NM2


POULE C : VITRÉ NOUVEAU SEUL LEADER, FOUGÈRES BÊTE NOIRE DE CHERBOURG

Crédit photo : Facebook Aurore Vitré

Avec les défaites d'Angers et Tours face à Laval et Vanves, les Bretons prennent la tête. En comptant la Coupe de France, Fougères a battu Cherbourg pour la troisième fois.

Vitré vs Poissy : 83-63

Vitré prend la tête de la Poule C. À la faveur des deux défaites consécutives d'Angers puis celle de Tours à Vanves, l'équipe bretonne est la seule à compter 15 victoires. Une semaine après une victoire dans la douleur face à Vanves, les joueurs de Mike Gonsalvès ont enchaîné, sans grosse surprise, face à Poissy. L'écart est monté crescendo pendant le match. Les locaux menaient 23-18 après dix minutes puis 39-27 à la pause. Ricardo Alliman a été précieux dans la raquette avec ses 23 points. Seule ombre au tableau pour les Vitréens, la blessure d'Étienne Plateau, a priori à la cheville. Mais ce week-end, l'ancien pensionnaire de Nationale 1 jouera en Coupe de France face aux Espoirs de Cholet et aura l'occasion, en cas de victoire, de marquer un point de plus au classement. Ce qui constituerait un sacré bonus car Angers et Tours sont déjà éliminés.

Vitré : Lissossi 14, Veillet 3, Chapuy 2, Merie 9, Plateau 8, Alliman 23, Belkessa 12, Regis 2, Radulovic 10.

Poissy : Mendy 12, Sambe 7, Lescieux 6, Diakite 6, Coco 8, Boivin 14, Samake 7, Mendes Da Silva 3.

Angers vs Laval : 60-66

C'est une petite surprise. Six jours après sa défaite à Cherbourg, Angers est de nouveau tombé, cette fois à domicile, face à Laval. Si l'EAB jouait sur la corde sensible depuis quelque temps, elle a fini par plier pour la première fois de la saison sur son parquet face à un promu qui réussit une saison bien plus qu'honorable. Preuve en est avec cette victoire de prestige, même sans Jérémy Nicolas, intérieur star de l'équipe. Dans ce match, Angers aura pourtant mieux démarré et menait 33-28 à la pause. Mais c'est dans le troisième quart-temps, concédé 16-28, que l'équipe de Laurent Buffard a perdu pied. Surtout, l'ancien arrière angevin Eliott Froc a été particulièrement inspiré dans la salle Jean Bouin avec 18 points au final et Angers a cumulé les mauvais choix qui l'ont empêché de revenir dans la partie. Laval, trois semaines après Tours, affiche ainsi un deuxième "gros" à son tableau de chasse.

Angers : Lonzieme 8, Lupot 12, Guirrou 11, Diop 9, Tchoubaye, Pierard 3, Fitzgerald 12, Andre 3, Joumard 2.

Laval : Froc 18, Cretois 13, Gelu, Meignan 5, Fellah 5, Faulner 9, Radenkovic 6, Toneguzzo 10.

Vanves vs Tours : 77-62

Tours était prévenu. En vain. Déjà vainqueur à l'aller, Vanves a refait le coup, à domicile, une semaine après un très bon match également du côté de Vitré. Forts défensivement et en réussite en attaque, les franciliens ont démarré le match pied au plancher en infligeant un 9-0 puis 22-9 à des adversaires assommés. Un début de match qui sera traîné comme un boulet par l'UTBM car, malgré des retours au score (26-16 puis 34-29), les Tourangeaux finiront par prendre l'eau. Bien emmenée par Thomas Breggion (16 points) et William Kossangue-Toro (15 points), l'équipe de Sylvain Mousseau comptait en effet 21 points d'avance à 11 minutes du terme (60-39) puis 25 (73-48) à la 36e. Et si le score final est plutôt flatteur, Tours n'a pu que griller une cartouche dans la lutte pour la montée alors qu'Angers avait aussi perdu. Vanves, par contre, est quarième ex aequo avec 10 victoires pour 8 défaites.

Vanves : Breggion 16, Desroses 7, Antic 11, Sene 2, Kabengele-Kala 7, Vertus 8, Seye 4, Kossangue Toro 15, Buval 7, Ekambi Claude.

Tours : Lesieu 8, Jovanovic 11, Bergeron 6, Williams 6, M'Boma 9, Dia 6, Cingala-Mata, Matic 6, Cadiau 1, Moukenga 9.

Fougères vs Cherbourg : 82-59

Cherbourg a trouvé sa bête noire. Deux fois en championnat, une fois en Coupe de France. Fougères est un ton-dessus. Surtout, l'ASC a été plombée par sa difficulté à voyager depuis le début de saison. Et l'entame de match (26-16) reste en travers de la gorge de Serge Gregorieff. À l'inverse, Fougères a été en réussite et a beaucoup mieux respecté le plan de jeu que face à Laval. Les Bretons ont ensuite plié définitivement le match dans le dernier quart-temps pour signer une cinquième victoire d'affilée à domicile. Des performances qui vont cependant être à reproduire à l'extérieur car le programme de ces prochaines semaines va être copieux : des déplacements à La Rochelle en Coupe de France puis à Tours et Gravenchon avant de recevoir Angers.

