PRO B

BLOIS : MICKAËL HAY SUSPENDU DEUX MATCHS

Mickaël Hay ADA Blois 201920 conf screen
Crédit photo : ADA Blois

Le coach de l'ADA Blois Mickaël Hay a été suspendu pour deux rencontres par la Commission de Discipline de la Ligue Nationale de Basket (LNB).

Co-leader de Pro B avec Souffelweyersheim et Denain, l'ADA Blois aurait pu être invaincue sans sa défaite sur le parquet de Gries-Oberhoffen (78-77) pour la 3e journée. Une défaite amère puisque c'est une faute sifflée à 20 mètres du panier à 2 secondes de la fin qui a permis à Samir Gbetkom d'avoir les deux lancer-francs de la gagne.

Furieux après la rencontre, l'entraîneur battu Mickaël Hay s'en est allé voir l'arbitre. "C'est scandaleux, c’est du vol, tu es un voleur", lui aurait-il dit, selon les écrits de son employeur. Des propos ayant entraîné un rapport du trio arbitral et une suspension d'un match ferme, à laquelle il faut ajouter un autre match suite à un sursis datant de la saison 2016/17. Mickaël Hay ne sera donc pas sur le banc de son équipe lors des rencontres à Poitiers (ce samedi 23) puis à Lille (le vendredi 29). C'est son habituel assistant Dominique Roinard qui le remplacera.

Dans son communiqué à lire ci-dessous, l'ADA Blois s'exprime sur cette sanction :

"Après 6 matchs de Championnat de Pro B, l’ADA Basket n’a connu la défaite qu’à une reprise, le 25 octobre dernier sur le parquet de Gries-Oberhoffen. Une rencontre qui avait laissé un goût amer puisqu’après avoir pris un avantage qui semblait définitif à moins de 2 secondes du buzzer, une faute a été sifflée à l’encontre de Kris Joseph sur un joueur de Gries, à plus de 20 mètres du cercle, alors que celui-ci l’a heurté et n’allait pas en direction du panier blésois pour tenter un tir, fut-il désespéré.

La suite est connue : le joueur inscrira les 2 lancers-francs issus de la faute et Gries remportera la rencontre, infligeant à l’ADA ce qui est à ce jour son unique revers cette saison. Dans la foulée Mickaël Hay, sous le coup de l’adrénaline et d’une frustration compréhensible, s’adressera à l’arbitre auteur du coup de sifflet de manière véhémente en tenant des propos dans le feu de l’action : « c’est scandaleux, c’est du vol, tu es un voleur ». Mickaël Hay retournera ensuite rapidement vers son banc.

Suite à la rencontre, la commission de discipline de la LNB, présidée par M. De Monteynard, a convoqué Mickaël Hay le 6 novembre afin de revenir sur ces « incidents », audience à laquelle le coach blésois a assisté accompagné de Julien Monclar, directeur des opérations du Club.

Les blésois ont choisi d’assumer la frustration ressentie et le caractère humain d’une réaction véhémente face à une injustice sportive, tout en reconnaissant que le mot « voleur » était mal choisi et globalement employé à mauvais escient dans le sport.

En son âme et conscience, la commission a choisi de suspendre Mickaël Hay pour 1 match ferme et d’y ajouter 1 match supplémentaire au titre du sursis dont le coach faisait l’objet depuis 2017, celui-ci étant tout à fait justifié. Nos joueurs évolueront donc sous la direction de l’assistant-coach Dominique Roinard lors des 2 prochains matchs à Poitiers puis à Lille.

L’ADA Basket et Mickaël Hay ont décidé de ne pas faire appel, ne voulant pas se lancer dans une procédure à rallonge à l’issue toujours incertaine, notamment à la lueur dont les débats ont été menés en première instance.

Néanmoins le club tient à faire part de plusieurs éléments :

  • Après plusieurs échanges très constructifs avec le « groupe technique haut-niveau de l’arbitrage » dont le référent Pro B est M. Eddie Viator, il a été unanimement reconnu par ce même groupe que ce coup de sifflet « n’avait pas lieu d’être » et qu’il s’agissait d’une erreur de l’arbitre ayant pour conséquence de retirer la victoire à l’équipe de Blois.
  • Lors de l’instruction de la commission de discipline, Mickaël Hay a été questionné à plusieurs reprises, répondant à l’écrit avant la commission, puis oralement pendant. En revanche la commission n’a pas cru bon de consulter les autres acteurs de « l’incident » à savoir les arbitres et autres officiels de la rencontre afin de recueillir leurs impressions à « tête reposée », préférant se contenter d’un rapport de 4 lignes rédigé 10 minutes après la rencontre dans les vestiaire arbitres de la salle des alsaciens.

Le Club regrette donc amèrement la décision de la commission de discipline, car si les faits reprochés à Mickaël Hay lors de la saison 2016-2017 ont donné lieu à une sanction logique (sursis), la décision prise cette fois est vécue comme plus que sévère car incohérente dans ses motivations et insuffisante dans son instruction.

Déjà pénalisé sportivement par une défaite issue de ce coup de sifflet c’est une véritable double peine qui s’applique avec cette suspension pour 2 matchs, espérant qu’elle ne devienne pas triple et que la victoire à Gries ne manquera pas trop vivement au bilan de l’équipe en fin de saison.

Néanmoins le Club sera légaliste et s’appliquera à ce qu’elle soit appliquée dès samedi pour la 7ème journée de Pro B à Poitiers."

19 novembre 2019 à 13:24
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.