NM2


POULE C : CHERBOURG S'OFFRE ANGERS, PORNIC REÇU TROIS SUR QUATRE EN 2018

Renversée dans le money-time par des Normands de plus en plus performants à domicile, l'EAB voit Tours et Vitré recoller en tête du classement.

Cherbourg vs Angers : 77-71

Et le piège s'est refermé sur l'Étoile Angers Basket. Plus forcément habitué à se déplacer ces derniers temps, les quatre derniers matchs de championnat ayant été joué à domicile, le leader s'est pris les pieds dans le tapis à Cherbourg : une équipe de plus en plus à l'aise dans sa salle Jean Nordez. D'entrée de jeu, la troupe de Laurent Buffard a pourtant mis les ingrédients pour éviter la sortie de route : 7-17 puis 13-20 après dix minutes et déjà dix points pour Luke Fitzgerald. Et même quand l'EAB a vu déferler la vague offensive adverse (30-16 dans le deuxième quart-temps) jusqu'à rejoindre le vestiaire avec un déficit de neuf points (47-36), elle a su se relever, égaliser (56-56, 30') et a pensé faire plier Cherbourg pour de bon (63-71, 37'). Mais voilà, Cherbourg est une équipe de caractère et Basile Gregorieff et Davy Cévadille ont sonné la révolte pour renverser complètement la vapeur en trois minutes. Un 14-0 final pour accrocher, enfin, un "gros" au tableau de chasse.

Cherbourg : Weber 12, Paris 2, Gregorieff 7, Boudard, Cevadille 16, Brusokas 11, Omont 17, Keita 10, Lepetit 2.

Angers : Lonzieme 13, Lupot 13, Guirrou 5, Diop 4, Tchoubaye, Pierard 14, Fitzgerald 16, Andre 4, Joumard 2.

Poissy vs Berck : 51-90

Berck n'a pas fait dans le détail. Frustrée d'avoir échouée à domicile face à Vitré la semaine passée, l'ABBR a pulvérisé Poissy sur son parquet. Une équipe, avant le match, pas si loin que ça derrière au classement. Sans Marc-Antoine Hello blessé, l'équipe de Pascal Jullien a fait preuve de solidité défensive, n'encaissant que 51 points et a rapidement su prendre la mesure de son adversaire : 28-14, 52-23 puis 76-38. Un match à sens unique qui va certainement faire du bien pour la confiance. D'autant plus que la possibilité d'enchaîner est belle, ce samedi, avec la réception de Juvisy. Le Serbe Zlatko Jovanovic a terminé meilleur marqueur avec 20 points.

Poissy : Lahontan 12, Mendy 9, Sambe 7, Lescieux, Diakite 3, Coco 2, Boivin 6, Samake 12, Mendes Da Silva.

Berck : Mendy 12, Diouf 12, Jovanovic 20, Ebreuil 6, Cantinol 15, Weber 10, Wright 4, Zoe 11.

Vitré vs Vanves : 80-71

Si Vanves avait encore une petite chance d'accrocher le très haut de tableau en fin de saison, elle était là, à Vitré, juste avant de recevoir Tours. Le coup n'est pas passé loin mais les Bretons n'ont pas cédé. Malmenée en première période et menée à la pause d'un petit point (38-39), l'équipe de Mike Gonsalvès, toujours invaincue en 2018 toutes compétitions confondues, s'en est notamment remis à Guillaume Mérie pour écarter son dangereux adversaire. Avec un 3/3 aux 6,75 m d'entrée de seconde période, le capitaine, auteur au final de 25 points, a aussi capté neuf précieux rebonds et termine à 33 d'évaluation. Car même quand Vanves a eu les occasions de recoller, l'ancien ailier de Chartres a rentré quelques tirs venus d'ailleurs pour repousser définitivement le danger et, par la même occasion, le Stade de Vanves à cinq longueurs au classement. Une bonne opération.

Vitré : Lissossi 7, Veillet 6, Chapuy, Merie 25, Plateau 11, Alliman 11, Belkessa 9, Radulovic 11, Colas.

Vanves : Breggion 2, Sauzeau 14, Desroses 3, Antic 5, Sene, Kabengele-Kala 5, Vertus 2, Seye 17, Kossangue Toro 9, Buval 14.

Rennes vs Tours : 75-84

Tours a fait le match qu'il fallait. Emmenée par Julien Lesieu (19 points) dans la raquette, l'UTBM a fait la course en tête pendant tout le match. Agressifs en défense et inspirés offensivement, les Tourangeaux comptaient cinq points d'avance à l'issue du premier quart-temps puis dix-sept (18-35) à quelques instants de la mi-temps. L'équipe de Pierre Tavano comptera même jusqu'à 21 points d'avance mais Rennes ne pouvait pas rester sans réaction. Dans sa salle et avec son duo Bojan Pelkic (18 points) - Nikola Djurasovic (18 points), l'URB 35 a peu à peu recollé et est revenu à quatre points (68-72) à six minutes de la fin. Un effort vain puisque le co-leader a su réaccélérer pour ne pas connaître une désillusion. Comme Vanves, Rennes est donc désormais relégué à cinq longueurs de l'infernal trio de tête au classement.

