PRO B

ALEXANDRE MÉNARD : "A WIN IS A WIN"

Alexandre Ménard
Crédit photo : Gérard Héloise

Vendredi soir, Rouen a décroché sa première victoire en championnat contre Quimper, qui reste toujours bredouille après la 3e journée.

-5 à Nancy, -4 contre Blois et -6 à Rouen. L'UJAP ne passe jamais loin de la victoire à chaque fois. Mais à l'heure qu'il est, Quimper pointe en bas du classement de Pro B. Trente minutes bien maitrisées avant un dernier quart-temps fatal pour les Bretons. Forcément, Laurent Foirest était déçu à l'issue de la rencontre :

"Je n'ai pas grand chose à reprocher à mes joueurs. Ils se sont donnés même si on a manqué un petit peu d'agressivité défensive en 1ère période. On aurait pu jouer aussi un peu plus vite car on a les joueurs pour. On prend 12 points d'avance, on a le match bien en main. Et le dernier quart-temps, on ne joue plus. On ne peut plus jouer. Quatre fautes offensives... Il y en a une à la rigueur mais quatre.. On va travailler pour accrocher notre première victoire. Ce qui manque pour faire la bascule ? Il faut que tout le monde soit bon en même temps. Surtout défensivement, notamment dans les replis. C'était déjà le cas les matchs précédents."

De son côté, c'est l'esprit un peu plus serein qu'Alexandre Ménard est arrivé en conférence de presse. Son équipe s'est imposée 81-75 contre Quimper - la première de la saison - au terme d'un dernier quart-temps renversant. Mené de 6 longueurs à 10 minutes de la fin, le Rouen Métropole Basket a passé 28 points aux Quimpérois. Mais l'entraîneur rouennais sait qu'il y a encore du travail :

"C'est pas très brillant, c'est loin du jeu que l'on veut produire mais « a win is a win ». On sent encore une équipe fébrile, qui doute mais qui se bagarre, qui donne de l'énergie. De ce côté là, on ne peut rien leur reprocher. J'espère que cette première victoire va nous libérer un peu. Le passage de Jessie (Begarin) dans le 4e quart-temps a été très intéressant. On veut qu'il shoote parce qu'on sait qu'il peut être à un très bon pourcentage. Mais je pense aussi à Jean-Baptiste Maille qui a fait don de son corps sachant qu'il est malade, qu'il a de la fièvre depuis deux jours. Tous ceux qui sont rentrés sur le terrain ont essayé d'apporter ce qu'ils pouvaient apporter. Je suis content pour cette victoire surtout pour les garçons qui la méritent. Ils vont pouvoir dormir un peu plus tranquille."

L'entraîneur du RMB pointe quelques carences dans le secteur intérieur de son équipe :

"Je regrette qu'on n'ait pas pu stopper Valdelicio Joaquim qui a fait un gros chantier (22 points et 12 rebonds, ndlr) dans la raquette. C'est un peu notre problème à nous. Ce soir, Quimper prend 8 rebonds offensifs, 6 en première mi-temps et 2 en deuxième mi-temps. C'est ce qui nous aide beaucoup. Il (Joaquim) nous a fait mal avec des tirs postes hauts. De plus, on a pas un intérieur dominant. Il n'y en a pas un qui est au rendez-vous à chaque match. La dissuasion intérieure, le rebond défensif restent un problème récurent et il va falloir se pencher sur le problème de manière très sérieuse."

Place à la récupération pour Rouen qui retrouve le Kindarena mardi pour la réception de Lille en 1/4 finale retour de la Leaders Cup. A l'aller, les Nordistes s'étaient imposés 89-81. Quimper accueille Gries-Oberhoffen le week-end prochain. Pour un premier succès ?

À Rouen,

27 octobre 2018 à 16:12
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
15 novembre - 01h00
Washington Wizards
Cleveland Cavaliers
15 novembre - 01h15
NBA Extra
15 novembre - 02h00
Minnesota Timberwolves
New Orleans Pelicans
15 novembre - 09h15
Washington Wizards
Cleveland Cavaliers
15 novembre - 09h55
Le Mans
Avellino
Coaching