PRO B

BATHISTE TCHOUAFFÉ, LA SAISON BASCULE ?

Crédit photo : Lilian Bordron

En échec jusque-là depuis le début de sa carrière professionnelle avec des passages délicats à Nanterre, Bourg-en-Bresse et Poitiers, Bathiste Tchouaffé vient de vivre une saison réussie avec Quimper. Devenu l'un des Français les plus en vue de Pro B, le jeune shooteur semble avoir vécu un premier tournant positif dans son parcours.

Nul doute que Bathiste Tchouaffé (1,98 m, 23 ans) a eu un petit pincement au cœur vendredi soir. Ses 13 points, 5 rebonds et 3 interceptions n'ont pas scellé le sort de Poitiers, déjà relégué en NM1, mais le shooteur quimpérois pourrait ne plus recroiser la route de son club de cœur avant longtemps. Pourtant, l'an dernier, leurs destinées s'étaient unies mais rien ne s'était déroulé comme prévu, tant individuellement que collectivement. Attendu au tournant, le joueur avait déçu (6,4 d'évaluation) tandis que le PB86 n'avait échappé à la descente que grâce à l'interruption prématurée de la saison.

Cette année, si rien n'a changé pour le club pictavien, Bathiste Tchouaffé a su lui sortir de la spirale négative qui l'encerclait depuis ses premiers pas dans le monde professionnel en 2016. Courtisé par Aix-Maurienne et Gries-Oberhoffen l'été dernier, il a manifestement effectué le bon choix en rejoignant l'UJAP Quimper et a livré sa saison référence en carrière (12,5 points à 50%, 3,9 rebonds, 1 passe décisive et 1,1 interception pour 13,2 d'évaluation en 27 minutes de moyenne).

« C'est sûr qu'une bonne saison comme celle-ci me fait du bien, mais la route est longue », disait-il à Fos-sur-Mer mardi dernier. « Je n'ai que 23 ans, il me reste encore pas mal de choses à prouver. Mais oui, c'est très positif, surtout que j'ai pu le faire dans une équipe qui a joué le haut de tableau, voire la montée. C'est bénéfique pour moi, c'est une étape. J'ai commencé ma carrière assez tôt, j'ai forcément aussi commis des erreurs, peut-être dûes à ma jeunesse. Maintenant, je grandis, j'évolue d'année en année. Cette saison, j'ai beaucoup appris aux côtés de Laurent qui est un ancien basketteur donc ce n'est que du positif.

Responsabilisé par Laurent Foirest, Bathiste Tchouaffé a su capitaliser sur son arme principale : le tir à trois points. Lui qui dispose de l'un des plus beaux bras de LNB a ainsi shooté à 47,7% de loin (71/149), étant seulement devancé par son ex-coéquipier Abdoulaye Mbaye. Auparavant considéré comme trop unidimensionnel, surtout que ses tirs lointains ne rentraient pas (19,6% à Bourg-en-Bresse, 29,2% à Poitiers), l'ancien pensionnaire du Centre Fédéral a considérablement étoffé son jeu dans le Finistère, avec notamment de vrais progrès dans le domaine défensif. Une évolution qui se lit aussi sur la feuille des statistiques, avec des moyennes de rebonds et d'interceptions doublées par rapport à l'an dernier.

bathiste-tchouaffe--la-saison-bascule--1623667424.jpeg
Bathiste Tchouaffé de retour dans le bon sens grâce à son passage à l'UJAP
(photo : Sébastien Grasset) 

Capitaine des équipes de France U16 et U18 championnes d'Europe, multitré lors de sa saison rookie avec Nanterre (vainqueur de la Coupe de France et de la FIBA Europe Cup en 2017), Bathiste Tchouaffé a eu le malheur d'être trop attendu au tournant dès son plus jeune âge et de subir des comparaisons hasardeuses, comme avec Nicolas Batum. Sélectionné pour le Hoop Summit 2017, l'arrière des Béliers de Kemper n'a pas su répondre aux attentes placées en lui en Jeep ÉLITE, tant à la JSF qu'à la JL. Peu responsabilisé (10 minutes de moyenne), il payait alors ses lacunes défensives en terme de lecture de jeu, un manque de caractère (combien de fois a-t-on entendu qu'il était trop gentil ?) et des shoots qui ne tombaient pas dedans, conséquence vraisemblable d'un vrai déficit de confiance ? Tout cela semble avoir été oublié à Quimper, et Laurent Foirest se réjouit d'avoir su remettre son protégé sur le bon chemin.

« Bathiste est un jeune joueur, il ne faut pas oublier qu'il vient seulement d'avoir 23 ans. On lui demande beaucoup. J'avais un objectif avec lui, c'était d'essayer de le rendre meilleur pour qu'il puisse retourner jouer plus haut, tout en continuant à gagner. Je ne lui ai pas fait de cadeaux cette saison et ce qu'il a fait, c'est de mieux en mieux. Après, pour devenir le joueur qu'il veut prétendre être, il y a encore du boulot. »

En fin de contrat avec les Béliers, Bathiste Tchouaffé va maintenant devoir effectuer un choix crucial : poursuivre son apprentissage en Pro B, probablement toujours à Quimper, ou retenter sa chance en Jeep ÉLITE. « Je ne sais pas du tout », soufflait-il. Autrefois décrié pour son manque de combativité et d'agressivité, l'ex-patron des Bleuets a eu le mérite de reprendre sa carrière en main et d'avoir peut-être initié un premier tournant décisif. Si la route reste encore longue, si cette première étape a pris un certain retard, elle est désormais validée et c'est l'essentiel. Le passé est oublié, place à la suite. 

14 juin 2021 à 13:14
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.