PRO B

DEMI-TERRAIN, DÉSINFECTION ET TRAVAIL INDIVIDUEL, VALENTIN CHERY RACONTE LA REPRISE DES ENTRAÎNEMENTS AVEC PARIS

Valentin Chery Paris Basket
Crédit photo : Sébastien Grasset

Valentin Chery, le poste 4/3 du Paris Basketball, est revenu sur la manière dont s'est déroulée la reprise des entraînements avec le club. 

Contacté par le média Paris Basket On Air, Valentin Chery (2,02m, 23 ans), joueur du club éponyme, s'est confié sur le fonctionnement à respecter depuis la reprise des entraînements au centre The One Ball, il y a un peu plus de deux semaines maintenant. Sécurité et respect des gestes préconisés sont de mises du fait de la crise sanitaire actuelle et cela a de quoi en dérouter plus d'un. Des propos recueillis par Antoine Delplanque :

"Quand tu reviens dans des conditions comme ça, tu te dis : est-ce que c'est nécessaire, est-ce qu'on peut bien reprendre le basket, est-ce que ça va être comme quand on a lâché le basket il y a deux mois ? Forcément, la reprise n'était pas pareil, surtout quand tu sais que tu reprends individuellement, c'est comme si t'étais en présaison sauf que tu sais que tu peux pas faire de 1v1, de 3v3. Au début c'était bizarre mais après on s'est mis en mode développement individuel et travail personnel. On va chacun travailler sur ses objectifs individuellement. On va faire des tests physiques lundi et ensuite, des programmes pour le mois de juin seront mis en place pour le renforcement musculaire et le basket. Chacun aura ses objectifs.

Ça m'a choqué au début mais ça rassure qu'il prennent des précautions comme ça parce qu'on ne sait jamais. Entre deux journées, il y en a qui vont faire leurs courses, qui vont voir leur famille. Donc franchement, ça m'a rassuré. Et on peut s'entraîner dans de bonnes conditions. Nous avons eu de la chance de la réouverture de la salle et du protocole mis en place par le club pour garder la sécurité et les gestes barrières donc c'est bien. 

On est 7 à s'entraîner donc 4 le matin et 3 l'après-midi et on essaye de s'arranger par rapport à ça. On a deux terrains donc chacun a un demi-terrain. On a une heure de préparation physique et une heure de basket. Pendant deux heures, on reste sur notre demi-terrain et ce sont les coachs et les préparateurs physiques qui changent de terrain. Il y a un protocole entre les terrains. Tous les matins, on prend ta température, on doit désinfecter notre ballon et avoir notre propre équipement."

Ces précautions peuvent paraître étranges et handicapantes pour la progression des joueurs mais elle se révèlent parfaitement nécessaires, voire bénéfiques. Le scepticisme est logiquement de la partie mais le travail individuel est extrêmement important et cette période offre l'opportunité de travailler davantage sur des aspects plus faibles de leur jeu.

04 juin 2020 à 10:46
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
KILLIAN VÉROVE
Killian Vérove
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.