Rennes : Gautier 13, Trohel 5, Fontaine 6, Sclear 2, Pelkic 18, Djurasovic 18, Pesquerel 2, Ben Driss 11.

Tours : Lesieu 19, Jovanovic 8, Bergeron 2, Williams 11, M'Boma 10, Dia 2, Cingala-Mata 9, Matic 8, Cadiau 3, Moukenga 12.

Juvisy vs Pornic : 67-71

En 2018, Pornic affiche un visage plus conquérant et surtout un bilan de trois victoires pour une défaite sur la phase retour. Au même stade lors des matchs allers, c'était 1V pour 3D. L'occasion était belle d'enchaîner sur le parquet de la lanterne rouge pour les Reds. C'est ce qu'ils ont fait dans un match peu spectaculaire. Portés par Bernard M'Poy (18 points), toujours lui, et Cédric Ferchaud (19 points), l'équipe de Loire-Atlantique s'est arrachée pour décrocher les deux points. Dans un mano-à-mano, les Pornicais, qui comptaient un point d'avance à la pause (38-39) ont aussi été relégués à sept points (59-52) quelques instants plus tard. Il a alors fallu un quatrième quart-temps sérieux et appliqué pour repartir avec la feuille et quitter la zone rouge grâce à cette sixième victoire avant de recevoir Calais. Gravenchon, Poissy et donc Juvisy sont derrière.

Juvisy : Mbengue 15, Broliron 5, Mavinga-Mbemba 2, Gueye 10, Badia 3, Rafai 8, Konsa 12, Yoro, Bique 10, Takerboust 2.

Pornic : Baudu 12, Gomez, Mpoy 18, Ferchaud 19, Lecointe 2, Gobin 10, Nicollin 5, Teka Djongoue 5.

Laval vs Fougères : 74-65

Pour Fougères, le visage de ces dernières semaines était conquérant. Mais à Laval, c'était comme un jour sans. Il faut dire aussi qu'à domicile, Laval reste sacrément costaud. Et l'a montré dès les premiers instants : 8-0, 13-6 puis 20-13. Fougères n'a pu courir qu'après le score pendant quarante minutes, pris des éclats (31-19 ou 38-23), recollé avec l'adresse de Marc-Antoine Bourgault (65-62) mais sans jamais inverser la tendance. Au final, la victoire de Laval est logique, comme au match aller. L'USL signe son neuvième succès de la saison et se retrouve à la quatrième place ex aequo avec Rennes, Vanves et Calais. Fougères est 8e avec une victoire de moins.

Laval : Froc 8, Cretois 10, Foucher, Gelu 2, Meignan 12, Fellah, Faulkner 18, Radenkovic 15, Toneguzzo 9.

Fougères : Duboc 5, Housieaux 14, Chavoutier 1, Bourserie, Bourgault 14, Akadiri 8, Kellum 16, Badiane 7.

Calais vs Gravenchon : 79-73

Pour son deuxième match dans sa nouvelle salle, Calais a signé une deuxième victoire. Mais comme contre Fougères, ce fût dur. On le sait, Gravenchon n'a plus tout à fait le même visage que lors des matchs allers et est plus accrocheur à l'extérieur, là où il n'a pas encore enregistré le moindre succès. Devant après dix minutes (21-19) puis à la mi-temps (48-38), Calais a dû batailler pour ne pas céder au retour des Normands (60-57, 30') emmenés par Marko Kovacevic (19 points) mais a tenu pour signer son neuvième succès de la saison. Gravenchon va recevoir Rennes, ce samedi, avant d'aller à Poissy. Ces prochaines semaines vont être importantes.

Calais : Cazier 9, Sy 16, Maginot 8, Henocq 2, Hane 10, Persic 14, Sow 7, Reed 13.

Gravenchon : Brizou, Le Borloch 10, Caudrelier, Patry 9, Lebas 3, Bourdariat 3, Kovacevic 19, Jones 10, Drouet 13, Malonga 6.

Classement :

1er, 2e et 3e : Tours, Angers et Vitré : 14 victoires et 3 défaites

4e, 5e, 6e et 7e : Rennes, Vanves, Calais et Laval : 9 victoires et 8 défaites

8e et 9e : Fougères et Berck : 8 victoires et 9 défaites

10e : Cherbourg : 7 victoires et 10 défaites

11e : Pornic : 6 victoires et 11 défaites

12e et 13e : Gravenchon, Poissy : 5 victoires et 12 défaites

14e : Juvisy : 2 victoires et 15 défaites

16 février 2018 à 07:44
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
19 ans et déjà en retraite sportive. Shootait dans le corner comme dans son fauteuil mais une reprise en D5 est imminente. La Bretagne ça le gagne.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
PROGRAMME TV
26 septembre - 20h45
Le Portel
Strasbourg
27 septembre - 19h00
Le Portel
Strasbourg
28 septembre - 13h00
Le Portel
Strasbourg
Coaching