PRO B

DIMINUÉ, LE SLUC NANCY TOMBE À NANTES

René Rougeau
Crédit photo : NBH

Alors que le SLUC Nancy restait sur huit victoires consécutives, les hommes de François Peronnet se sont inclinés chez le Nantes Basket Hermine (78-70), ce dimanche 25 avril 2021. Le technicien nancéien a aussi regretté les "comportements irresponsables et irrespectueux" de ses deux jeunes Siriman Kanoute et Lucas Ugolin.   

17. C'est le nombre de rebonds offensifs captés par le SLUC Nancy pendant les trente premières minutes. Seulement voilà, les Nantais victorieux vendredi contre Poitiers à la Trocardière avaient à cœur de commencer une nouvelle série, après une spirale de six défaites de rang. "Après trois quart-temps, le rebond défensif n’était pas tenu, reconnait Jean-Baptiste Lecrosnier. Il fallait y aller à l’envie et jouer le rebond du meneur au poste 5 car Nancy est une équipe très athlétique."  

"Tout le monde s'attendait à ce que l'on craque"

Et force est de constater que la formation de Loire-Atlantique s'est métamorphosée dans les dix dernières minutes. Plus un seul rebond offensif concédé pour René Rougeau (26 points à 10/15 aux tirs, 8 rebonds et 3 passes) et ses coéquipiers, alors qu'ils en avaient laissé filer 17 en 30 minutes. "On a trouvé le cinq qui nous a permis de fermer la raquette, explique l'entraîneur nantais. C'est un peu tardif donc il faut qu’on monte du caractère et de la dureté plus tôt dans la rencontre. Défensivement, on a été capables de baisser le pourcentage (39% de réussite pour le SLUC Nancy) de l’une des meilleures équipes du championnat. Les gars ont su faire preuve de beaucoup d'abnégation et j'en suis fier." 

"Des comportements irresponsables et irrespectueux" pour Siriman Kanoute et Lucas Ugolin

Sans Charles Nkaloulou et Enzo Goudou-Sinha (tous les deux positifs à la COVID-19), le SLUC a tenu bon pendant trente-deux minutes (52-61, 32') avant de laisser le NBH repasser devant (63-61, 35'). "Il nous manque un peu d’énergie, reconnaît Anthony Labanca. Tout le monde s’attendait à ce qu'on craque. On a été solidaires." Enfin, presque...

Car François Peronnet mécontent des 48 points à l'intérieur du NBH n'a pas du tout apprécié l'attitude de ses deux jeunes joueurs de 19 ans, Siriman Kanoute et Lucas Ugolin. "Ils ont eu des comportements irresponsables, explique le technicien nancéien. Ils ont la chance au quotidien d'être considérés comme des joueurs professionnels et ce (dimanche) après-midi, ils n'étaient pas là au départ du bus, ils étaient dans un tramway à Nantes sans nous prévenir. Quand on nous demande de faire jouer des jeunes et de les impliquer, il y a un minimum à faire. Et leur comportement est irresponsable et irrespectueux vis-à-vis de leurs partenaires." Les hommes du capitaine Mérédis Houmounou devront vite se remettre en ordre de match dès vendredi à Rouen. 

Cliquez ici pour les statistiques de la rencontre

À la Trocardière (Rezé),

 

25 avril 2021 à 20:17
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.