PRO B

APRÈS UNE SAISON TRÈS DÉCEVANTE, NANTES VA RECRUTER UN MANAGER GÉNÉRAL

Le président de Nantes, Jean-Luc Cadio, reconnaît des erreurs faites cette saison et évoque l'avenir du club. 

Alors que beaucoup d'acteurs faisaient de Nantes un des prétendants à la montée en Jeep ELITE à l'issue de cette saison, surtout après un dernier exercice très prometteur (défaite en finale des playoffs contre Boulazac), l'Hermine se retrouve dans la galère. Très tôt, trop tôt même, l'Hermine annonçait l'arrivée de Nedeljko "Neno" Asceric (entraîneur de Lille à ce moment là) sur le banc nantais pour la saison prochaine alors que les playoffs n'avaient même pas débuté. Jean-Luc Cadio, président du club de Nantes, reconnait dans 20 minutes avoir fait une erreur : 

"Malheureusement on a fait une erreur de casting avec l'entraîneur... On a attendu le mois de juin pour faire le recrutement sachant que toutes les valeurs sûres n'étaient plus sur le marché. Neno a bâti une équipe avec les moyens qu'il avait, mais cette formation a été mal conçue."

15e de Pro B à l'heure actuelle, Nantes a effectué plusieurs changements cette saison pour absolument maintenir le club en Pro B. Jean-Baptiste Lecrosnier a repris les rênes de l'équipe après avoir déjà été l'entraîneur par intérim de Nantes la saison dernière, Alexandre Gavrilovic est parti à Evreux, Zoran Vrkic a rejoint l'Espagne et a été remplacé par Lamine Kanté. Mais le club de Loire-Atlantique a continué à avoir de mauvais résultats, la faute à une équipe davantage portée sur ses individualités que son collectif :

"Le coach actuel a récupéré une équipe qu'il n'a pas choisie. Il doit s'adapter. Maintenant il faut être tous derrière le coach, les joueurs et le staff."

Un manager général attendu la saison prochaine

Pour ne pas revivre une saison très décevante, dans le cas où l'Hermine se maintient, Jean-Luc Cadio, compte s'inspirer de ce qu'il se fait ailleurs. Et il n'y a pas forcément besoin d'aller chercher très loin :

"Aujourd'hui ce qu'il nous manque à l'Hermine Basket Nantes, c'est un véritable manager général en charge du sportif, du commercial et de l'organisation. Il ne fallait pas mettre que des bénévoles à travailler. On auraît dû réduire la masse salariale des joueurs et embaucher un vrai pro. Comme Blois l'a fait avec Julien Monclar."

Ce qui est certain c'est que la saison prochaine, l'Hermine sera toujours présidé par Jean-Luc Cadio et entraîné par Jean-Baptiste Lecrosnier. 

Le maintien passe par une victoire ce vendredi soir pour l'Hermine qui accueille Nancy. Coup d'envoi, à 20h.

30 mars 2018 à 19:20
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.