PRO B

DENAIN IMPÉRIAL FACE À NANCY, QUIMPER ET ROUEN DÉROULENT

Armand Mensah
Crédit photo : Christophe Delrue

Si Nancy a sorti le grand jeu face au Sluc pour l'emporter 92-69, Quimper et Rouen n'ont pas vraiment tremblé devant Evreux (89-73) et Poitiers (99-78). Saint-Quentin a également lancé sa saison en signant un premier succès sur le parquet de Paris Basket (83-90).  

Grosse prestation de Denain qui a dominé les débats des deux côtés du parquet face à une formation de Nancy qui avait notamment impressionné sur le parquet de Blois en quarts de finale de Leaders Cup.

Cette fois, le Sluc n'a jamais trouvé la solution face à une défense agressive et une menace qui est arrivée de tous les côtés, de Ruphin Kayembé (19 points) à Chris Ebou Ndow (12 points), Stephen Brown (12 points) ou encore Anthony Racine (17 points). Alors que ses coéquipiers avaient montré un visage conquérant jusque là (68-52), Anthony Racine a enfoncé le clou au début du quatrième quart-temps avec deux paniers à 3 points (80-64). Rigo Edzata a alors pu parachever le succès denaisien d'un dernier dunk pour un score final sans appel de 92 à 69.

Quimper et Rouen maîtres du tempo

La grande première de Quimper en championnat était également attendue. Face à Evreux, l'Ujap n'a pas déçu, prenant très vite les devants (14-4) puis en déroulant son jeu, avec un trio Tchouaffé-Rambaut-Reid qui a parfaitement secondé David Jackson, auteur de 19 points. A +12 à l'heure du repos, les Quimpérois ont su mettre le verrou en défense pour s'assurer un premier succès sans encombres (89-73).

Rouen a également réussi une belle démonstration de force à la maison devant Poitiers (99-78). Avec une attaque qui s'est nourrie des armes de chacun autour de la tour de contrôle Amin Stevens (20 points, 10 rebonds), que ce soit Zimmy Nwogbo (15 points), Matic Rebec (15 points), Pierre-Etienne Drouault (17 points) ou Benoît Injai, MVP du match avec ses 15 points, 6 passes décisives et 3 interceptions dans une partie qui a définitivement basculé au retour des vestiaires.

Parker Jackson-Cartwright en patron à Paris

Enfin, Saint-Quentin a signé la première victoire de sa saison après avoir commencé par deux revers. Le SQBB a rectifié le tir du côté de Paris, surpris par la très bonne entame des hommes de Julien Mahé. Grâce à l'efficacité de Lien Phillip, l'adresse extérieure de la paire Gillet-Besson et l'agressivité d'Akwasi Yeboah, Saint-Quentin pointait déjà à +16 après dix minutes de jeu (14-30) et a tenu son avance jusqu'à la pause, avant de commencer à céder du terrain.

Les Parisiens ont réussi à revenir jusquà 71-72 sous l'impulsion d'un Kevin Franceschi déterminé. Mais Parker Jackson-Cartwright a eu le sang-froid nécessaire pour claquer un 3 points et enchaîner avec une interception suivi d'une passe décisive pour le dunk d'Akwasi Yeboah. MVP du match, Parker Jackson-Cartwright (12 points, 6 rebonds, 14 passes décisives) a ensuite scoré ses quatre lancer-francs pour assurer la victoire au SQBB (83-90).

13 décembre 2020 à 00:05
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.