NM3

UN CADEAU NOMMÉ MOSES SONKO POUR BELFORT

Crédit photo : Vincent Janiaud

Ou comment l'ancien meilleur marqueur de Pro B se retrouve, par hasard, chez un promu en Nationale 3.

"Ça ne m’a pas du tout causé", avoue, sans peine, Matthieu Natale, dans les colonnes de L'Est Républicain. "Je lui ai demandé son nom, pourquoi il était là... La Pro B, je suis ça de loin." Quand il a vu débarquer Moses Sonko (1,96 m, 35 ans) à un entraînement en septembre, l'entraîneur du BC Belfort (NM3) n'a pas immédiatement réalisé quel type de joueur venait de mettre les pieds sur son parquet.

Retiré des parquets professionnels depuis une dernière pige à l'AMSB au premier semestre de l'année 2018, l'intérieur gambien s'est installé dans la région belfortaine afin de suivre sa femme, désormais professeure d'anglais à Valdoie. Au début, celui qui suit actuellement un master à distance en business international à l'université de Londres souhaitait simplement s'entraîner avec le BCB afin de garder la forme. Mais le club de Franche-Comté, totalement amateur et promu dans un championnat où il n'a jamais su se maintenir, a su le convaincre de s'engager pour la saison.

"[J'ai accepté de signer] parce que ce sont des gens sympas", explique-t-il à L'Est Républicain. Je voulais les aider. C’est un club très familial, avec un bon esprit. C’est exactement ce que je cherchais. [...] Je sais que j’aurais pu trouver un meilleur club, mais j’ai pris ma retraite à la fin de la saison dernière. Je ne voulais pas partir trop loin de chez moi. Je veux juste jouer pour le plaisir."

"Un vrai cadeau" pour Matthieu Natale qui, trop heureux de pouvoir compter sur un tel joueur, lui laisse une liberté totale. L'idée de départ était, par exemple, que Moses Sonko ne dispute que les matchs à domicile. "On n’était pas très crédible comme candidat au maintien", ajoute le technicien terrifortain. "On avait totalement besoin d’un joueur comme ça. Vis-à-vis de nos partenaires, c’est important aussi." Pouvoir compter sur l'ancien meilleur marqueur de Pro B (19,3 points en 2010/11) aux 209 matchs dans la division (avec Quimper, Bourg-en-Bresse et Aix-Maurienne) était pratiquement inespéré pour une équipe qui n'avait gagné que 7 de ses 108 matchs en Nationale 3 dans son histoire.

Sportivement, l'effet Sonko fut immédiat. Malin, le BC Belfort n'a pas ébruité la signature de l'ancien étudiant de Coastal Carolina University avant la réception de Salins-les-Bains le week-end dernier pour le compte de la quatrième journée du championnat. Les Jurassiens en ont fait les frais puisqu'ils sont repartis de Belfort avec les valises bien chargées (67-87). Soit le premier succès de la saison pour Belfort, avec 28 points en 22 minutes de Moses Sonko.


Moses Sonko (n°14) avec sa nouvelle équipe
(photo : BC Belfort)

19 octobre 2018 à 10:09
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
15 novembre - 01h00
Washington Wizards
Cleveland Cavaliers
15 novembre - 01h15
NBA Extra
15 novembre - 02h00
Minnesota Timberwolves
New Orleans Pelicans
15 novembre - 09h15
Washington Wizards
Cleveland Cavaliers
15 novembre - 09h55
Le Mans
Avellino
Coaching