

ESMS: Pavlovic (20), Medenouvo (15), Dabadie (3), Jofresa (11), Herzig (11), Sebie (1), Ruop (4), Gayon (11), Gauthier (4), Mendy (2).

Villeneuve : A.Chevalier (15), Gary (19), Bonnal (10), Ducard (1), Bouyrelou (6), Diouf (4), Charles (2), L.Chevalier (4), J.Chevalier (5).

Niort- Auch : 84-70

Niort, qui enregistrait le retour de Papiyon, avait pour objectif de se racheter après sa défaite à Pornic. Mais le promu Auch débarquait en confiance, auréolé de sa première victoire face à Agen.

Les Ducks ont profité d'entrée des largesses défensives de l'ABC pour faire parler leur collectif et réaliser un premier quart temps de haute volée (30-22). Mais les Auscutians ne se sont pas laissés distancés à l'issue d'un second acte où ils ont resserré leur défense. Baikoua et Desbarats se sont livrés un vrai duel au cours d'une première mi-temps agréable à suivre (49-41). Au retour des vestiaires, les hommes de Laurent Hay ont accentué leur avance par l'intermédiaire de Diancourt et Iglesias (67-53). Les visiteurs ont décidé de ne rien lâcher et n'ont pas démérité durant cette rencontre. Zoé et Desbarats ont offert une belle partition face à Diancourt et Baikoua. Mais les Ducks se sont montrés plus constants sur l'ensemble de la partie (84-70).

Niort s'est rassuré avant de se déplacer à Garonne. De son côté Auch accueillera Horsarrieu.

Niort : Diancourt (19), Iglesias (17), Baikoua (16), Ringer (11), Paquentin (8), Papiyon (5), Indau (4), Gantswa (3), Diouf (1).

Auch : Desbarats (18), Zoe (14), Debrie (13), Versier (9), Delis (6), Chaléat (4), Racon (3), Franceschin (2), Roucou (1).

Agen - Garonne : 69-68

Entre l'ABC et le GAB, ce derby s'annonçait déséquilibré, les deux formations affichant des ambitions bien différentes cette saison.
Sébastien Boutin devra en plus se priver pour le reste de la saison de son capitaine Adil Abbassi, victime d'une rupture du ligament croisé antérieur et d'une fracture du plateau tibial la semaine dernière à Auch.

Ce sont pourtant les locaux qui ont enflammé le Stadium en dominant le début de match grâce à Radjouki et Soliman (23-15). Pris par surprise, le GAB a installé les barbelés et réagi par l'intermédiaire de Williams et Steiner (33-30). Mais les hommes de Dominique Guéret sont retombés dans leurs travers et ont subi la foudre agenaise, symbolisée par Radjouki. Avec 8 petits points écrits dans ce troisième acte, le GAB s'est retrouvé dans les cordes au moment d'aborder l'ultime période (56-38). Mais l'orgueil des Gabistes a bien failli faire la différence. Habitués des remontadas, les meilhanais ont échoué à un petit point à l'issue d'une rencontre où ils auront réagi plutôt qu'agir (69-68).

Agen a réalisé un véritable exploit en s'imposant face à l'un des ténors de la poule. Un succès qui pourrait avoir son importance dans la course au maintien. Pour le GAB, cette contre performance est plutôt fâcheuse avant d'accueillir Niort dans deux semaines.

Agen: Radjouki (23), Picardo (2), Soliman (9),  Sulpice (2), Marlas (6), Tascon (11), Thimothée (2), Farina (5), Champie (5), Anastasakis (4).

GAB : Auriol (2), Sow (3), Williams (20), Steiner (14), Smith (7), Stojilkovic (6), Michel (6), Dia (5), Jean-Pierre (5).

Horsarrieu - Rezé : 84-63

Ce deuxième déplacement consécutif s'annonçait difficile pour une équipe de Rezé en difficulté en ce début de saison. Qui plus est en terre landaise, où il n'est jamais simple de s'imposer.

Les jambes lourdes suite à un long voyage, les banlieusards nantais ont accusé le coup d'entrée, subissant les assauts de Monblanc et l'impact de Nwagboso (24-10). Une impression de domination qui a été confirmée dans le second quart-temps, au cours duquel l'ASCH a déroulé (44-27). Mais un relâchement coupable des hommes d'Eric Billy-Diwongui a permis à Maudeux et Renaud de remettre leur formation dans le sens de la marche (60-50). Un espoir de courte durée pour les troupes de Gilles Versier, victimes d'un coup de chaud de Dabadie, auteur de trois tirs à trois points dans le dernier quart-temps. Pelkic s'est ensuite chargé de valider le large succès de son équipe (84-63).

Horsarrieu s'est offert un succès probant sur le plan collectif (5 joueurs à 10 points ou plus) avant de se déplacer à Auch. Rezé tentera d'ouvrir son compteur avec la réception d'Agen.

Horsarrieu : Monblanc (11), Monfort (7), Fernandez (10), Nwagboso (13), Descorps (11), Pelkic (11), Lissalt (2), Dabadie (9), Roumegous (5), Larrieu (5).

Rezé : Renaud (22), De Casabianca (7), Denis (8), Maudeux (8), Henaff (9), Papo (2), Cevadille (2), Soliman (5).

BBM Marmande - Gardonne : 71-77

Le sort n'a pas gâté l'ESG, qui après deux matchs difficiles (Niort et POB) se déplaçait sur le parquet du BBM. Une rencontre qui annonçait des retrouvailles explosives entre Fred Rocco et son ancien club.