Fougères : Duboc 8, Housieaux 19, Chavoutier, Bourserie 8, Bourgault 13, Akadiri 6, Kellum 14, Badiane 14.

Cherbourg : Weber 4, Gregorieff 3, Boudard 3, Cevadille 2, Brusokas 16, Omont 6, Keita 3, Lepetit 20, Capitaine 2.

Gravenchon vs Rennes : 64-70

Rennes peut souvent faire preuve d'une grosse défense ou d'une grosse adresse. Gravenchon en a fait les frais. Même privée de Bojan Pelkic, Saïd Ben Driss ou encore Jarod Rousseau, l'Union Rennes Basket 35 a inscrit 14 paniers à trois points et El Kabir Pene (16 points), Louis Trohel (15 points) et Philippe Gautier (24 points) ont joué les bourreaux. Gravenchon s'est pourtant accroché et même mieux en première période puisque les Normands ont infligé un 21-9 dans le troisième quart-temps pour reprendre cinq points d'avance (52-47). Puis les Rennais ont fait preuve d'abnégation et de sang-froid pour arracher la feuille de match. Une victoire qui permet d'être, avec Calais, Vanves et Laval, à quatre points de Tours et Angers au classement. Gravenchon, de son côté, est toujours douzième ex aequo avec Poissy.

Gravenchon : Brizou, Le Borloch 3, Patry 2, Bouloukouet 10, Lebas 6, Kovacevic 11, Mussard, Jones 17, Drouet 10, Malonga 5.

Rennes : Gautier 24, Trohel 15, Fontaine, Sclear 6, Pene 16, Djurasovic 9, Pesquerel, Diarra.

Pornic vs Calais : 76-91

En forme en ce début d'année 2018, Pornic a manqué l'occasion de creuser l'écart sur la queue du championnat. Mais l'équipe de Donald Chantreau a manqué de ressources dans le dernier quart-temps. Privée de Bernard M'Poy et Vincent Jobard, elle avait pourtant mieux commencé (23-21), menait 44-39 à la pause et n'était qu'à -2 (56-58) à la 30e minute. Le moment choisi par Calais pour passer la vitesse supérieure. Avec François Cazier (18 points), Bruce Reed (19 points) Gora Hane (15 points) et Dalibor Persic (15 points) à la marque, les Nordistes ont passé un 33-20 dans le dernier quart-temps pour l'emporter 91-76. La lutte pour le maintien continue pour Pornic alors que Calais est quatrième et va recevoir Vanves le samedi 3 mars avant de se déplacer à Vitré : un programme copieux.

Pornic : Baudu 8, Gomez 13, Ferchaud 10, Lecointe 2, Gobin 20, Nicollin 10, Teka Djongoue 7, Gilabert 6.

Calais : Cazier 18, Maginot 4, Henocq 8, Hane 15, Persic 15, Sow 12, Reed 19, Morel.

Berck vs Juvisy : 84-50

Berck ne fait pas dans la demi-mesure : +39 à Poissy puis +34 face à Juvisy. Rien de mieux pour le moral et pour équilibrer le compteur au classement (9 victoires pour 9 défaites) au coeur d'une saison sans grande saveur. Dans ce match face à la lanterne rouge, l'ABBR a progressivement creusé l'écart : 17-13, 43-31 puis 65-35 pour l'emporter au final 84-50. Nikola Jovanovic (19 points) et Lawrence Wright (17 points) sont les joueurs qui ont le plus marqué. Berck va désormais se tourner vers la Coupe de France et la réception de Prissé-Mâcon. Une compétition qui rappelle forcément d'excellents souvenirs pour les Berckois puisqu'ils avaient remporté la dernière édition à Bercy.

Berck : Mendy 8, Diouf 9, Jovanovic 19, Ebreuil 14, Cantinol 2, Weber 4, Wright 17, Silvestre 5, Zoe 6.

Juvisy : Mbengue 5, Broliron 2, Mavinga-Mbemba 4, Badia 7, Rafai 14, Konsa 11, Yoro, Tancre, Takerboust 7, Pingault.

Classement :

1er : Vitré (15 victoires et 3 défaites)

2e et 3e : Tours et Angers (14 victoires et 4 défaites)

4e, 5e, 6e et 7e : Rennes, Vanves, Calais et Laval (10 victoires et 8 défaites)

8e et 9e : Fougères et Berck (9 victoires et 9 défaites)

10e : Cherbourg (7 victoires et 11 défaites)

11e : Pornic (6 victoires et 12 défaites)

12e et 13e : Gravenchon, Poissy (5 victoires et 13 défaites)

14e : Juvisy (2 victoires et 16 défaites)

23 février 2018 à 07:36
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
19 ans et déjà en retraite sportive. Shootait dans le corner comme dans son fauteuil mais une reprise en D5 est imminente. La Bretagne ça le gagne.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
PROGRAMME TV
26 septembre - 20h45
Le Portel
Strasbourg
27 septembre - 19h00
Le Portel
Strasbourg
28 septembre - 13h00
Le Portel
Strasbourg
Coaching