Dès le début de la partie, les visiteurs ont été pris de vitesse par le rythme insufflé par Arnaud Bruzac. Dembele puis Dione ont rapidement donné un avantage confortable au BBM (27-18). Mais les hommes de Fred Rocco se sont retrouvés subitement en difficulté face à une défense gardonnaise resserrée et plus agressive. L'ESG a rapidement comblé son retard grâce à l'adresse de Kastratovic, Adgnot et Rabah. Puis Ouedraogo a permis à sa formation de prendre l'avantage à l'issue de la première mi-temps (38-39). Au retour des vestiaires, les deux équipes se sont rendues coup pour coup à l'image de Hane et Ouedraogo. Puis Bruzac et Kastratovic ont pris le relais avant que deux tirs à trois points du jeune Tom Bobst ne permettent aux hommes de Gaëtan Murat de conserver leur avance à l'orée du dernier quart-temps (60-63). Une dernière période âpre et engagée au cours de laquelle les paniers se sont fait rares. L'ESG a fini par faire la différence sur la ligne des lancers francs, Kastratovic et Senghor se montrant impeccables dans l'exercice (71-77).   

Gardonne a réalisé une immense performance pour aller arracher sa première victoire de la saison. Pour le BBM ce début de saison ne répond pas aux attentes du club. Les joueurs de Fred Rocco devront réagir à Villeneuve dans deux semaines.

BBM : Bruzac (14), Chailly (5), Benhamza (11), Arnolin (4), Couzigou (6), Macouangou (4), Hane (6), Dione (5), Dembele (13), Benhamed (3).

Gardonne : Bobst (6), Motti (2), Kastratovic (18), Adgnot (15), Rabah (14), Madronet (2), Senghor (11), Stiti (1), Ouedraogo (8).

Pays des Olonnes - Pornic : 69-56

Malgré un début de saison quasi parfait, le POB se méfiait d'une équipe de Pornic qu'il a eu du mal à battre en préparation.

Les hommes de Guillaume Pons ont parfaitement débuté la rencontre avec d'entrée un 11/2 initié par Toto Nkote et Lessort. La tête sous l'eau, Pornic a réagi par l'intermédiaire de Mpoy (17-12). Mourier et Imhoff muselés, les pornicais, grâce à un Cedric Ferchaud de retour en grande forme,   ont fait plus que jeu égal avec leur hôte (30-26). Mais, au retour des vestiaires, le POB a infligé un terrible 14-3 à son adversaire. Toto Nkote (qui à 40 ans a disputé l'intégralité de la rencontre) et Imhoff se sont montrés à leur avantage au moment d'aborder le dernier acte (50-37). Mais les visiteurs sont de nouveau revenus à 5 points, avant que Mourier ne finisse par donner un avantage quasi définitif a des vendéens pas si sereins que ça  (69-56).

Grâce à une défense une nouvelle fois excellente, le POB réalise la passe de 3. Pornic a pourtant fait une excellente impression et confirmé sa belle performance de la semaine dernière.

POB : Mourier (11), Imhoff (11), Toto Nkote (17), Lessort (14), Kashala (3), André (3), Raguette (4), Cantinol (6).

Pornic : Ferchaud (17), Mpoy (11), Lontadila (7), Colin (3), M'Boma (5), Lecointe (1), Quiros (4), Akinocho (8).

Poitiers - JALT Le Mans : 70-74

Ce duel entre deux équipes nouvelles venues dans la poule s'annonçait très indécis, les deux formations surfant un peu dans l'inconnu.

Comme prévu le suspense a prédominé dans cette partie. Poitevins et manceaux se sont rendus coup pour coup durant toute la rencontre. Mais le collectif de la JALT a fini par faire la différence avec 5 joueurs dépassant la barre des 10 points (Courcier, Crook, Bah, Kuyo et Baptiste). Du côté de Poitiers, Clement Desmonts a confirmé sa belle performance de la semaine passée. Dauby et Merceron se sont aussi montrés offensivement alors que Moretto s'est contenté de 3 petits points. Le Mans a confirmé qu'il pourrait jouer les troubles fêtes dans une poule très ouverte. Quand au PB, il a prouvé qu'il serait difficile de s'imposer dans sa salle (70-74).  

Malgré cette seconde défaite Poitiers réalise un début de saison prometteur. La JALT sera difficile a manœuvrer mais l'effet de surprise a peut être déjà fait son temps.

Poitiers : Desmonts (18), Dauby (10), Moretto (3), Merceron (11), Mondjongo (2), Albert (6),  Seymour (8), Cluzeau (8), Lheriau (4).

JALT : Courcier (14), Bah (14), Crook (12), McSwiggan (5), Kuyo (12), Baptiste (13), Minla'a (4). 
 
 

Le classement :

1- POB 3-0

2- ESMS 3-0

3-Garonne 2-1

4- Le Mans JALT 2-1

5- Niort 2-1

6- Agen 2-1

7- Horsarrieu 2-1

8- BBM Marmande 1-2

9- Poitiers 1-2

10- Pornic 1-2

11- Gardonne 1-2

12- Auch 1-2

13- Rezé 0-3

14- Villeneuve 0-3

Top 10 des marqueurs:

1-Arnaud Imhoff (POB) 21.33 points

2- Marko Pavlovic (ESMS) 19.33 points

3- Ribar Baikoua (Niort) 17 points

4- Rolic Medenouvo (ESMS) 16.50 points

5- François Kuyo (JALT) 15.00 points

6- Grégory Lessort (POB) 15.00 points

7- Antoine Adgnot (Gardonne) 14.67 points 

8- Antoine Chevalier (Villeneuve) 14.67 points 

9- Malamine Bah (JALT) 14.67 points 

10- Jack Crook (JALT) 14.67 points

 

 

par @
24 septembre 2019 à 10:23
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
PAT VILLEMUR
Pat Villemur
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.